Sac Messager Ally Capellino

Alison Lloyd n’a pas forcément commencé son entreprise en créant des accessoires. En 1980, elle lance sa première collection de prêt à porter féminin suivie par les hommes et enfants en 1986. Ce n’est qu’en 2000, après des problèmes financiers qu’elle recentre son activité sur les accessoires. Aujourd’hui, la marque clame un positionnement anti-consumériste, se détachant du choix d’un produit selon l’image de marque. Ainsi, Ally Capellino n’a pas hésité à prendre un tournant décalé, choisissant de faire des collaborations avec des galeries d’art come la TATE modern de Londres. Les collections tournent autour d’accessoires basiques, du sac au portefeuille, proposant des pièces dont le design est épuré et s’embellit avec le temps. Parmi les différentes lignes, on trouve celle en coton huilé, à laquelle appartient le sac “Danny” (photo ci-dessus). Les produits ont tous des noms humains.

Ally Capellino Logo

Cela fait maintenant 3 mois que je suis en possession de mon sac “Danny”. Il s’avère d’aussi bonne qualité que je l’imaginais. Vous me direz que c’est un peu prématuré pour en en juger réellement. Certes ! Mais l’on peut d’ores et déjà se permettre de donner des indications sur la manière dont il évolue. Le coton huilé est donc vraiment costaud, permettant de porter des objets lourds comme un appareil photo. On dispose de plusieurs compartiments : un principal représentant la majeure partie de l’espace disponible, puis deux pochettes (une intérieure et une extérieure) pratiques permettant de ranger les objets dont on a besoin à portée de main.

Qu’on se le dise, la raison pour laquelle j’ai choisi ce sac plutôt qu’un autre, c’est le design. Il est disponible en trois coloris : blanc/crème, vert/gris et bleu/noir qui ont chacun leur charme avec des associations harmonieuses et toujours des détails en cuir marrons clair. Je vous laisse deviner lequel j’ai choisi… Les finitions sont irréprochables, notamment les coutures qui semblent plus que solides !

Après ces quelques semaines, que ce soit à la plage sur le sable, sur le sol à une terrasse de café, ou encore bourré en plein lors de voyages, le sac n’a pas du tout bougé : le coton huilé ne s’est pas marqué et les coutures tiennent bon. Seule critique, j’aurais aimé un compartiment séparant le sac en deux à l’intérieur car au quotidien c’est un peu le bazar ! Cependant, difficile de ne pas être séduit par un sac aussi complet : testé et approuvé √

Disponible en version vert/gris chez Boutique (Homme) et bleu/noir chez Coggles. Pour les points de vente physiques, on vous invite à consulter la fiche de la marque.

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques