Courir en hiver : équipement & conseils

Si vous me suivez via Facebook, vous avez sans doute remarqué que je cours assez souvent. Et encore plus depuis l’été dernier où j’ai emménagé en Bretagne ! Les sentiers côtiers, l’air marin et la vue sur la mer, ça motive ! Jusqu’à présent mon principal investissement concernait les baskets. Et de temps en temps, en toute modestie (je ne suis pas un spécialiste de la course à pied), je fais un sujet sur la dernière paire de running testé. Depuis la rentrée, pour pouvoir courir à la même fréquence et faire face au vent et à la pluie, j’ai commencé à m’équiper un peu plus sérieusement. D’où ce sujet, qui se veut participatif : j’attends également vos conseils !

Equipement

(1) Une paire de baskets évidemment c’est la base ! J’ai laissé les Hattori de Saucony au placard à la fin de l’été et je cours depuis avec ces Supernova Glide 4 de chez Adidas. J’en suis d’ailleurs très content, ce sera mon prochain sujet running.

(2) Lorsque le froid est vraiment arrivé, j’ai enfilé un collant pour la première fois ! Un “Breath Thermo” de chez Mizuno. Et j’ai rapidement été convaincu de l’intérêt. C’est confortable et ça protège vraiment bien du froid. En partie grâce à une fibre qui absorbe l’humidité et génère de la chaleur.

(3) Et le t-shirt à manches longues qui va avec, toujours dans la gamme “Breath Thermo” de chez Mizuno avec les mêmes propriétés. En temps normal, je porte uniquement ça et le coupe-vent mais lorsqu’il a vraiment fait froid j’ai rajouté un t-shirt “Climacool” d’Adidas. A la base il n’est pas conçu pour temps froid (mais l’inverse) mais ça m’a dépanné. En Bretagne il fait rarement autour de zéro donc investir dans une première couche ne s’avère pas forcément nécessaire.

(4) Puis l’indispensable coupe-vent que j’ai commencé à utiliser dès septembre par dessus un t-shirt à manches courtes. Je l’ai même testé pendant la tempête avec 90km/h de vent (avec le vent de côté, je courais en crabe). C’est léger et très efficace. Donc en haut je ne mets qu’un t-shirt à manches longues et ça et même si il fait 5/10° je suis bien.

(5) Enfin, lorsque les températures étaient proches de zéro j’ai pris un bonnet et des gants qui à la base ne sont pas du tout conçu pour courir mais qui m’ont bien dépannés. Même si techniquement, évidemment, ce n’était pas l’idéal (trop chaud à l’usage).

Pour compléter

Lorsque j’ai évoqué le sujet le week-end dernier sur Facebook, Julienne a conseillé un cache nez pour éviter de prendre l’air froid dans les narines (il n’a pas fait assez froid vers chez moi pour que ça me dérange). Shinobi a proposé de courir sans gants pour courir plus vite (testé mais pas vraiment adopté) et Alban d’utiliser des chaussettes en guise de gants (faut pas croiser quelqu’un qu’on connait par contre). Et Julien a évoqué de manière plus générale les chaussettes de contention (pour retarder les crampes et améliorer la récupération). Et vous, vous courez comment en hiver ? ;-)

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles