Chemiseweb : test et avis

Je suis tombé plusieurs fois sur ce site à me demander ce que pouvait bien donner leurs chemises ! Parce que les marques présentes, « Andrew Mc Allister » et « Emporior Balzani », ne me disaient strictement rien. Maintenant que j’en sais un peu plus, je vous propose mon compte-rendu.

chemise-web - 1

Le 1er modèle testé est la « Shetland » de chez « Andrew Mc Allister » (classée dans les chemises cintrées). C’est une chemise fantaisie avec un jeu de contrastes « noir & blanc » au niveau du col et du poignets (personnellement, j’aime bien au niveau du col mais moins au niveau du poignet)

chemise-web - 2

Comme illustré ci-dessus, il s’agit d’une taille 39 qui est ma taille habituelle (vous comprendrez que ce détail à son importance dans la suite du test). La couronne brodée à l’intérieur du col s’aperçoit très légèrement en transparence à l’arrière de la chemise.

chemise-web - 3

Sur ce zoom, vous pouvez voir que la finition est plutôt soignée avec un point de couture rapproché : qui est un indice favorable sur la qualité de conception de la chemise. L’ensemble inspire d’ailleurs confiance. Il ne me restait plus qu’à l’essayer pour voir ce qu’elle donnait portée !

andrew-mc-allister-avant

Si l’allure générale est plutôt sympa, premier bémol (et de taille) : la coupe est trop large pour moi. Je pense que la photo est assez parlante : la chemise est trop large au niveau de la taille, de la poitrine, des manches… d’un peu partout en fait ! On ne peut donc vraiment pas dire qu’il s’agisse d’une chemise cintrée. Un modèle spécial pour personne bedonnante ? -Pourquoi pas après tout, il en faut aussi… Un modèle classique, coupe droite donc ! (je pense qu’il y a eu une erreur de classification dans le site)

emporio-balzani-avant

Ce problème de cintrage est en parti résolu sur le 2eme modèle testé : la « Napoli Tre » de chez Emporio Balzani » qui est un modèle « slim fit ». Si la largeur à la taille et la poitrine est relativement ajustée, problème récurrent en chemise prêt-à-porter : la largeur au niveau du bras est elle trop grande encore (ce n’est pas faute de ne pas avoir manger des épinards pourtant).

emporio-balzani-dos

Cette emmanchure trop généreuse est également visible de dos. Même si l’allure générale est correcte. Et si la qualité, est là aussi au rendez-vous. Sur ce point, détail surprenant à ce niveau de prix : la présence d’hirondelles (petits morceaux de tissus en forme de triangle reliant les 2 pans de la chemise et visant à en renforcer la structure).

emporio-balzani-hirondelles

Parlons à présent de prix : ces 2 modèles sont respectivement vendus 45€ et 39,99€. Si ces chemises vous ont fait tout comme moi penser à des chemises Xoos, vous noterez qu’on est donc exactement dans la même gamme de prix (en plus d’être dans le même style). Reste que la qualité me parait être un cran au-dessus…

emporio-balzani-col

Dommage que je n’ai pas de chemises Xoos sous la main pour me prêter à la comparaison d’ailleurs. Par contre, si l’un d’entre vous se sent d’attaque pour faire un comparatif… Qu’il se manifeste en commentaire, je lui envoie ces 2 chemises (je veux du zoom, hein !)

Bilan

Pour ce qui est de l’essentiel, la coupe, même si le cintrage du 2eme modèle est un peu meilleur, ce n’est pas le genre de chemises que je recommanderais aux adeptes du porté cintré. Reste, le fait qu’en prêt-à-porter le cintrage est par définition imparfait (le sujet promis sur les chemises sur mesure arrive enfin la semaine prochaine), et que ces chemises sont tout simplement destinées à des personnes recherchant des modèles un peu originaux tout en conservant une coupe classique. Le tout est en tout cas de qualité et les modèles plairont d’autant plus à ceux qui sont soucieux d’un repassage facile (ceux qui repassent leurs chemises donc)

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles