Pop Chino

Pour ma part, je n’ai jamais était fan des « Chinos » mais une occasion s’offre à moi de vous en dire deux mots.

Disons que c’est pour le bien de votre culture générale. C’est un classique (depuis 1950), il faut le reconnaître mais cela n’insinue en rien qu’il est indispensable d’en porter. La marque qui décide de le remettre au goût du jour est Acne. Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler mais il n’est jamais trop tard. Sachez qu’avec un nom pareil, le site officiel de la marque ne se trouve qu’en deuxième page de google.fr.

Pour faire simple :

  • Fondé à Stockholm en 1996, les objectifs d’Acne étaient de créer et de développer leurs propres produits autant que d’aider les autres à en faire autant. La première collection a été lancée en 1998.
  • Acne Jeans réunit des jeans innovants en matière de style et une garde-robe variée pour hommes et femmes, allant du simple T-shirt de coton, aux vestes sur-mesure passant par de luxueux accessoires et chaussures. Bien que toutes les collections prennent forme autour d’un concept, chaque pièce peut être portée séparément et associée sans effort avec d’autres marques. En concevant des vêtements simples et ajustés Acne Jeans vise à créer une structure moderne pour l’individualité.

Traduit d’après la section « About us » du site officiel, par mes soins.

Revenons à nos « Chinos », il est défini ainsi par Bernhard Roetzel dans L’Eternel Masculin : « C’est la solution idéale quand le jean semble trop décontracté et la flanelle trop stricte ».

Tout de même, il faut le dire, le livre que je vous cite est une référence en matière de classicisme ringard. Et vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe plus de trop d’espèce de pantalons différents. Comme vous allez vous en apercevoir ici.

En fin de compte, c’est là que la nouvelle saisissante survient : Acne propose pour cet été les « POP CHINOS ». Ça sonne comme un groupe de musique, non ? On tombe pas très loin, ça rappelle un peu la déferlante Mika et tout l’univers qui avec va. Jugez par vous même. La coupe a l’air plutôt pas mal, mais il vous en coutera 165€. Oui c’est surement un peu trop.

pop-chino

J’en ai un peu marre des doublures fantaisie et je soutiens plutôt le parti de l’originalité à l’extérieur. Toute fois je prononce un NON catégorique au slim de toutes couleurs acidulées qu’il puisse être.

Je vous laisse découvrir la collection de cet été : Acne.

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques