Comment (bien) choisir un costume ?

« Paul, tu t’habilles comment pour le baptême de la petite de Nicolas ? » Votre réponse est toute trouvée et, pour vous, parfaite : « un jean et un t-shirt, pourquoi ? Je ne vais pas mettre un costume quand même, c’est mon meilleur pote ! ». Vous vous rendez compte à sa mine déconfite, partagée entre vous hurler dessus et fondre en larmes, que votre réponse n’était pas si géniale que ça. Mais pour être honnête, un costume ce n’est pas une pièce dans laquelle vous vous sentez à l’aise, qui donne chaud et l’air bête, etc. Vous en avez un car il en faut un mais vous ne l’avez sorti que deux fois : pour votre entretien d’embauche et pour l’enterrement de papy Dentier. Si vous vous reconnaissez en ce cher Paul, sachez que tout ce que vous pouvez penser du costume est absurde et faux. La plupart d’entre nous choisissent leur(s) costume(s) par obligation : j’ai besoin d’un costume pour travailler, je le prends en bleu marine, noir ou gris ? Sauf que choisir un complet ne se limite pas simplement à sa couleur, de nombreux autres points rentrant en vigueur. C’est de là que nous est venu l’idée de vous proposer le Suit Monday.

Mais c’est quoi le Suit Monday ?

Chaque lundi, nous décortiquerons différents aspects impératifs à respecter en dix grand points à savoir :

1 – Les occasions
2 – La couleur / le motif
3 – Le tissu
4 – La taille
5 – La coupe
6 – Le style
7 – Critères de qualité
8 – Les retouches
9 – L’entretien
10 – Les marques à connaitre

Chaque partie aura le droit à un article détaillé afin de vous aider à choisir un bon et -surtout- beau costume.

Avis Costume The French Tailor

1. Les occasions

Ça semble idiot, mais c’est LE premier point à aborder lorsque l’on veut acquérir un costume. En effet, la bienséance actuelle veut qu’un costume destiné à une tâche ne le soit nécessairement pour une autre. Chaque occasion a donc son propre type de costume : un complet de travail ne sera pas votre costume de soirée et inversement. A moins que vous vous appeliez Harvey Specter et là, vous pouvez vous permettre de le faire. Afin de bien cerner ce point, nous avons décidé d’isoler trois occasions majeures que nous développerons au cours des prochaines semaines :

A. Pour un entretien

Notre article : Quel costume choisir pour un entretien ?

B. Pour un mariage

C. Pour une soirée

Harvey Specter

2. La couleur / le motif

Vous savez pour quelle occasion vous allez porter votre costume ? Bien. Reste maintenant à choisir sa couleur. Le code du costume est régi par trois couleurs de base : le gris, le bleu marine et le noir. Là encore, l’occasion de porter un costume détermine la couleur : bleu marine et gris pour mariage et/ou travail et noir pour les garçons de café et les croque-morts les évènement plus solennels. D’autres couleurs sont bien entendu envisageables, veillez toutefois à ne pas arborer toutes les couleurs de la gamme Pantone. Et ce n’est pas tout ! Si un complet uni vous ennuie terriblement, sachez qu’il existe cinq motifs majeurs pour les costumes à savoir les chevrons, le pied-de-poule, le Prince de Galles, les carreaux et les rayures. Plusieurs sous-parties s’imposent ici d’elles-mêmes, voici notre programme :

A. Les couleurs de bases à avoir dans sa penderie

B. Les autres couleurs possibles

C. Les motifs et leurs associations

Costume Boggi Look Col

3. Le tissu

Le tissu phare pour un costume est incontestablement la laine. Cette dernière peut se retrouver sous différentes formes comme le tweed ou bien le nate de laine par exemple. Il existe également différentes qualités de laine, classées par la dénomination Super XX’s. Ce système permet de classer les fibres en fonction de leur épaisseur. Bien des personnes pensent que le classement Super s’appuie sur la qualité de la laine, ce qui est complètement faux : un Super 110’s est bien souvent plus résistant qu’un Super 180’s. Mais la laine n’est pas le seul matériau utilisé à la confection d’un costume. Le coton et le lin par exemple permettent de réaliser des costumes plus fins et plus légers parfaits pour l’été. La soie et le cachemire peuvent également être utilisés mais seulement partiellement, le plus souvent étant mélangés avec de la laine. Viennent ensuite -loin, très loin derrière- les microfibres et le polyester, idéaux pour se dire que l’on a fait une erreur en achetant ce costume, si peu cher était-il. Cette partie partie sera également déclinée en plusieurs parties :

A. La laine

B. Les autres matières notables

C. Les tissus à éviter

Faubourg Essayage Samples Mains

4. La taille

Cette partie peut s’avérer être un véritable casse-tête pour un néophyte. De nombreux points sont à absolument à prendre en compte afin que votre costume soit saillant. Primo, la carrure : c’est de votre largeur d’épaules que dépend l’ensemble de votre costume. Si vous êtes serré à ce niveau, votre veste est définitivement trop petite. Si par contre vous avez l’impression d’être un enfant ayant enfilé la veste de son père, cette dernière est beaucoup trop grande. Les manches sont également à surveiller : les bras le long du corps, elles doivent s’arrêter au niveau du haut de l’abducteur de votre pouce. Une dernière mesure simple permet de savoir si la veste de votre costume est trop serrée ou non : le fermage. Boutonnez le premier bouton et regardez vous dans un miroir : si la veste plisse plus que de raison, elle est trop ajustée pour vous. Au contraire, si les revers de la veste baillent énormément, elle est trop grande. Enfin, pour savoir si votre pantalon est trop grand, la règle d’or est qu’il ne doit casser qu’une seule fois. Nous verrons ces points plus en détail en développant :

A. La veste

B. Le pantalon

C. Les erreurs courantes à éviter

chemise col club

5. La coupe

De façon très simple et schématique, il n’existe que quatre types de vestes : à un, deux ou trois boutons et les vestes croisées (à quatre ou six boutons). Le nombre de boutons de votre veste est là encore déterminé par l’occasion pour laquelle vous allez porter votre costume : par exemple, plus la soirée est mondaine, plus de boutons il y a. Les revers de votre veste détermine également l’élégance que vous voulez avoir en portant votre complet. Des revers sans cran (ou revers dits châles) par exemple seront parfaits pour un costume s’approchant le plus d’un smoking. Autre point important ô combien important : la coupe idéale va aussi dépendre de votre morphologie. Nous aborderons donc en détail :

A. Quels types de vestes

B. Quels détails prendre en compte

Costume croise anthracite Ludlow J.Crew

6. Le style

Cette partie est intimement liée à la précédente et c’est, pour moi, un des points qui se regardent en premier. Lorsque l’on parle de costume, trois styles sont prédominants : le style italien, le style anglais et le style américain. Ces trois styles se différencient par certaines subtilités. Par exemple, le costume américain aura une fente centrale alors qu’un costume anglais en aura deux sur les côtés ou le costume italien sera cintré alors que le costume américain bénéficiera d’un coupe droite. Si ce point n’est pas le plus important, sachez toutefois qu’un « italien » n’ira pas à une personne ayant une carrure large et un costume américain est à proscrire pour quelqu’un de petite taille et fin. Pour plus de détails, cet article sera articulé autour de trois grandes parties à savoir :

A. Le style américain

B. Le style anglais

C. Le style italien

look noeud papillon colonel moutarde

7. Critères de qualité

Outre l’aspect général du costume, certains points sont à observer lors de l’achat d’un costume comme une boutonnière fonctionnelle ou bien un plastron cousu plutôt que thermo-collé. De nombreuses finitions, discrètes, vous permettent à coup sur de connaître la qualité d’un complet et du soin apporté à ses finitions. Ces valeurs ajoutées sont d’ailleurs ce qui définie le prix d’un costume : outre le fait qu’un costume sur-mesure soit fait de façon unique, ses finitions comme des poches en demi-lunes ainsi qu’une doublure en soit expliquent un prix élevé. Nous aborderons les points suivants :

A. Quelles parties du costume regarder?

B. Un prix élevé est-il toujours synonyme de qualité?

C. Les compromis

Faubourg Essayage Intérieur Veste

8. Les retouches

La retouche majeure et principale connue de tous sur un costume est la longueur de pantalon. Mais de nombreuses autres sont possibles, afin de fiter au mieux votre complet à votre morphologie. Longueur de manches ajustée par la tête d’épaules, largeur de ceinture et autres cintrages de veste sont tout à fait possible. Mais gardez en tête qu’une fois ces retouches faites, difficile de revenir en arrière ! Nous nous intéresserons aux principales retouches, à savoir :

A. Les retouches de veste

B. Les retouches de pantalon

C. Quelles retouches éviter

mariage préparer son costume de marié mesures tailleur measuring tailoring

9. L’entretien

On ne vous apprendra rien en vous disant qu’un costume ne se lave pas en machine mais au pressing. Cela dit, il ne suffit pas de l’envoyer au pressing pour qu’il vous suive ad vitam aeternam. La première chose à faire est de ne pas laisser votre costume sur les cintres fournis par le pressing : la plupart du temps en métal, ces derniers peuvent, à terme, abîmer la maille et provoquer des trous. Un costume, si vous ne le portez pas tous les jours, est à entreposer dans une housse à l’intérieur de votre penderie. Mais attention à ne pas fermer entièrement la housse ! En effet, cela empêche les fibres de respirer. Elles auront tendance à se rétracter impliquant de ce fait la déformation de votre costume.

A. Le lavage

B. Le stockage

C. Comment l’entretenir chez soi

Cleaning

10. Les marques

On ne pouvait pas conclure ce dossier sans vous parler des marques. Des plus accessibles aux plus luxueuses, chaque marque notable sera analysée. Le plus important étant dans cette partie de vous montrer les « plus » et les « moins » de chacune et ainsi vous éviter d’acheter un costume qui ne serait pas ce que vous recherchiez à la base. Cet article se basera donc sur une liste non exhaustive de marques que nous trouvons incontournables :

A. Les marques de prêt-à-porter à connaître

B. Les tailleurs à connaître

C. Lesquelles choisir en fonction de son budget

Soldes Costumes Ah15

Voici donc un aperçu de ce qui vous attend ces prochaines semaine ! Si ce programme vous tente, sortez calepins, crayons et autres calendriers et rendez-vous la semaine prochaine pour discuter de la base qui nous pousse à acheter un costume : les occasions. Ne loupez pas le prochain épisode, inscrivez-vous à notre newsletter :

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest16

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles