S.O.S lendemains de fêtes

Depuis le temps, vous l’avez remarqué : les repas de fêtes ne s’apparentent pas vraiment à un menu de régime. S’il n’est pas question de se priver lors de ces moments de plaisir, il est possible d’ajouter une pointe d’équilibre à ces repas. Puisqu’on vous le dit ! Voici donc nos conseils pour préserver un peu sa ligne et surtout, s’éviter des réveils difficiles.

Quelques jours avant

Mangez léger pendant les deux jours précédant le réveillon. Privilégiez les fruits et les légumes de saison. Buvez aussi beaucoup d’eau peu minéralisée, type Volvic ou Mont Roucous pour bien drainer l’organisme

Le jour J

L’apéro : préférez une coupe de champagne ou un verre de vin aux autres boissons alcoolisées, qui sont plus caloriques. Et on évite de se ruer sur les amuses gueules, ou alors on préfère les crudités. Cela permettra d’avoir de la place pour prendre du fromage et du dessert…

Entrée : coquillages et crustacés sont riches en éléments nutritionnels et peu énergétiques. Alors ayez une pensée pour la chanson de Brigitte Bardot et lâchez-vous ! On évite bien sûr de vider le pot de mayonnaise et de manger douze tartines de beurre avec. Ah tout de suite on rigole moins, hein ? Pour le foie gras, riche en graisses, une tranche et deux toasts sont tout à fait raisonnables.

champagne fete

Plat principal : vous pouvez profiter des volailles ou des poissons sans problème. On y va doucement sur les plats en sauce et les fritures.

Fromage : oui, c’est vrai, le fromage est riche en calcium donc bon pour l’émail de vos dents (cf.article « Les dents blanches »). Mais ce n’est pas une excuse pour prendre « un petit morceau de tout seulement pour goûter !» soit, quelques fois, sept bouts de fromages ! Même si on le mange sans pain et avec de la salade, le fromage reste un produit gras. Donc, servez-vous raisonnablement, deux à trois petits morceaux avec un peu de pain…

Dessert : traditionnellement, ce sont les desserts type bûche crème au beurre et au chocolat qui terminent nos repas de réveillons. Cependant, on se voit de plus en plus proposer en fin de repas des bûches glacées type sorbet ou des fruits, ce qui n’est pas plus mal pour notre estomac.

L’alcool : essayez de boire au moins un verre d’eau pour un verre d’alcool. Oui, je sais, ce n’est pas évident d’y penser quand on est en grande discussion avec tonton Gégé, qui vous sert dès que le niveau de votre verre diminue d’un centimètre ! Mais cela permet d’éviter la gueule de bois et la déshydratation, donc de se retrouver avec la bouche sèche en plein milieu de la nuit. Ceux qui ont la flemme de se lever savent à quel point c’est très désagréable !

Idée produit

Night Fever : crazy night and fresh morning des laboratoires Biofar

Ce complément alimentaire est composé d’une part d’un complexe énergisant, permettant d’optimiser l’éveil et la résistance tout au long de la soirée et d’autre part d’un complexe activateur-récupérateur permettant d’accélérer le métabolisme et de modérer les effets néfastes des excès. En vente en pharmacie et parapharmacie.

Le lendemain

Si vous avez la gueule de bois ou une indigestion faites une petite cure à base de soupe ou de bouillon de légumes matin et soir. Poursuivez-la pendant 2-3 jours (seulement le soir) si vous ne vous sentez toujours pas bien. Histoire d’être d’attaque pour le réveillon du nouvel an… Après tout ça, pour permettre à l’organisme de récupérer de ces orgies vous pouvez faire une cure d’ampoules de radis noir et d’artichaut. C’est sûr ça ne fait pas rêver, mais ça va permettre de drainer votre foie. En vente en pharmacie, parapharmacie et magasins bio.

7,95€ chez Nature et Découvertes

J’entends déjà ceux qui vont dire que pendant les fêtes, ils n’ont pas envie de se priver, et gnagnagna. Je rappelle que le but n’est pas de faire un régime, mais de pouvoir gérer son estomac pendant quelques jours. Car qui y a t-il de plus frustrant à la vue de ce beau plateau de fromage ou de ce foie gras aux figues, que ne pouvoir y toucher du fait de vos abus de la veille ? Hein ?

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles