Reconnaître les signes d’intérêt d’une femme : non verbaux

– Et comment reconnaît-on un bon dragueur d’un mauvais dragueur ?
– Un bon dragueur, il voit un truc qui bouge, il vise, il tire. C’est un bon dragueur
– Et un mauvais ?
– Le mauvais dragueur, il voit un truc qui bouge, il vise, il tire mais c’est un mauvais dragueur

La réalité est encore plus simple que cela. Le bon dragueur se différencie du mauvais en cela que le premier ne prend plus de râteaux, et le second oui. Et à l’origine de ça, pas forcément de talent inné ni de magie noire, mais souvent des yeux et des oreilles bien ouvertes. Pourquoi faire ? Pour guetter les signes d’intérêt (en anglais IOI, Indicator of Interest).

Pour comprendre l’intérêt des signes d’intérêt en séduction, un bon exemple bien imagé vaut mieux – comme toujours – qu’une définition ennuyeuse à la Wikipedia. Imaginez que vous roulez sur l’autoroute. Sur la droite, un premier panneau indique fin de la route à 500m. Vous foncez. Fin de la route à 300m. Vous foncez. Fin de la route à 100m. Vous foncez. Blam, vous êtes mort. Idiot, non ? Alors pourquoi faites-vous la même chose en séduction, Einstein ?

Une absence de signes d’intérêt (ou bien carrément des signes de désintérêt, ou IOD), c’est un drapeau rouge en bonne et due forme, un panneau fin de la route que la fille vous met devant le nez. Alors à moins d’aimer le contact viril avec les murs, ne foncez pas comme un sourd ! Ralentissez, prenez la première sortie, et changez de route. Évident ? Et pourtant combien d’entre vous savent le faire en arrivant à un atelier ? Moins d’un sur dix. Vous avez de la chance, commeuncamion.com, comme toutes les bonnes écoles, contient une petite prépa intégrée. Les signes d’intérêt d’une femme, c’est parti. Et inutile d’espérer des croisements – décroisements de jambe, ou bien qu’elle se passe la langue sur les lèvres 7 fois de suite, on n’est pas dans Basic Instinct. Vendez votre lecteur de dvd sur Ebay et sortez de chez vous.

AxelleCrédits ©P. Holderied photographe à Montpellier

Leçon I : les signes d’intérêt non verbaux

Vous le savez, la séduction démarre avant les mots. Si vous remarquez un (ou mieux, plusieurs) des indices suivants à proximité d’une inconnue, il y a fort à parier que vous ne la laissez pas indifférente.

1) Elle vous sourit

Ok, bon, celui-là tout le monde l’avait ? On passe à la suite

2) Elle établit l’Eye Contact (version light : vous trouvez facilement son regard). Mais le plus important est après : comment vous regarde t-elle ? Si ses yeux fuient sur les côtés, elle ne vous prête pas plus d’attention qu’à une affiche publicitaire pour une imprimante en promotion chez Surcouf. Si ses yeux descendent au contraire jusqu’à vos pieds avant de remonter timidement, elle a trahi son intérêt, et l’abordage ne devrait pas être insurmontable. Et ce, même s’ils ne remontent pas. L’important est qu’ils descendent. Et d’ailleurs, vous faites pareil avec les belles inconnues qui vous plaisent. Comment ça non ? Menteurs !

3) Elle baisse la voix à votre passage

Théorie aisément démontrable le matin à la machine à caf ; quand entre la bombe du service, les blagues potaches et les récits de la soirée de la veille à se tirer sur le poireau devant une pizza sont mis en veilleuse. L’inverse est vrai aussi. Si vous plaisez à une (plusieurs) fille(s), elle(s) aura(ont) tendance à baisser la voix à votre passage. Prêtez-y attention.

4) Elle se gêne à votre passage

Là encore, ouvrez les yeux attentivement et observez. Quand vous passez à proximité de quelqu’un dans une foule (et pas forcément en boite de nuit, dans le métro ça marche aussi), il y a deux réactions possibles. Soit la personne vous gêne (elle ne bouge pas d’un iota et vous oblige à vous contorsionner), soit elle se gêne (elle vous facilite le passage, plus ou moins ostensiblement, le tout parfois accompagné d’un sourire). A votre avis, dans quel cas est-elle le plus intéressée ?

5) Elle n’est jamais très loin de vous. Ca n’arrivera pas à chaque fois, n’attendez pas celui-ci comme signal de départ, mais dites-vous bien que lorsque vous trouvez quelqu’un en permanence sur votre chemin, ce n’est pas toujours innocent. Souvenez-vous : comme pour le signe d’intérêt précédent, quand « on » vous apprécie, « on » vous facilite la vie.

A suivre : les signes d’intérêt verbaux, ou ce que les femmes disent et font pour vous éclairer sur leurs intentions.

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles