Concours Princesse tam.tam

Concours le 2 février 2015 par Romano Garagerocker

La Saint-Valentin approche, et certaines ont beau clamer qu’elles n’en ont que faire, mais je vous le garantis, TOUTES les femmes attendent en ce jour un geste de votre part. Le casse-tête débute alors, comment marquer cette occasion dont tout le monde veut bien reconnaître qu’elle est commerciale, mais qui a pris tant d’importance aux yeux des femmes ? (machisme assumé). Une table à un beau restaurant ? Un kebab ? Un bijou très cher ? Un magnet pour son frigo ? Et pourquoi pas de la lingerie ? Niveau cadeau intime, on ne fait pas mieux. Princesse tam.tam fait partie de ces marques qui ont du succès auprès des femmes pour le rapport qualité/prix élevé de ses produits. A l’occasion de la Saint-Valentin, ils ont imaginé une infographie qui vous permettra de trouver le cadeau idéal pour votre dulciné.

box sous vetements princesse tam tam saint valentin

L’opération se nomme Saint-Valentin #UNDERCONTROL et consiste en une série de questions. Selon les réponses, on se laisse guider jusqu’à arriver au coffret cadeau correspondant aux caractéristiques de sa relation. Que vous deviez excuser votre comportement, soyez un amoureux transi, vous trompiez de cadeau ou même si vous êtes célibataire, ce format ludique et humoristique vous mènera vers une des 6 box de lingerie disponibles : I’m a single lady, J’ai plumé Monsieur, Madame je vous aime, My funky Valentine, My sweet Valentine et la No desillusion. Point non négligeable en plus de l’ensemble de lingerie, la box comprend un bijoux et des cosmétiques, le petit plus qui fera la différence.

princesse tam tam box saint valentin

On joue ?

En partenariat avec Princesse tam.tam, Comme un Camion vous offre l’occasion de remporter la box de lingerie spéciale Saint-Valentin qui illustrera le mieux la nature de votre amour. Pour participer, rendez-vous sur cette page et laissez-vous guider jusqu’au bout. Entrez ensuite le nom de la box idéale pour votre couple dans le formulaire ci-dessous. Le nom du gagnant sera annoncé lundi 9 février prochain.

_____________________________________

Félicitations à Ukpier qui remporte le concours, il sera contacté directement par Princesse Tam Tam via l’adresse mail fournie lors de sa participation.

Plus d’infos 5 commentaires

Vos coiffeurs préférés sur Paris

Coiffure le 1 février 2015 par Jimmy dit la "Patrouille"

Vous êtes nombreux à vous préoccuper de vos cheveux et à vouloir en prendre soin. Normal quand on sait que notre touffe capillaire peut renforcer notre confiance et notre estime de soi. Pour cela, il faut trouver LE bon coiffeur, et on sait tous encore une fois que ce n’est pas une mince affaire. Combien de fois êtes-vous sorti d’un salon en ayant envie d’abattre froidement votre coiffeur et de vous cacher pour ne pas affronter le regard des passants jugeant le désastre ? Bien trop souvent ! Nous vous avions déjà donné les adresses des 10 salons de coiffures à connaître sur Paris mais si quelqu’un connaît bien les bons plans et n’hésite pas à les partager ce sont bien les amis ! On a donc demandé à nos potes, aux lecteurs et fouillé dans le forum pour savoir chez quels coiffeurs de la capitale ils se rendaient. On est rarement déçu par les copains, c’est donc les yeux fermés que nous vont proposons ces quelques adresses…

A la tête du client

Situé dans le 10ème arrondissement de Paris, ne confondez pas ce salon avec celui du même nom rue Saint-Honoré (quoiqu’il est sûrement bien aussi) ! Même si l’intitulé “A la tête du client” n’est pas très rassurant, vous y trouverez un accueil chaleureux et un prix fixe quel que soit votre profil.

a la tete du client coiffeur paris

A LA TETE DU CLIENT

  • 21 rue Beaurepaire, Paris 10, Métro Jacques Bonsergent, République
  • Tarif : 33€ la coupe
  • Téléphone : 01 42 39 41 01
  • Horaires : Du mardi au samedi de 11:00 à 20:00

Bobby Pins

Les maîtres des lieux, Pauline et Jonathan, ont pensé ce salon comme un endroit convivial et différent d’un salon traditionnel. Chez Bobby Pins on retrouve une ambiance “comme à la maison” mais en version design scandinave et un service qui se veut un poil haut-de-gamme.

bobby pins coiffeur paris

BOBBY PINS

  • 64 rue du Temple, Paris 03, Métro Rambuteau
  • Tarif : 40-45€ la coupe
  • Téléphone : 01 83 56 52 59
  • Horaires : Du lundi au samedi de 10:00 à 20:00

Cut Shop

En plein coeur du quartier de Montorgueil, Cut Shop saura vous attirer avec son canapé en cuir capitonné et ses miroirs à grosses ampoules façon loge de musiciens. La devise de Cut Shop : “un service haut de gamme dans une ambiance décontractée et à des prix abordables”.

cut shop

CUT SHOP

  • 50 rue d’Argout, Paris 02, Métro Sentier, Etienne Marcel
  • Tarif : 29€ la coupe
  • Téléphone : 01 71 32 22 55
  • Horaires : Du lundi au samedi de 1O:00 à 20:00, jusqu’à 21:30 le jeudi

La clé du barbier

Depuis son look à La clé du barbier, Séga nous a conseillé de vous parler de ce coiffeur-barbier. Pour tous les détenteurs de cheveux afro, cet endroit est une bonne alternative aux petits salons spécialisés de Château Rouge.

sega barbier 33

LA CLE DU BARBIER

  • 3 rue Linné, Paris 05, Métro Place Monge, Jussieu
  • Tarif : 33€ shampoing-coupe-coiffage et 20€ la coupe tondeuse
  • Téléphone : 09 75 18 37 28 ou 06 59 38 33 80
  • Horaires : Du mardi au vendredi de 10:00 à 21:00 et le samedi de 10:00 à 19:00

Le boudoir

A deux pas du Bus Palladium et du Moulin Rouge, l’équipe du Boudoir saura vous accueillir dans la bonne humeur. Des coiffeurs sympas, professionnels et surtout des sièges massants le temps d’un shampoing et d’un massage crânien. Une bonne raison d’y aller.

le boudoir 9 coiffeur paris

LE BOUDOIR

  • 13 rue Pierre Fontaine, Paris 09, Métro Pigalle
  • Tarif : 24€ shamping-coupe-massage, happy-hours du mardi au jeudi entre 10:30 et 11:30 (-20%)
  • Téléphone : 01 84 19 15 49
  • Horaires : Du mardi au vendredi de 10:30 à 19:30 et le samedi de 10:30 à 19:00

Monsieur

Derrière Monsieur se cache Stéphane Lemme, coiffeur depuis plus de 20 ans. Il gère seul son salon qui mélange le vintage et le contemporain avec de vieux fauteuils chinés et un bac à shampoing futuriste. La spécialité de Monsieur ? Une coupe à sec pour un résultat précis et des finitions impeccables.

monsieur coiffeur paris

MONSIEUR

  • 47 rue de la Tour d’Auvergne, Paris 09, Métro Pigalle
  • Tarif : 30€ shampoing-coupe-séchage 40€ pour cheveux longs
  • Téléphone : 01 45 26 78 25
  • Horaires : Du mardi au samedi de 10:00 à 18:30

Merlan et Compagnie

Situé dans le Haut-Marais, rue de Bretagne (vive les bretons !), Nicolas Van Welden vous recevra dans son salon à la décoration soignée. Vu la page Facebook de Merlan et Compagnie, humour et bonne humeur seront sûrement au rendez-vous !

merlan et compagnie coiffeur paris

MERLAN ET COMPAGNIE

  • 38 rue de Bretagne, Paris 03, Métro Filles du Calvaire
  • Tarif : 30€ la coupe
  • Téléphone : 01 48 87 05 09
  • Horaires : Du mardi au samedi de 09:30 à 19:00

Original Barber Shop

Installé dans le Marais, Original Barber Shop vous invite au voyage avec une déco façon salon new-yorkais, briques aux murs et carrelage à carreaux au sol. En plus de vous couper la tignasse vous pourrez en profiter pour vous faire tailler la barbe ou la moustache.

original barber shop coiffeur paris

ORIGINAL BARBER SHOP

  • 56 rue du Temple, Paris 04, Métro Rambuteau, Hôtel de Ville
  • Tarif : 30€ la coupe
  • Téléphone : 01 77 16 77 80
  • Horaires : Le lundi au jeudi de 10:00 à 20:00 et du vendredi au samedi de 10:00 à 21:00

3D Haircut

On garde le meilleur pour la fin ! 3D Haircut est mon salon de coiffure parisien attitré depuis quelques mois. On y est comme à la maison, les coiffeurs vous tutoient, déconnent entre eux, bref bonne ambiance sans prise de tête. En plus, pour 19€ la coupe vous pouvez vous permettre de laisser les 1€ de pourboire de votre billet de 20 car non ils ne prennent pas la carte bancaire !

3D haircut coiffeur paris

3D HAIRCUT

  • 7 rue Tiquetonne, Paris 02, Métro Etienne Marcel, Les Halles, Sentier
  • Tarif : 19€ la coupe
  • Téléphone : 01 40 26 42 50
  • Horaires : Du mardi au samedi de 10:30 à 20:00

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ces salons si vous les avez déjà testé ou une fois que vous y serez allé !

Plus d’infos 11 commentaires

Porte-clés Keysmart : test & avis

On a testé le 31 janvier 2015 par Romano Garagerocker

On a tous eu à un moment ses clés tenues par un porte-clé des années 1920, ou pire, celui avec le logo d’une marque automobile italienne au cheval cabré pour se la péter. Le fait est que trouver un beau porte-clé n’était pas facile avant l’arrivée d’internet, mais tout cela a bien changé et aujourd’hui le choix est pléthorique. On peut ainsi choisir l’objet de son choix que l’on aime le cuir (et les bas-résilles), le plastique (c’est fantastique) ou le métal. C’est cette dernière option que nous avons choisie aujourd’hui avec Keysmart.

keysmart porte cles intelligent

La marque

Créé en 2012 par Mickael Tunney, Keysmart est là pour faire changer la vision des gens sur la manière de transporter leurs clés. Leur campagne Kickstarter de lancement fut par ailleurs une des plus populaires de l’histoire de la plateforme. Ceci a permis de faire rapidement évoluer leur produit afin de le perfectionner. Vous l’avez compris, Keysmart est un porte-clés très astucieux et design entièrement fait à Chicago pour éviter tous les désagréments du trousseau de clés générique (poches, bruit, encombrement, etc.).

porte cles keysmart

Fiche technique

Le porte-clés Keysmart est “aussi grand qu’un paquet de chewing-gum” avec ses 8,5 centimètres de longueur. Des ateliers de la marque à Chicago, il est découpé au laser et réalisé dans un aluminium brossé très léger provenant d’avions et fini de vis en acier inoxydable. Le porte-clés est signé du logo Keysmart écrit en blanc. Le système consiste en deux barres d’aluminium identiques dans lesquelles on va insérer ses clés et objets à transporter. Objets car la marque a prévu des goodies comme une clé USB, un décapsuleur et même un mousqueton pour agrémenter l’ensemble. Sachez aussi que l’on peut mettre des extensions sur son porte-clés permettant d’y loger jusqu’à 100 clés (on ne sait jamais). Chose amusante et inédite, on trouve également sur le site des clés de couleurs afin d’apporter une touche de gaieté à son trousseau tout en restant vraiment fonctionnelles. Par exemple, clé bleue pour le garage, clé jaune pour l’entrée, clé rouge pour ouvrir son coeur, clé rose pour son journal intime…

portecles keysmart

epaisseur porte cle keysmart

Test

Pour ce test, j’ai choisi le modèle bleu (24,95€) avec une extension de 2 à 16 clés (6,25€), une clé USB 16go (21,95€) et le décapsuleur (4,95€). Le Keysmart est vraiment très bien fini avec son aluminium brossé. J’aime beaucoup ce bleu roi avec une finition légèrement brillante et les imposantes vis en métal contrastant le tout. Il est vraiment léger et les armatures de bases sont vraiment fines. L’épaisseur dépendra de l’usage que l’on voudra en faire, à savoir le nombre de clés et les goodies que l’on souhaitera y mettre. Sachant également que si l’on veut garnir son porte-clés, l’extension devient vite indispensable car il ne permet d’accueillir que 4 clés au départ. La question se pose alors d’essayer d’optimiser l’épaisseur de l’objet, il n’en reste pas moins fin comparé à un gros trousseau une fois rangé.

porte-cles keysmart personnalisable

keysmart porte-cles aluminium

keysmart portecles design

Le porte-clés se visse et se dévisse grâce à un tournevis plat, puis les extensions s’ajoutent facilement. Ensuite, il n’y a qu’à insérer ses clés et accessoires de part et d’autres et faire en sorte de les organiser. J’ai par exemple mis la clé de ma boite aux lettres de petite taille en face de celle de ma porte d’entrée qui est vraiment plus grande. Pour que tout s’imbrique, Keysmart prévoit des rondelles de métal permettant de varier l’espace entre les clés. Une fois serré, tout ce que vous avez mis dans votre porte-clés ne doit plus bouger, créant ainsi une sorte de couteau-suisse bien compact. Une fois rangé, il évitera que la pointe de vos clés vienne trouer les poches de vos pantalons.

porte cles pratique keysmart

Avis

Le prix du Keysmart débute à 25€. On peut se dire qu’un tel objet n’est certes pas indispensable, mas il n’en reste pas moins pratique. Au fur et à mesure qu’on l’utilise, on ne peut vraiment plus s’en passer car il présente de nombreux avantages. Dans la poche, il sait se faire tout petit là où un trousseau classique a tendance à la faire gonfler de quincaillerie (et ceux qui y mettre leurs pièce de monnaie savent de quoi je parle). Devant sa porte, pas besoin de chercher sa clé car elle est impeccablement rangée dans le Keysmart (avis à ceux qui ont un trousseau de plus de 5 clés). Quoi qu’il en soit, voici une idée de cadeau originale pour tous les geeks avertis et non avertis. Testé & approuvé !

prix conseillé   24,95€

sur Keysmart

Plus d’infos 17 commentaires

Commande Groupée #16 : Écharpe Atelier Particulier

Bons plans le 29 janvier 2015 par Max dit "le chauffeur"

Vous l’attendiez peut être patiemment, la voici :), notre première commande groupée de l’année 2015. Je ne vais pas faire durer le suspense très longtemps car tout est dans le titre, il s’agit effectivement d’une écharpe. Mais comme vous pouvez vous en douter pas n’importe laquelle. Cette écharpe a fait l’objet d’un article “On a testé” dernièrement et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a rencontré un franc succès. En l’espace de quelques heures, la marque s’est retrouvée en rupture de stock suite à la publication de celui-ci. On vous explique donc ici les raisons qui ont justifié cet engouement mais surtout pourquoi vous ne regretterez finalement pas d’avoir raté l’opportunité la dernière fois.

belles écharpes en laine

Écharpe Atelier Particulier

Lancée en 2013, la marque française Atelier Particulier a pris le parti de proposer des essentiels (pour l’instant uniquement des accessoires comme des cravates, chaussettes, ceintures, écharpes) à des prix qu’elle s’efforce de proposer au plus “juste”. Pour ce faire, les createurs ont décidé de supprimer toutes les étapes intermédiaires qui entraînent généralement des frais supplémentaires et qui se répercutent souvent sur le prix de vente final au détriment des consommateurs. C’est sur ce principe qu’ils ont lancé leur première production de cravates par l’intermédiaire d’une plateforme de financement participatif. Le succès de celles-ci leur a permis de se développer et de créer leur propre site de vente en ligne. Nous avions testé leur cravate afin de les accompagner dans l’aboutissement de leur projet. Lorsque leur écharpe est sortie nous étions donc curieux de pouvoir la découvrir. Une fois de plus nous n’avons pas été déçu. Pour un prix imbattable leur écharpe 100% laine est vraiment d’une grande qualité tant au niveau des finitions que de la conception.

echarpes pas chères

Il s’agit d’une écharpe avec motifs à chevrons confectionnée dans une laine vierge, filée, teintée et tissée dans l’un des ateliers les plus renommé d’Italie dont les étapes clés de la confection sont encore réalisées à la main. Il n’y a qu’à la passer autour du cou pour confirmer que nous sommes sur une pièce haut de gamme. L’écharpe surprend dans un premier temps par sa douceur au toucher, malgré sa finesse et ce grâce à la qualité de la laine, elle est particulièrement chaude. Les motifs à chevrons dans les différents coloris lui apportent originalité et sobriété.

echarpe atelier particulier bleu

echarpe en laine vierge

Commande Groupée

Comme expliqué précédemment, l’ambition première d’Atelier Particulier est de proposer des produits de très grande qualité à des prix accessibles. En ce sens, cette écharpe est initialement vendue au tarif de 40€ et au regard de la fiche technique c’est déjà exceptionnel. Pour comparaison, sur le marché c’est une pièce qui serait proposée entre 80€ et 100€ minimum. Les chanceux qui l’ont découverte à sa sortie ne s’y sont pas trompés puisque malgré un réassort, 5 coloris sur 6 sont encore “sold out”. Aucun réassort n’est maintenant prévu et de source sûre, Atelier particulier ne pourra se permettre de la proposer à ce tarif l’année prochaine la marge étant vraiment trop faible.

echarpe atelier particulier marron

Pour Comme un Camion, si nous arrivons à atteindre un minimum de 200 écharpes commandées, Atelier Particulier est prêt à relancer une production sur 3 coloris et commande groupée oblige au tarif de 35€ par écharpe ! Les coloris disponibles seront le noir carbone, le brun cacao et le bleu klein. Elles vous seront livrées dans un délai de 4 semaines grand maximum. Le tarif est imbattable et il faut vraiment l’avoir entre les mains pour constater que nous sommes ici sur un produit de “luxe”. Les motifs à chevrons lui permette de pouvoir s’intégrer dans un tenue casual comme dans une silhouette plus chic. C’est une fois de plus un investissement utile à moindre frais.

echarpe en laine

Planning

A partir du Jeudi 29 Janvier
Inscription à la vente par le biais de notre newsletter

Dimanche 1er février
Envoi du code promo dans la newsletter

Dimanche 8 février
Fin de la vente

Production lancée dès le Lundi 9 Février pour livraison sous 3 à 4 semaines (sous réserve d’avoir atteint le minimum de 200 écharpes commandées)

echarpe en laine noire

echarpe noire en laine vierge

Caractéristiques

  • Écharpe 100% laine vierge
  • Fabrication artisanale dans la Manifatura de Vittorio fondée en 1947 à Bellia en Italie
  • 3 Coloris disponibles: Noir Carbone, Brun Cacao, Bleu Klein
  • Dimension: 180 cm x 45cm
  • Frais de livraison: 5€

Note du 10 février :

Cette commande groupée est désormais fermée. Grâce à vos commandes, c’est plus de 800 écharpes qui vont pouvoir être produites. Les personnes ayant participé seront tenues informées au fur-et-à-mesure des prochaines étapes jusqu’à la livraison. Inscrivez-vous  à la newsletter pour recevoir la présentation des prochaines commandes groupées.

Plus d’infos 98 commentaires

Icône de mode #5 : Steve McQueen

Origines le 28 janvier 2015 par Romano Garagerocker

Il a beau s’en être allé depuis maintenant 35 ans, son impact sur la mode n’a pas diminué. Au contraire, on pourrait quasiment affirmer qu’il n’y a aucune personnalité qui ait autant marqué son époque et celle d’après dans de si nombreux domaines. Son statut d’icône, il se l’est forgé au cinéma avant tout, faisant passer Hollywood et ses étoiles dans un stade supérieur en terme d’impact sur la société. Sa notoriété, il se l’est faite dans une époque d’après-guerre durant laquelle les citoyens se cherchent des héros pour se rattacher à toutes leurs qualités de bravoure, de courage et de témérité. Steve McQueen faisait partie de ces modèles et il a su s’adapter aux différents changements de la société pour perdurer dans le temps. Voici l’icône de mode numéro 5 :

steve mcqueen icone style

Steve McQueen (1930-1980)

1930 : Le 24 mars, William Terence McQueen, voltigeur aérien et Julia Crawford, une prostituée (alcoolique) donnent naissance à un enfant nommé Steve. Le père s’en va six mois après sa naissance.
1933 : Steve est envoyé à Slater, dans le Missouri, chez ses grands-parents Victor et Lillian car sa mère ne peut pas s’occuper de lui
1938 : Il retourne vivre avec sa mère et son nouveau compagnon à Indianapolis. Ne s’entendant pas vraiment avec lui, il fugue et vit dans la rue dès 9 ans.
1944 : Après de nombreux aller-retours entre les deux familles, il est placé dans une école de garçons, la “California Junior Boys Republic” qui le rendra plus mature.
1946 : A 16 ans, il rencontre deux marins et décide de s’engager dans l’armée après avoir exercé de nombreux petits boulots.
1952 : Il commence à prendre des cours de comédie après avoir “apprécié son temps passé dans la Marine” et joue dans sa première pièce de théâtre.
1954 : Avec ses premiers cachets, il s’achète sa première Harley-Davidson et commence parallèlement à jouer pour dans des séries TV.
1955 : Steve McQueen part à la conquête d’Hollywood et enchaîne les petits rôles.
1958 : Il décroche un rôle dans la série télévisée “Au nom de la loi” diffusée sur le réseau CBS, son premier rôle majeur.
1960 : Steve apparaît au casting des “7 Mercenaires” aux côtés de Yul Brynner, Robert Vaughn ou encore Charles Bronson dirigés par John Sturges. Ne pouvant pas assister au casting à cause de ses obligations pour la série TV, il prétexte un accident de voiture.
1963 : Sa première tête d’affiche se nomme “La Grande Evasion”, film dirigé par John Sturges dans lequel il joue un officier tentant de s’échapper d’un camp allemand. Il convainc le réalisateur de tourner une scène d’échappée à moto malgré l’absence d’assurance. Son premier succès au box-office qui le fera connaitre auprès du public.
1968 : Cette année, Steve McQueen tourne deux de ses films les plus célèbres ; “L’Affaire Thomas Crown” et “Bullitt” pour lequel il obtiendra sa première nomination aux Oscars.
1970 : Il participe aux “12 Heures de Sebring” au volant d’une Porsche 908 et tourne l’année suivante le film “Le Mans”, un drame avec en toile de fond la course automobile.
1972 : Sur le tournage du film “Guet-Apens”, il rencontre sa deuxième femme Ali MacGraw.
1974 : Paul Newman et Steve McQueen sont réunis à l’affiche de “La Tour infernale”. C’est la première fois qu’un film réunit deux acteurs de si haute volée. Il sont à l’époque les deux mieux payés d’Hollywood.
1980 : Malade d’un cancer du poumon, ses prestations cinématographiques se sont faites rares, il tourne tout de même dans un dernier film nommé “Le Chasseur” avant de mourir l’année de sa parution, à 50 ans.

On the set of Bullitt

Le style Steve McQueen

La grande évasion

Sorti en 1963, la “Grande Evasion” est le premier film qui voit Steve McQueen en personnage principal, le faisant alors changer de statut aux yeux du grand public. Il y joue un pilote de l’US Air Force tentant de s’échapper d’un camp où sont fait prisonniers des soldats d’armées ennemies à l’Allemagne durant la 2nde Guerre Mondiale. Son style dans ce film n’est pas très poussé, mais les bases sont posées avec une échappée en moto mémorable qu’il a lui même suggéré au réalisateur. C’est en t-shirt, chino beige et bottes de moto que McQueen est la plupart du temps habillé dans le film. Plus que ça, on retient le style de leader charismatique, de héros qui contribuera à lui donner son surnom.

steve mcqueen la grand evasion look

Le Kid de Cincinnati

Amateur de cartes, Steve McQueen est à l’affiche du “Kid de Cincinatti” en 1965. On l’y retrouve avec une “double carte” : as du poker et séducteur. Outre les phrases mythiques qui circulent aujourd’hui encore sur toutes les tables de jeux (bien qu’elles aient été en partie remplacées par celles de “Les Joueurs”), Steve confirme son goût vestimentaire après quelques films. On l’y voit sortir une panoplie encore très actuelle (et il y est en partie responsable) : blouson en cuir avec pull col rond, blazer en tweed, chemise en chambray et cardigan à col

kid de cincinnati mcqueen look

mcqeen look kid cincinnati

L’affaire Thomas Crown

1968 est l’année de McQueen car il y sort deux de ses films les plus mythiques dont “l’affaire Thomas Crown”. Il se meut alors en homme d’affaires riche et blasé par la vie préparant un grand braquage pour se distraire. Il est alors au sommet de son élégance portant de nombreux costumes trois-pièces comme ceux des deux premières images : le premier à fines rayures et le second à carreaux, généralement finis par des chaussures à boucles (dont il était adepte). Mais avant tout, c’est dans cette apparition qu’il montre à la face du monde son addiction pour les lunettes Persol avec ce modèle pliable depuis devenu mythique : la 714S. Enfin, on est pas mal au niveau des tenues casual avec encore ici quelques pièces iconiques comme le blouson Harrington et cette subtile silhouette finie d’un trench à boutonnage simple.

affaire thomas crown style
affaire thomas crown costume croise

steve mcqueen affaire thomas crown trench

affaire thomas crown barracuta

Bullitt

La même année sort “Bullitt”, film dans lequel Steve McQueen est accompagné de la sublime Jacqueline Bisset. Il est alors totalement dans son élément, jouant ce rôle de flic brusque et traquant la mafia a grand coups de flingues et de courses poursuites endiablées dans sa Ford Mustang GT. L’esthétique du film est fidèle à l’image qu’à le public de McQueen ; un mec à la cool un peu rustre et qui n’a pas froid aux yeux. Chose vestimentaire notable : il ne quitte pas ses chukka boots en daim marron d’une semelle, son col roulé marine, sa veste marron avec patch sous les coudes et sa Rolex (inutile de mentionner le modèle des lunettes de soleil)… intemporel !

steve mcqueen bullitt chukka boots

steve mcqueen bullitt style

Guet-Apens

Ce n’est certainement pas son film le plus important, mais surtout le tournage sur lequel il a rencontré sa deuxième femme Ali MacGraw. Nous sommes en 1972, et il y joue Doc McCoy, un gangster poursuivi par ses comparses après un braquage. Tous les ingrédients des films de McQueen sont réunis : des flingues, des poursuites en caisse et ce style costume-cravate-chemise blanche qu’il porte tout au long de l’histoire.

guet apens mcqueen

guet apens steve mcqueen style

Le Chasseur

C’est le dernier film dans lequel McQueen a tourné avant sa mort prématurée en 1980. Malgré le changement d’époque, on reste sur les mêmes bases et il y joue un truand danger du volant. Son look est plus qu’actuel avec un bomber MA-1 porté sur une chemise, un jeans et des baskets.

le chasseur mcqueen style

le chasseur steve mcqueen style

the hunter steve mcqueen style

Dans la vraie vie

Les différents costumes des rôles qu’à joué Steve McQueen ont une grande influence sur son style de tous les jours. Par ailleurs, sa jeunesse tumultueuse et son attrait pour les belles mécaniques ont fait que Steve a pris goût aux belles choses de la vie. Il est donc toujours rasé de près et porte une coupe courte qu’il ne coiffe sur le côté que pour les besoins de ses films. Il ne reste pas moins un amoureux de la nature et de belles mécaniques, n’hésitant pas ou s’engager dans des rallyes et safaris automobiles bien boueux ou des sorties en plein air.

1961 steve mcquee jeep cj

steve mcqueen motard

steve mcqueen peche sortie

steve mcqueen ocean style chukka

S’il est capable de se fondre dans des personnages très élégants pour ses films, Steve McQueen ne s’habille pas vraiment de cette manière là tous les jours. Le reste du temps, son style est un mélange entre celui du cow-boy, du coureur dans le paddock et l’aventurier. On trouve ainsi de nombreuses pièces en denim (chemises, vestes, jeans), des pièces en grosses mailles, des blousons courts et aux pieds, généralement des boots (chukka, bottes de moto, desert boots). Nombreuses sont les pièces qu’il a rendu mythiques, on pense bien sur aux lunettes Persol 714, mais également à la Rolex Submariner, les chukka boots avec semelle en gomme ou encore sa vieille veste en jean qu’il ne quittait que rarement.

steve mcqueen full denim

Sur cette photo Steve McQueen est en total denim avec une paire de boots. La tenue reste très actuelle vu les coupes cintrées.

steve mcqueen triumph jeans tshirt

Jeans, t-shirt blanc et desert boots avec un air désinvolte…

Steve-McQueen-Persol-Ferrari-Harley-Davidson

Devant son garage perso, Steve McQueen arbore un blouson court matelassé, un chino, des gants de conduite et son éternelle paire de 714

steve mcqueen rolex persol

Persol 714, Rolex Submariner et chemise en jeans, un classique inventé par Steve lui-même

Malgré son look de badboy, Steve McQueen profitait de quelques occasions pour se vêtir de manière plus conventionnelle. Il appréciait notamment la combinaison pull/blazer qu’il complétait par un chino et une paire de chukka boots.

steve mcqueen look casual

steve mcqueen pull blazer

Vers la fin de sa vie, Steve McQueen ne se rasait plus et avait perdu beaucoup de poids, alors rongé par un cancer du poumon. Il continuait cependant d’avoir du style comme ici en chemise à carreaux, jeans et baskets en toile sur sa très belle Harley… Aujourd’hui certains appelleraient ça “hipster” !

steve mcqueen 1980

Une icône dépassant le cinéma

Un des acteurs les mieux payés de son temps, Steve McQueen était aussi appelé “the King of Cool” (le roi du cool). Ses contributions à l’histoire du style masculin resteront éternelles car c’est lui qui a rendu le vêtement décontracté cool, qui a donné au style sportswear américain ses lettres de masculinité. Alors oui, les costumes trois-pièces lui allaient comme personne, mais c’était lorsqu’il chevauchait sa bécane et portait un jeans usé qu’il se sentait le plus dans son élément, et ça transparait. Clairement, c’était l’homme qui portait le vêtement et pas le contraire, ce que les anglo-saxons appellent “effortless style”, le style sans faire d’efforts, pas calculé.

Steve McQueen Icone de style

A vrai dire, il n’apparaît rien d’impressionnant ou de particulièrement excentrique dans son style lorsqu’on le regarde aujourd’hui, car il ne porte en fait que des basiques. Premièrement, ils n’en étaient pas à l’époque et il a en partie contribué à rendre toutes ces pièces de vrais classiques du look casual masculin. Mais également son attitude générale qui l’a élevé au rang de mythe culturel. Car son attitude de tombeur un peu badboy tranchait avec celle des jolis minois bien rasés et bien coiffé de la génération précédente (voir notre icone de mode #1 : Cary Grant). La conséquence directe, c’est que dans cette période de grand changement culturel des années 60, il fut en quelque sorte la figure de proue de toute une génération d’hommes cassant les codes du classicisme et du savoir être masculin.

Plus d’infos 8 commentaires
  1. Pages:
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. ...
  10. 620