Gap ou pas Gap ?

Les créateurs de GAP, Doris et Don Fisher, ont ouvert leur première boutique à San Francisco en 1969 (l’année de Woodstock). C’est un véritable succès : ils réalisent un CA de 2 million de dollars et ouvre dès l’année suivant une deuxième boutique à San Jose. Et dès 1976, la société entrera en bourse.

Gap beginsDon Fisher déclarera plus tard : “J’ai créé Gap avec une idée simple : faire en sorte qu’on puisse plus facilement trouver un jean. Et nous restons attaché à ce principe de base”.

La première boutique hors Etats-Unis ouvre à Londres en 1987. Et l’histoire de Gap en France est relativement récente puisque la première boutique, qui est en fait un corner aux Galeries Lafayette, ouvre en 1993. On compte aujourd’hui plus de 3,000 boutiques à travers le monde et Gap possède également les marques Banana Republic, Old Navy et Piperline.

Le style Gap

Gap propose des vêtements pour tous les jours (casual clothing, comme ils disent là-bas !) : des jeans, des t-shirts, des pulls. Gap est avant tout connu pour son style sportswear, mais a développé depuis quelques années une collection plus classique, qui a même tendance à s’européaniser.

Gap sportwear

En 2006, pour tenter de se relancer (ça n’allait pas fort), Gap a confié à un studio de création basé à Londres la réalisation de collections destinées à l’Europe. Au final, il a fermé 2 ans plus tard, en septembre dernier (résultats jugés insuffisants). Mais c’est en tout cas la raison pour laquelle aujourd’hui, on trouve des coupes slim (jeans slim, chemises slim fit…) et des mailles (pull col V, cardigans). Ce n’est pas de l’ultra slim mais des coupes néanmoins près du corps. Allez, semi-slim on va dire ! Le jeans, produit historique de la marque, est d’ailleurs toujours un best-seller de la marque. Chaque coupe est clairement expliquée, et tous les jeans sont au prix unique de 60€ (ce qui est compétitif au regard de la qualité de la toile denim)

La qualité des matières

En consommateur averti, vous avez pour habitude de regarder la composition des vêtements que vous achetez. Et vous n’êtes pas dupes : un pull en laine pas cher, contient en vérité très peu de laine ! J’ai pour exemple fait un petit relevé cet hiver chez Zara : pas un seul pull ne contenait plus de 30% de laine ! Et c’est le cas dans la plupart des grandes enseignes. -Hey, c’est le jeu : ce n’est pas moins cher pour rien !

Alors que chez Gap, c’est presque devenu incroyable : ils font des pulls en laine (avec de la laine), et des t-shirts en coton (100% coton). Et ça, ça donne presqu’envie de redécouvrir Gap ! Reste à espérer que le style continu à coller un peu plus à nos goûts…

La communication chez GAP

J’ai essayé de joindre quelqu’un chez GAP pour savoir si ils comptaient poursuivre les collections européennes, avec leur bureau de style aux Etats-Unis. -Allez, je vous raconte… J’ai d’abord contacté le service clients de GAP “US” pour avoir quelqu’un à la communication. On m’a indiqué qu’on ne pouvait pas me donner de contacts par mail, seulement par téléphone (-génial, comme si j’allais payer l’appel outre-Atlantique…)

gap-kids

Puis j’ai fini par avoir un contact presse au téléphone en France. Mais qui était du genre pressé. Il a juste eu le temps de m’indiquer son adresse mail. Et un mois plus tard, j’attends toujours une réponse. A croire que GAP n’a toujours pas digéré l’affaire des enfants indiens pour être aussi peu loquace… Bref, pour les collections, à suivre chez GAP (ou pas !).

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles