Chaussures Pascal Morabito

Voici une marque de chaussures qui m’intriguait depuis pas mal de temps : Pascal Morabito ! Car je ne l’ai jamais vu en boutique alors que je la croise par contre assez souvent dans des ventes privées. Il y a quelques semaines encore, c’était sur Vente-privée.com que ça se passait avec un large choix de chaussures. J’ai finalement décidé de me faire une idée en commandant un modèle que voici : une paire de Richelieux à bout fleuri en cuir gris brillant. Prix : 75€.

Quelques semaines après, je recevais ma commande. A noter : les délais de livraison de Vente-privée.com ont tendance à être de plus en plus court je trouve (< 3 semaines). A l’ouverture de l’emballage, j’ai découvert des chaussures qui étaient très proches de l’idée que je m’en faisais. D’un style appréciable mais d’une qualité discutable. Si l’ensemble présente bien avec une ligne élancée, un joli bout fleuri et un montage en cousu Blake, le cuir est tel que je l’imaginais aussi : d’une qualité moyenne.

Quand je parle de « qualité moyenne » de cuir, évidemment tout est relatif : certains comprendront mon jugement, d’autres le trouveront dur. Tout dépend de ses référents et de son expérience en matière de chaussures. Premier constat : au nez comme à l’œil, le cuir a tout l’air d’avoir été fortement « maquillé » pour masquer ses imperfections. Deuxième encore plus évident en les manipulant : le cuir manque de souplesse. Ce qui s’est confirmé la minute suivante après les avoir chaussées. Pas de doute : j’allais souffrir !

Je les ai portées la première fois pour faire un aller / retour de 20 minutes. J’entends encore mes pieds qui me suppliaient d’arrêter. A la deuxième sortie, tout aussi courte, j’ai bien pensé ne jamais arriver à les faire tellement elles étaient encore raides ! Si bien que je me suis risqué à les bourrer de papier humide avant de les faire sécher à l’air libre pour les assouplir un peu. Ce qui m’aura en effet permis de faire une troisième sortie un peu moins rude.

Si les chaussures ont commencé à se faire à mes pieds, la qualité moyenne du cuir commence aussi à se ressentir avec la formation prématurée de plis sur le dessus et les côtés de la chaussure. Ce qui gâche un peu l’esthétique et risque surtout de s’accentuer. Moralité : en matière de chaussures, il y a très rarement de surprises. La qualité ça se paie ! Une paire de chaussures Pascal Morabito ça vaut le prix auquel c’est vendu en vente privée : 75€ ! Mais sûrement pas son prix neuf > 150€. Car à ce prix là on peut en attendre bien plus au niveau de la qualité et du confort ! Cf. notre récent sujet « Quelle marque de chaussures pour quel budget ?« 

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles