Vans Authentic : born and raised in California

Dans le sport comme dans la mode, il est une paire de baskets qui au départ ne fut créée qu’avec la simple ambition d’habiller les pieds des gens. Au fil des temps, cette paire est devenue le symbole de toute une génération d’adolescents en mal de libertés dans une Californie qui assistait au développement d’un nouveau mode de vie plus que d’un sport : le skateboard. Voici l’histoire de la Vans Authentic qui ne peut être dissociée de celle de la marque :

paul van doren

Passionné de courses de chevaux, Paul Van Doren, quitte l’école très tôt pour se lancer dans sa passion contre l’avis de sa mère. A force de lui gueuler dessus pour qu’il se trouve un vrai métier, Paul finit par atterrir dans une entreprise qui fabrique des chaussures appelée Randy’s à Boston, dans laquelle il travaillera 20ans pour en finir vice-président. C’est en 1966 qu’il plaque tout et décide de créer sa propre entreprise.

usine vans 60s

Exactement le 16 Mars 1966, les frères Paul et James Van Doren construisent une usine de chaussures et ouvrent une boutique de 40 mètres carrés au 704 E.Broadway à Anahein en Californie du Sud. Ils comptent également dans leur rang Serge D’Elia, un investisseur basé au Japon, puis Gordy Lee qui avait déjà une longue expérience dans la chaussure. Leur idée originelle est de fabriquer des chaussures au compte-goutte et de les vendre directement au public pour couper les marges des boutiques.

vans authentic 1966

La Van Doren Rubber Company ne propose à l’origine que trois modèles, dont celui que l’on connait aujourd’hui sous le nom d’Authentic. La boutique ne met en avant que des modèles d’exposition posés sur des piles de boites vides le premier jour de son ouverture, pour des prix allant de 2.99$ à 4.99$. Ce même jour, 12 clients se pointent et choisissent le modèle qu’ils veulent dans la couleur qu’ils veulent. La légende raconte que les Van Doren et Lee leur demandèrent de revenir l’après-midi pendant qu’ils se précipitèrent à leur usine fabriquer les paires. Selon les dires, les 12 revinrent mais Van Doren et Lee réalisèrent qu’ils n’avaient pas de monnaie, ils leur demandèrent alors de revenir le lendemain… et les 12 s’exécutèrent !

vans fabrication

Les années qui suivirent furent prospères et la Van Doren Rubber Company commença à ouvrir de nombreuses boutiques dans tout le pays. Car ce qu’ils avaient en plus était la proximité avec le consommateur. Bien que le nom de l’entreprise n’ait pas changé, leurs adeptes commencèrent à appeler leur chaussures les Van’s. Cependant un premier problème survint au niveau des semelles en gomme qui équipaient leurs chaussures, elles n’étaient pas très solides. Ainsi Van Doren déposa le brevet d’une nouvelle semelle, toujours en gomme mais plus solide, en y rajoutant plus de striures. Son nom : la semelle « waffle ».

vans history

Au début des années 1970, un nouveau type d’acheteurs commença à grandir parmi les clients de l’entreprise : les skateboarders. Ils aimaient les chaussures Van’s car elles accrochaient mieux à leurs engins. La « folie » skateboard de ces années-là contribua amplement à l’expansion de la Van Doren Rubber, et elle rendait bien à cette pratique ce qu’elle lui apportait en incluant les skateboarders dans la création de ses nouvelles chaussures.

Pub Vans Vintage

Au final, cette chaussure au design des plus simples avec son laçage fermé, sa semelle collée en gomme, a acquis sa popularité dans la rue et dans les skateparks pour en faire aujourd’hui une véritable icone, autant dans la mode que dans le sport. Car elle porte aujourd’hui les valeurs du skate en elle : coolitude, liberté et dépassement de soi. Son design minimaliste, les nombreuses variations de coloris qui sont désormais proposées lui ont permis de franchir les limites du skate et de devenir un basique des garde robes masculines. Pour ma part, je mets un point d’honneur à toujours en posséder une paire, car l’Authentic est confortable, pas tape à l’œil et se marie absolument avec tout ! On les trouve aujourd’hui dans la plupart des boutiques de chaussures en ligne comme Sarenza, Spartoo ou encore Zalando puis dans tous les bons shops recensés sur la fiche de la marque.

Seigneurs de dogtown

Ps : Les Vans Authentic sont largement illustrées dans le film « Lords of Dogtown », sur les débuts du skate que Vans a produit.

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles