Bracelet Nike Fuelband

De chez Nike, on connaissait déjà le capteur à placer dans sa chaussure de course pour connaitre les données de son entrainement et la montre GPS pour le même usage. Une fois connecté à Nike+, cette interface communautaire uniquement dédiée à la course à pieds et au suivi de ses performances, on pouvait déjà en savoir beaucoup, mais quelque chose manquait. La réponse de la marque à la virgule se nomme Fuelband, un bracelet capable de calculer grâce aux mouvements du corps l’énergie dépensée dans la journée. Nous avons testé le Nike Fuelband.

bracelet nike fuelband

A départ, on a le choix quatre coloris différents, jaune, orange, rose, noir et de trois tailles de poignet pour cet objet dont on n’a au départ franchement aucune idée de son côté pratique. Il a un design minimaliste, il est quasi-uni, fait d’une matière caoutchouteuse noire lisse, mis à par la présence d’un bouton de contrôle. Il est livré dans un écrin blanc, toujours dans le même esprit minimaliste, dans lequel il est présenté comme une montre. Au déballage, on s’empresse de le sortir, de le mettre, d’appuyer sur tous les boutons, mais on se rend vite compte qu’il faut passer par quelques étapes avant.

connection nike plus

Le bracelet Fuelband requiert l’installation du logiciel Nike+ Connect pour pouvoir commencer. Après installation du logiciel, il faut brancher le bracelet à son ordinateur via le port USB dont il est pourvu et suivre les étapes de mise en route. Si l’on n’a pas encore de compte Nike+, il faudra en créer un. Le Fuelband est optimisé pour un usage avec les produits Apple via le téléchargement de l’application Nike+ Fuelband

En fait, connecter le bracelet permet de saisir ses données personnelles (poids, taille, age) et de se fixer un objectif de Fuel quotidien. Je dois dire qu’au début je me suis retrouvé dans la même situation que vous : “euh, c’est quoi le fuel ?”

C’est quoi le Fuel ?

Avec l’aide de spécialistes et de sportifs Nike a développé pour mesurer l’activité quotidienne une unité de mesure appelée le Fuel. Elle correspond aux mouvements de l’ensemble de votre corps mesurés grâce à un capteur intégré dans le Fuelband. Le Fuel augmente plus ou moins selon votre activité dans la journée (ou la nuit), le compteur étant remis à zéro chaque jour.

objectif nikefuel

Après avoir saisi ses données et son objectif ; d’ailleurs Nike donne une échelle pour mieux nous situer par rapport au nombre de Fuel que l’on peut estimer raisonnablement pouvoir en une journée, la mention “Just do it” apparaît. C’est donc parti pour une journée d’activité.

Bouge ton corps

Porté, le bracelet est plutôt imposant, mais il reste discret. On s’y habitue facilement jusqu’à l’oublier. Il est muni d’un bouton unique permettant de faire défiler plusieurs informations grâce à une pression. L’affichage est assez futuriste, en LED, et montre l’heure, les calories dépensées, les pas que vous avez effectués dans la journée… et le Fuel dépensé, ou gagné plutôt. Car le Fuel, ça se gagne en ayant de l’activité.

fuelband nike bras

nike fuelband

fuelband nike fuel

fuelband nike pas

fueldband bracelet nike heures

fueldband nike calories

Test

Cela fait environs deux semaines que je teste à mon poignet le bracelet Nike FuelBand. Il est vraiment léger mais un peu encombrant. J’ai estimé au départ qu’un objectif de 3300 serait raisonnable. Car bien que je passe le plus clair de mon temps devant mon ordinateur ; une activité sédentaire, je cours et je marche pour me déplacer. Sans trop savoir ou me situer dans l’échelle de Fuel, j’ai vite constaté que l’objectif était atteignable lorsque je faisais du sport :

objectif fuel nike romano

Ce jour là par exemple, j’ai travaillé toute la journée sans presque gagner aucun point de Fuel, je suis allé faire un footing vers 15h30 ce qui a considérablement augmenté mon taux d’activité, puis le soir je suis sorti (et rentré avant minuit, évidemment). Mon constat est simple, mais il faut le dire : quand on ne bouge pas, les objectifs ne sont pas remplis.

Avis

Avant d’enfiler le bracelet, au moment même ou l’on découvre cette nouveauté de chez Nike, on ne peut s’empêcher de juger malsain d’être rattaché à un bracelet pour devoir se motiver à bouger et chiffrer ensuite l’énergie que l’on dépense dans une journée. Mais quand on y pense, pourquoi pas ? S’il peut être utile à certains de calculer leur performance, il peut être source de motivation pour d’autres. Qui plus est, le bracelet connecté à la communauté Nike permet également la motivation des membres entre eux, ils peuvent s’y lancer des défis.

Je vous le dis, on prend un malin plaisir à consulter son bracelet pour constater ses chiffres, pas lorsqu’on ne bouge pas et qu’on reste à la maison bien peinard, mais quand on part en balade, qu’on fait une session sportive ou même lorsqu’on se rend à son travail. Et quelle satisfaction de voir affiché en LED sur son bracelet le mot “GOAL” une fois son objectif atteint. En somme, ce bracelet est un véritable coach, un atout pour s’auto-motiver à bouger. Bon, je vous laisse, j’ai du Fuel à gagner moi ! Testé & Approuvé.

Logo Nike

Disponible chez Nike au tarif de 139€

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles