S'ABONNER À LA NEWSLETTER

10 Rockeurs Stylés

Le rock est un genre dépassant largement son aspect musical primaire. Alors qu’il y a autant de genres et de sous-genres du rock’n’roll qu’il y a de poils dans la barbe d’un ZZ Top, il y a sûrement autant d’aspects de notre vie inspirés par cette mouvance qu’il y a de drogues dans les veines de Pete Doherty. Mais exprimons le honnêtement, même si les styles et attitudes des rock star ont une influence certaine sur nos garde-robes, il n’est pas nécessairement possible d’emprunter l’ensemble de son dressing à Mick Jagger sans attirer quelques regards accusateurs autour de la machine à café. Oui Messieurs, pour porter du mascara avec un bandana dans les cheveux à 60 piges, il semble nécessaire d’avoir éclaté quelques guitares sur scène. Quoi qu’il en soit, on vous présente aujourd’hui 10 rockeurs parmi les plus les plus stylés du moment :

Alex Turner

Arctic Monkeys a la particularité d’avoir été considéré comme un groupe mythique dès ses premiers albums. Mélange heureux d’un rock alternatif nostalgique et d’un garage rock visionnaire, la formation a posé son empreinte sur le rock à ses tout débuts sur scène. En tant que leader du groupe, le talentueux Alex Turner se devait absolument d’être une icône autant d’un point de vue stylistique que d’un point de vue musical.

Le look d’Alex Turner

On a pu constater une évolution flagrante dans la démarche du kid de Sheffield. Il est passé en quelques années de l’adolescent britannique aux cheveux mi-longs et au hoodie mal coupé à une attitude purement rockabilly avec une coupe à la Elvis où s’assument aussi bien le blazer en velours et chemise imprimée que le Perfecto en cuir. Depuis deux ou trois ans, il ressemble davantage au tenancier d’une maison close des années 70 (chemises larges à col cubain, lunettes teintées, cheveux longs gominés). Étonnamment, il est toujours aussi cool !

Dan Auerbach

Les Black Keys ont connu, au début des années 2010, une ascension fulgurante. Ravivant la flamme du blues dans le cœur des hommes et le compilant avec ce que le rock actuel fait de mieux, les deux compères de ce groupe originaire de l’Ohio ont bousculé les codes de la plus belle façon qui soit, en trouvant un parfait équilibre entre héritage musical et nouveauté.

Le look de Dan Auerbach

Côté sape, le guitariste du groupe Dan Auerbach assure également. Avec sa barbe drue et ses chemises à carreaux, il oscille entre hipster new-yorkais et bûcheron canadien. Aussi vintage dans les accords que dans le dresscode, jamais avare de denim et d’une bonne paire de Red Wings. Son vêtement préféré reste la veste en jean, de préférence oversize, et qu’il n’hésite pas à porter sur un gilet et une chemise.

Hanni EL Khatib

Hanni El Khatib alias HEK fut directeur artistique chez HUF avant de devenir le jeune espoir du garage rock à Los Angeles. Huf est une marque streetwear/sportwear californienne qui gravite notamment autour de la pratique du skate. Niveau musique, le rocket ne fait pas dans la demi-mesure avec un son brut et affirmé tirant parfois vers le punk.

Le look de Hanni El Khatib

La sensibilité du musicien aux origines palestiniennes n’est pas seulement musicale, elle réside également dans sa garde robe. Tout en sobriété et en style vintage, Hanni représente le style rock’n’roll dans ce qu’il a de plus new school. Les t-shirts basiques s’accommodent avec les vestes en jean ou en toile kaki et rentrent en adéquation subtile avec les tatouages délicieusement rétro du rockeur. Il n’hésite pas à faire cohabiter plusieurs inspirations, notamment le streetwear et le militaire.

Jack White

On ne présente plus le leader des White Stripes. Considéré comme l’un des pionniers de la renaissance du garage rock, il est classé par le magazine Rolling Stones comme 17ème plus grand guitariste de tous les temps. Et pour cause, le duo qu’il formait avec Meg White (son ex femme) a apporté un vent de fraicheur au monde du rock au début des années 2000 (que ce soit dans les salles de concert ou dans les stades de football). Après la séparation du groupe, Jack White a continué sa route en solo, toujours suivi par une importante communauté de fans.

Le look de Jack White

Côté look, on ne peut pas vraiment dire que c’est un partisan de la couleur. Il évolue en costume sombre et derbies sombres, n’hésitant pas à miser sur des imprimés à l’ambiance baroque mais discrets. Enfin, c’est un grand habitué du port du chapeau – généralement un trilby en laine noir – qu’il porte dans ses clips et concerts. Durant les années White Stripes, le guitariste arborait souvent le code couleur du groupe (rouge et noir), souvent porté de manière extravagante.

Julian Casablancas

C’est en 2001 que les Strokes ont débarqué sur la scène du rock New Yorkais avec l’album Is This It, qui fait immédiatement parler de lui dans le milieu rock, adulé par certains et détesté par d’autres. Il faut dire que le groupe ne laisse personne indifférent avec son son saturé et son attitude désinvolte. Depuis, le groupe a su confirmer les attentes que pesaient sur lui et est devenu un des groupes incontournables du XXIème siècle. Son leader, Julian Casablancas, y est pour beaucoup dans ce succès, et a représenté une grande inspiration pour beaucoup de ses successeurs, dont Alex Turner (mentionné plus haut).

Le look de Julian Casablancas

L’influence qu’a pu avoir les Strokes sur le style du début des années 2000 est indéniable, il a largement contribué à l’avènement des t-shirts graphiques ou des jeans slims dans nos contrées et outre-atlantique. Julian a cependant gardé le look de l’adulescent parfait n’assumant pas totalement de grandir. Il reste ainsi fidèle à sa paire de baskets et à son jeans, puis agrémente son look de bracelets en tous genres. Il s’est par la suite essayé au perfecto en cuir qu’il portait sur son dos en toutes circonstances, avec plus ou moins de succès.

Kele Okereke

Après la réalisation de quatre albums avec son groupe Bloc Party et une carrière en solo menée en parallèle, Kele Okereke fait partie de ces génies du renouveau de l’indie rock au début des années 2000. Toujours le sourire aux lèvres, son style évolue entre rock alternatif et influences électroniques pour des sonorités uniques. Véritable électron libre, l’artiste affiche la volonté de toujours évoluer dans sa musique.

Le look de Kele Okereke

En ce qui concerne sa garde-robe, son look fut parfois enfantin avec de nombreux sweats à capuche et t-shirts graphiques. Contrairement à beaucoup de rockeurs, Kele Okereke n’a pas peur de la couleur, et affiche un style luminueux faisant la part belle aux motifs. Sa pièce préférée est indéniablement la chemise à col cubain, présentant généralement des imprimés originaux.

Morrissey

Dans les années 80 et en seulement 5 ans d’existence, le groupe The Smiths arrive à se faire une place parmi les groupes les plus emblématiques de la fin du XXème siècle. Le groupe propose un rock’n’roll alternatif diaboliquement efficace. Après la séparation du groupe en 1987, le chanteur mène une carrière solo à succès orientée vers un univers pop rock.

Le look de Morrissey

Morrisey est à n’en point douter le digne représentant de l’élégance britannique. Si, il fut un temps, le jeune Morrissey arborait fièrement des tenues où se mêlaient t-shirt imprimés et veste en jean, il est aujourd’hui rare de l’apercevoir sans un complet deux pièces soutenu par une chemise blanche ou rose pâle. En somme, la grande classe !

Pete Doherty

Tentons d’éviter les poncifs sur le gars Doherty. Premièrement car on a déjà commencé dans l’intro mais également car Pete Doherty, c’est la drogue, mais pas que. Fondateur du groupe The Libertines avec Carl Barât et des mythiques Babyshambles, le bad-boy du Royaume-Uni est avant tout un génie de la composition. C’est dans cette mesure que l’on peut considérer dommage qu’il soit plus reconnu pour ses apparitions dans la presse people que pour ses partitions. Mais ses fans savent qu’au fond, il est stylé Pete Doherty.

Le look de Pete Doherty

Son style, c’est l’incarnation du dandy londonien qui aurait rencontré le grunge après la puberté. C’est-à-dire qu’on ne sait pas ou il va, mais il y va avec classe : manteau long, Chelsea boots, chemise, petit foulard en soie autour du cou et bien évidemment son chapeau, dont il se sépare rarement. Pete Doherty est également reconnu pour son look négligé avec lequel il sait jouer, notamment en portant des vêtements une taille au-dessus, ou en ouvrant généreusement sa chemise. Par ailleurs, Pete Doherty a développé un véritable intérêt pour la mode, et a collaboré avec Roberto Cavalli, Hedi Slimane ou la marque The Kooples.

Wayne Coyne

Wayne Coyne est le leader des Flaming Lips, ce qui est en soi hyper-classieux, mais il est bien plus que cela. L’artiste verse également dans l’art experimental avec des performances folles, qu’elles soient sur scène ou non. Ses concerts sont souvent généreux en mise en scène et en effets de lumière, faisant du rockeur un véritable showman. Il réalisa également un court-métrage et fit quelques apparitions en tant qu’acteur dans des séries. En bref, un artiste complet !

Le look de Wayne Coyne

Côté style, Wayne représente le sextagénaire trop cool que l’on aimerait tous connaitre, le crooner psychédélique un peu débraillé mais toujours élégant, à la fois destroy et raffiné. Il porte souvent des costumes extravagants mais toujours de bon goût, n’est pas avare de couleurs et est reconnaissable à sa grande tignasse bouclée, de plus en plus grisonnante au fil des années.

Yannis Philippakis

Avec sa barbe de trois semaines et son air débonnaire, le petit Yannis Philipakis ne paye pas vraiment de mine. Pourtant, du haut de ses 34 ans, il a déjà sorti six albums à succès avec son groupe Foals et a posé sa marque sur ce que le rock indépendant fait de mieux. Il produit ainsi un rock plutôt sophistiqué et aérien qui a su trouver son public.

Le look de Yannis Philippakis

Le rocker a de quoi séduire, avec sa belle gueule de méditerranéen, et son style est influencé par celui de la jeunesse britannique (il est arrivé en Angleterre dès l’age de 5 ans), à savoir près du corps avec une touche excentrique. Yannis aime donc porter des t-shirts au motif all-over plutôt amples avec un jeans slim noir et une paire de baskets noires.

Notre playlist Rock Anthologie

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles