Sac à dos Out of Town : Test & avis

Alors que le marché du sac pour homme est aujourd’hui bien débridé, l’offre est par conséquent devenue pléthorique, notamment en ce qui concerne le sac à dos. La majorité des marques se contentent de décliner des modèles classiques dans de nouveaux coloris. Certaines autres tentent de tirer leur épingle du jeu par la voie de l’originalité. Vous l’avez compris, c’est de ce dont il va s’agir aujourd’hui avec le produit d’une toute nouvelle marque française passée au banc d’essai. On a testé le sac à dos de chez Out of Town.

sac-a-dos-out-of-town

La Marque

Damien Bettinelli (à qui l’on doit en partie Cavalier Bleu), son frère Marc et Fabien Voileau photographe, aiment décrire Out of Town comme une marque pensée « sur un rocher breton et élevée entre deux rues de Paris ». C’est en 2015 que l’aventure a débuté pour eux, se basant sur le voyage. Il nomment ainsi leur entreprise Out Of Town (qui signifie littéralement « hors de la ville ») pour symboliser le déplacement géographique, le voyage. Après un lancement réalisé sur Kickstarter s’étant soldé par un succès la marque est désormais bien lancée et ne compte pour le moment qu’un modèle de sac : le « Frida Bag ».

out-of-town-marque-francaise

Fiche Technique

Disponible en 3 coloris portant le nom de lieux touristiques du globe (Bardenas, Morgat et Oulanka), le « Frida Bag » a été conçu pour emporter avec soi tout le nécessaire lors d’un court séjour (affaires, appareil photo, ordinateur, etc.). Son nom, il le tire évidemment du vendredi, la veille du week-end, donc du départ et de tout l’enthousiasme accompagnant ce moment. Sa contenance est donc assez grande, s’élevant à 23 litres. Entre l’attaché case et le sac de randonnée, le sac est tout en longueur et comporte deux anses pour porter à la main sur le dessus, une poche devant et une autre su niveau du dos. Une des deux anses comporte un mousqueton d’attache rapide et le haut du sac peut s’ajuster à l’aide de deux boutons pression disposés de part et d’autre. L’intérieur quant à lui permet d’accueillir un ordinateur de 13″ à 15″ grâce à un compartiment rembourré. Enfin, le sac est réalisé dans en 100% coton étanche issu d’un atelier de Normandie.

out-of-town-logo

sac-out-of-town-test

anse-out-of-town-sac

fermeture-sac-out-of-town

Test

Pour ce test, j’ai choisi le « Frida Bag » dans son coloris noir Morgat, soit le nom d’une plage près de Brest, en Bretagne. Avant achat, je ne savais pas trop à quoi m’attendre réellement étant donné sa forme si particulière, et on peut dire que cela surprend dès le premier déballage. En effet, le sac est vraiment atypique puisqu’il ressemble grosso-modo à un large tote bag (cabas) sur lequel on a prévu des anses de sac à dos. Avant toute chose, ce que l’on remarque en le prenant en main, c’est sa fabrication de qualité.

out-of-town-friday-bag-morgat-avis

bouton-rpession-out-of-town

En effet, au toucher le coton est épais et rigide, c’est pour le meilleur car on a toujours de sérieux doutes quant à la solidité d’un sac en coton. A priori, il n’y aura pas de soucis sur ce modèle : les anses sont attachées par de solides pointes de coutures et réalisées dans la même matière que celle du sac, matière que l’on retrouve pour un empiècement s’étalant sur toute la circonférence du sac et créant par conséquent un renfort au fond. Le dos se voit lui pourvu de coutures doubles afin d’assurer une solidité sur cet emplacement crucial de tout sac à dos.

out-of-town-friday-bag-details

doublue-couture-out-of-town

zip-glissiere-renforcee-out-of-town

Toujours en examinant le sac de près, l’oeil est attiré par les tirettes des poches choisies en cuir. Celle de l’extérieur au niveau du dos vaut le détour, puisque toute la glissière a reçu un traitement étanche grâce à une doublure dans une sorte de caoutchouc. Par ailleurs, sur ce même point de vue, constatons le choix d’empiècements en métal doré avec effet usé destinés au réglage des anses, donnant un caractère baroudeur au sac.

out-of-town-tirette-cuir

tirette-cuir-out-of-town

boucle-cuivre-out-of-town

Première ouverture du « Frida Bag » et on se rend compte que l’opération ne peut s’exécuter correctement sans lever des deux boutons pressions fixant le haut du sac. L’intérieur est vraiment profond, et il y a de la place. A cet endroit, on trouve la poche ordinateur positionnée traditionnellement le long du dos et assurée par une fermeture à scratch.

poche-ordinateur-out-of-town

sac-out-of-town-interieur

Essayage

Une fois mon sac rempli, je me suis empressé de le passer sur mon dos afin de constater son confort. Sur les photos, vous pouvez constater qu’il est assez grand et large, même sur moi du haut de mes 1m88. Le rembourrage du dos fait son travail et même rempli, on ne sent aucune gène. Par contre, il aurait été judicieux de prévoir un second rembourrage sur les anses des épaules, car une fois rempli et le sac bien lourd, on sent que ça tire à ce niveau là. Aussi, si je trouve que le sac est positionné plutôt haut sur le dos en général, cette impression s’estompe légèrement une fois qu’il est plein.

sac-a-dos-out-of-town-avis

Avis

Proposé au tarif de 198€, ce sac à dos Out of Town a comme mérite principal d’être original sans trop en faire sur tous les niveaux. Son design est minimaliste tout comme ses fonctionnalités : pas de zip et poches superflues dont certains abuseraient. A côté de cela, la jeune marque française assure une fabrication de qualité pour assurer une durée de vie importante à son produit. Simple et efficace, c’est assez pour lui attribuer une mention « testé & approuvé ».

Disponible chez Out of Town au tarif de 198€