Richelieu Marvin & Co : Test & Avis

Nous vous proposons aujourd’hui de nous attarder sur la marque de chaussures Marvin & Co que nous avons plusieurs fois évoquée depuis sa création mais sans prendre le temps de lui consacrer un test. Nous avons donc décidé d’y remédier en mettant au banc d’essai une paire de chaussures issue de leur nouvelle collection. Et nous avons sélectionné pour cela un grand classique avec ce richelieu à bout droit couleur marron surnommé le « Perchok ». Voici donc notre premier test de rentrée histoire de repartir du bon pied ! #humour

La marque

La marque Marvin & Co a été lancée en 2010. Vous n’y avez peut-être pas prêté attention mais elle est distribuée uniquement par Sarenza. Et pour cause, la marque a été développée par ce spécialiste de la vente en ligne de chaussures en France ! Son objectif est de proposer une gamme de chaussures élégantes, confortables, de qualité et à un prix raisonnable. Des chaussures qui sont exclusivement produites en Europe. Les prix sont compris entre 100€ et 200€ notamment selon le type de montage : soudé ou Goodyear.

Richelieu Marvin & co

Fiche technique

Le modèle testé est le « Perchok », un Richelieu à bout droit de forme classique. Il est proposé dans deux coloris : marron et noir. Etant toujours plus attiré par le marron, je l’ai choisi dans cette couleur mais le noir reste évidemment un grand basique à porter aussi bien avec un costume bleu, gris ou noir (pour les mauvais jours). Ces chaussures sont fabriquées en Espagne et assemblées grâce à un cousu Goodyear. Une construction qui garantit en principe étanchéité et longévité. Pour éviter les dérapages incontrôlés, ces Marvin & Co sont équipées en série d’une talonnette en gomme ainsi que d’un rajout de caoutchouc sur la partie avant de la semelle.

  • Type de chaussures : Richelieu
  • Coloris disponibles : marron et noir
  • Construction : Goodyear
  • Lacets : fins, plats et cirés
  • Semelle intérieure : en cuir non amovible
  • Semelle extérieure : en cuir avec ajout de gomme sur l’avant
  • Talon : 2,5cm avec renfort de gomme
  • Fabrication : Espagne

Marvin & co

Test

Les chaussures sont livrées dans une élégante boite en carton blanche refermée par un ruban aux couleurs de Sarenza (je pense qu’il s’agit d’un rose fuchsia ?). Les chaussures sont emballées dans du papier de soie blanc mais on ne trouve pas de poches pour les ranger. Ce qui est cela dit rarement le cas pour des chaussures dans cette gamme de prix ! On trouve par contre une sorte de patron sur lequel on peut poser son pied pour le mesurer et définir au mieux sa taille française et sa correspondance UK. Le colis contient par ailleurs des instructions concernant le retour gratuit que l’on peut demander jusqu’à 100 jours après réception.

Sarenza Marvin & co

Au premier examen de la chaussure, je me suis intéressé au cuir. Il est lisse, avec un grain fin, un aspect uniforme et ne présente pas de défauts. Bref, il a tout l’air d’un cuir de qualité ! Les points de couture que l’on peut voir notamment sur le bout droit (à l’avant de la chaussure) sont fins et réguliers. Sur le haut de la tige, le cuir est gansé, ce qui forme cet élégant revers que l’on voit également au niveau du laçage. Les Richelieus sont équipés de six oeillets et de beaux lacets fins, plats et cirés. Autre joli détail : ce point de couture dans le prolongement de la ligne des lacets.

Richelieu Marvin & co marron

marvin-co-arriere

Richelieu Marvin & co trepointe

Richelieu Marvin & co semelles

Essayage

Comme toutes chaussures neuves, le cuir est rigide et le confort assez limité au premier essayage. C’est d’autant plus vrai lorsqu’une paire de chaussures est montées en Goodyear avec une semelle en cuir. J’ai donc fait en sorte de les faire progressivement en les portant quelques heures par jour au bureau avant d’envisager une sortie officielle ! Comme illustré ci-dessous, ces Richelieus s’accordent parfaitement avec un costume bleu mais on peut également envisager de les porter avec un costume marron ou gris.

Marvin Co Costume dessus

Marvin Co Costume profil

Dans un cadre moins formel, on peut également les chausser en portant un jeans, une chemise et un joli blazer. Dans l’esprit du look 4 de notre sujet d’hier sur « 10 looks de base » par exemple ! Même si on a plutôt tendance à préférer une paire de derbys pour ce genre de tenue casual/chic, il est de toute façon peu probable que l’on vous interpelle dans la rue en vous faisant remarquer que vous portez des Richelieus avec un jeans ! Si jamais cela arrive, répondez simplement « Et ouais, t’as vu elles sont belles hein ? »

Marvin Co jeans profil

Avis

En lançant cette marque, on sent vraiment que Sarenza a souhaité bien faire les choses et que le cahier des charges était exigeant. Le cuir est de qualité, la fabrication semble irréprochable, les finitions sont soignées et les chaussures sont belles. Avec un prix de vente de 189€, le distributeur positionne sa marque Marvin & Co sur le segment des « chaussures de qualité avec un cousu Goodyear à moins de 200€ » où on trouve relativement peu d’acteurs. En France, on pense d’ailleurs essentiellement à Bexley et Loding. Leur offre qui était au début relativement réduite s’est beaucoup étoffée, et si on ajoute à cela l’expérience d’un Sarenza en terme de vente en ligne et de services proposés (livraison/retour gratuits notamment), Marvin & Co est une alternative sérieuse sur ce marché. Mention testé & approuvé !

Logo Marvin & Co

Disponible chez Sarenza au tarif de 189€

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
  • Adrien H.

    Bonjour à tous !
    Pour apporter mon expérience sur cette marque, pour posséder quelques modèles, je ne saurais que penser de ce modèle qui pourtant a de quoi séduire…
    L’aspect du cuir me donne envie de dire non (il me rappelle un modèle dont le cuir n’était pas le “plus beau cuir qui soit” mais d’une qualité acceptable, et à ce niveau de prix, on peut exiger un cuir de bon niveau, mais je me trompe peut-être… )
    Pour reprendre les points soulignés précédemment, le “Goodyear” qui ne fait pas le tour complet n’est pas un gage de mauvaise ou bonne qualité, c’est surtout une technique de montage (Le baraquette est surtout employé pour les boots ou -workboots-) et on parle donc ici de “Talon anglais” une subtilité de montage légèrement différente, et choisie pour une question de design, car le montage baraquette est assez conséquent en terme de visuel, le talon anglais est plus discret, conférant ainsi une allure plus smart et fine à la chaussure.
    Néanmoins, le baraquette assure (d’où l’usage sur les workboots) une étanchéité irréprochable. Ce qui n’est pas entièrement le cas sur le talon anglais, dont la semelle et le talon sont reliés par des chevilles, et dont le montage laisse un très léger passage par lequel l’eau peut, à exposition prolongée, s’infiltrer. En dernier, j’indiquerai que, pour le montage sous gravure, c’est bien ce qu’a voulu dire notre ami, à savoir que ce type de construction ne se trouve que sur des modèles plus onéreux (Jacques et Demeter par exemple, référence française)
    Voilà pour ce passage démontrant le dingo que je suis…

    Concernant les oeillets, je ne peux qu’affirmer qu’il est monstrueusement dommage de ne pas en avoir intégré mais… sauf erreur, certains cordonniers peuvent effectuer ce genre de travaux et vous en posera pour un coût maîtrisé, assurez-vous juste que vous pouvez avoir confiance en son savoir-faire.
    Je note également que Marvin&Co n’en intègre pas systématiquement sur chaque modèle dès 150€ et c’est bien dommage.

    À propos du commentaire au sujet d’un cuir Bookbindé en apparence pour ce modèle… difficile de l’affirmer, (Cuir bookbindé = cuir de qualité douteuse souvent recouvert d’un film plastique pour en améliorer l’apparence) d’autant plus que, j’ai rarement vu un tel cuir utilisé pour une paire de chaussures assemblées en Goodyear, ce serait totalement débile de la part de Sarenza ou de la marque en elle-même si toutefois il s’agit quand même d’un fabricant indépendant sous contrat, ce serait proposer une chaussure avec une construction durable avec un cuir très…faible en terme de durée de vie. Notre ami le constatera si tel est le cas d’ici un ou deux ans ! ;)
    Je ne pourrai d’ailleurs qu’affirmer un bon choix de rapport qualité/prix pour ce qui est de Loding, pour ce qui est de Meermin, je ne connaissais que de nom, de là à dire que la qualité est supérieure à Loding… Difficile.

    Je tiens également à souligner un autre commentaire plein de sens, “un modèle soigné mais à la qualité de fabrication aléatoire ?”
    Ce monsieur a soulevé un point atrocement drôle au sujet des chaussures Marvin&Co.
    Pour en avoir discuté avec divers cordonniers, ou des personnes ayant eu vent de cette marque, vous pouvez trouver des modèles “LUXE” moins bons que des modèles Marvin&Co standard, ou des modèles Luxe moins bons que d’autres modèles Luxe, etc, etc.
    La raison ? ne demandez pas, je n’en sais rien !
    Pour avoir commandé de nombreux modèles, je ne peux que vous recommander d’acquérir une carte de crédit à débit différé, cela permet de commander plusieurs paires pour des essais sans mettre votre trésorerie en difficulté.
    (Les grandes surfaces en proposent gratuitement)

    Pour donner un aperçu, je possède les modèles : WELOOFU (un richelieu qui vaut le détour, très bien fini, sous toutes les coutures…dorénavant proposé en bleu et marron fauve), Petrus (sublime Chukka bleu marine, malheureusement disparue de la vente, ça n’est sûrement pas un hasard) NAGOYA (un vrai p***** de rapport qualité prix, semelle cuir également mais montage soudé malheureusement, mais un cuir -en marron de mon côté – qui est vraiment de bonne facture, le modèle noir est sûrement du même acabit.)
    je les recommande à la personne qui recherchait des richelieus.
    LES THENOU, une chelsea OVNI, Un cuir étonnamment sympa, un montage Goodyear, une qualité vraisemblablement bonne, la semelle, en cuir et déjà équipée d’un patin en gomme, gravée “LAVORAZIONE ARTIGIANA”
    99€ et 79€ en soldes… un beau WTF en somme, pardonnez l’expression. Disponible en marron fauve et noir, j’ai le marron. Franchement, foncez si vous aimez.
    Les PEROWNE, ici, je suis mitigé, mais positif :
    à leur arrivée, découverte d’un cuir sec, et je me suis dit… Mouais, encore un cuir qui va marquer comme un sharpei, et pire, après un premier entretien de protection, et après un premier port, le cirage est parti en plaques, mais, après les avoir porté plusieurs fois et les avoir entretenu méthodiquement, le cuir a fini par se montrer reconnaissant, malgré quelques plis, il faudra également les faire pour les rendre confortable.
    Les WEPRY, ici un modèle qui serait presque le modèle le plus raffiné de Marvin&Co (qui n’est malheureusement pas du goût de tout le monde, avec ses deux teintes, son bout golf et son chaussant) il s’agit d’un modèle très anglais, avec un cuir fleuri très prononcé, et un bout golf élégant. Le chaussant très étroit, moi même, je n’aurais pas dû les commander, ayant un coup de pied légèrement trop fort pour ce modèle, mais après les avoir faites chez moi avec tact.
    Ce qui m’a le plus choqué, est l’odeur particulière du cuir, pas une odeur chimique comme on peut en rencontrer, mais une vraie odeur de cuir, comme celles que l’on peut sentir sur certaines vestes en cuir, très agréable en somme, et le cuir présente vraiment bien, et a très bien accepté le premier entretien (pour moi, c’est un gage de qualité, si les chaussures absorbent mal les produits d’entretien -je précise que j’utilise des outils de première qualité pour les brosses et des produits Saphir tels que les médailles d’or et les pâtes abbaye Famaco, des embauchoirs dans chacune des 20 paires- c’est que le cuir n’est pas aussi bon qu’il voudrait le faire croire)
    Les PEROVTU, un derby qui convient lui aussi aux pieds relativement fins, patiné (noir marron), un modèle élégant, on regrette l’absence d’œillets mais bon… le cuir a l’air de qualité, étant récentes je suis encore en train de me faire une idée, mais en tout cas l’image du site est faussée, le contrat de la patine est bien plus prononcé, surtout après un entretien complet.

    Concernant les modèles que j’ai commandé et… renvoyé :
    Les Westru, des mocassins à boucle assez douteux, reçus en mauvais état, cuir abîmé, l’attache en cuir sur la boucle, la doublure était tachée de noir, comme si le cuir avait été repeint et que le peintre était un enfant de 6 ans s’exerçant au coloriage, et débordant… un peu partout.
    Dommage car j’avais vraiment espéré que ces derniers soient vraiment de bonne qualité. Je n’ai pas recommandé. 249€ (Loding en propose des similaires et mieux vaudrait)

    Les Wetrok, une magnifique paire de Boots… en apparence.
    un confort… absent, même si il faut “faire” ces chaussures, le montant est douloureux et inconfortable.
    Le cuir ne m’a pas du tout inspiré confiance, et la qualité de la boucle ainsi que sa construction et conception…
    Au secours. Dommage. Encore une fois, Loding propose le même genre, et je pense que…mieux vaudrait.

    Les Wepry (oui je possède ce modèle, oui j’ai du les renvoyer), ces dernières présentaient pas mal de défauts mais cela faisait penser à un modèle qui avait subi des défauts de fabrication. Une couture endommagée à plusieurs endroits, quelques marques (accrocs) sur le cuir, et un cuir fleuri dont, à certains endroits, la découpe était restée dans l’orifice, et quelques malfaçons. Si vous commandez ce modèle, munissez-vous d’une carte à débit différé, et recommandez le jusqu’à obtenir un modèle sans défaut. Actuellement à 134€ au lieu de 249, reste les 44,45,46.

    Voilà ce que je peux dire à propos de cette marque.

    PS : le site comme un camion a également testé les WADE avec un certain Tony La Bétonneuse, je dirais qu’elles ont l’air de valoir le détour, n’hésitez à pas à attendre que Sarenza propose des réductions sur tout le site, cela vaut le coup (comme la dernière promotion d’avant soldes, HAPPY30, 30% sur tout le site)

  • Baptiste Guillet

    Merci pour cet article qui confirme mon choix vers cette marque que je ne connaissais pas !
    Petite question (de taille) sur la taille justement… Sarenza indique de prendre un taille en dessous de celle habituelle : pouvez-vous le confirmer ? (c’est pour un mariage donc j’aimerais ne pas nager dedans !)
    Merci par avance.

  • Joe dit le demonte-pneu

    Bonjour Baptiste, pour ma part je les ai prise dans ma taille habituelle (42). Etant donné que Sarenza offre aussi bien la livraison que le retour je te conseille de commander 2 tailles pour pouvoir les départager et être sûr de ton choix ;)

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles