Montre William L 1985 Automatic Vintage Diver : Test & Avis

Il y a un peu moins d’un an, nous vous présentions cette nouvelle marque horlogère française du nom de William L.1985. A l’époque, le test de leur modèle à quartz avait rencontré un vif succès, et nous avons profité de leur évolution pour nous procurer une de leurs nouveautés. Si peu après son lancement la marque proposait déjà des montres automatiques, nous n’avions jamais eu le loisir d’en posséder une. Aujourd’hui, alors qu’elle s’essaie à ce grand classique qu’est la montre de plongée, l’occasion était toute trouvée. On a testé la Vintage Diver Automatic de chez William L.1985.

William L. 1985 Montre automatique

La Marque

L’histoire de William L.1985 est avant tout celle d’une homme, Guillaume, qui après des expériences chez de grands horlogers suisses tels que Zenith ou Jaeger-Lecoultre a décidé de fonder sa propre marque. C’est à une montre en particulier qu’il doit cette aventure, ce chronographe des années 50 hérité de son grand-oncle. Après l’avoir fait restaurer, le modèle aura tant de succès auprès de ses amis qu’il décidera d’en faire confectionner pour leur faire plaisir. Son désir est ainsi de s’inspirer de ce chronographe ancien et de le proposer dans une version abordable. Il trouve alors une usine à Shenzhen et dessine les premiers croquis de ce qui deviendra William L.1985. C’est via la plateforme de financement participatif Kickstarter que le projet verra le jour et dépassera toutes les attentes de son créateur, atteignant quelques 190 000€. Désormais, William L.1985 est une marque horlogère indépendante proposant une entière gamme de montres à quartz comme automatiques, et elle a de beaux jours devant elle !

William L. 1985 logo

Fiche Technique

Depuis le mois de juin 2016, William L. 1985 a lancé ses premières montres de plongées inspirées de modèles des années 1970. La Automatic Vintage Diver 70’s style a été pourvue des toutes les caractéristiques des grands classiques du genre. Dans un boîtier ovale de 38,5 mm x 44 mm en acier inoxydable à la finition brossée, la marque a donc concocté son nouveau bijou avec un verre saphir, une lunette rotative crantée et une couronne vissée. Le cadran a été voulu rond et noir avec des repères orangés et un guichet date à 3h. Munie de trois aiguilles, la montre affiche un rappel de cette même couleur sur la trotteuse. Quant aux deux autres, elles s’affichent de manière très classique avec une finition super luminova. Cette vraie montre de plongée se voit disponible dans deux versions différentes, la seconde présentant toujours un boîtier en acier inoxydable mais cette fois-ci noir.

William L. 1985 montre automatique Test

D’origine, la Automatic Vintage Diver 70’s style est servie avec un bracelet en cuir véritable noir et perforé, puis livrée avec son écri de voyage en cuir ainsi que deux autres bracelets : un en maille milanaise et un plus traditionnel pour une montre de plongée en silicone. A l’intérieur, William L. 1985 a implanté le mouvement 8215, 21 rubis de chez Miyota utilisé par de nombreuses marques et réputé pour sa fiabilité. Enfin, la montre résiste à une pression de 10 bars, ce qui correspond à environs 100 mètres.

Brecelet perforé cuir William L. 1985

Test

Rapidement, la montre m’est parvenue dans son écrin cartonné surmonté du logo de la marque. Il est assez basique et ne peut faire l’objet d’aucune observation, si ce n’est sa forme quelque peu atypique. Sans plus tarder, je l’ouvrais, impatient de découvrir ce nouveau bijou. La montre, bien logée dedans, laisse une première impression particulière. En effet, il est assez rare de nos jours de voir des plongeuses à la taille si petite. Disons que ceci n’est pas une appréciation négative, mais plutôt pour faire état de ma surprise. Néanmoins, après réflexion, personne n’impose forcément que ce type de montre ait forcément un boîtier surdimensionné. En se rapprochant, on ne peut que constater le certain goût quant au choix des couleurs du cadran. En effet, tout ramène à une époque passée avec une pointe de modernité. Le orange saute aux yeux et apporte une touche de fantaisie fortement appréciable rappelant le style qu’utilisaient les horlogers dans les années 70. La police des chiffres choisie sur la lunette vient souligner ce travail et contraste superbement avec la finition brossée du boîtier.

Travel Bag William L. 1985

Ecrin Cuir William L.1985

Montre automatique William L. 1985

Par ailleurs, on constate que cette Automatic Vintage Diver 70’s style est une vraie plongeuse sur plusieurs points. Tout d’abord, ses repères et aiguilles luminescents, puis une lunette crantée permettant de marquer ses paliers. Enfin, comme de tradition, la couronne se voit vissée et finie d’un « W » gravé, rappelant l’initiale principale de la marque. Au passage, attardons-nous sur le bracelet cuir choisi pour ce modèle. Il est réalisé dans un cuir noir perforé au grain fin, comporte des surpiqûres oranges en rappel de couleur avec le cadran et se finit par une boucle dans la même finition en acier brossé que celle du boîtier. Ceci vient souligner le caractère très sportif de cette montre, rajoutant un côté très masculin.

couronne-vissee-william-l-1985

Brecelet perforé cuir William L. 1985

boucle-acier-william-L

Le dos de la montre laisse comme de coutume apparaître le mouvement japonnais dont la réputation n’est plus à faire sur des modèles de cette gamme. Par ailleurs, ici la marque a souhaité une finition différente, dans un acier brillant et miroir afin de mieux mettre en valeur le coeur de sa montre.

william-L-miyota-8215

Essayage

Pour tout vous dire, j’ai l’habitude de porter une plongeuse 42 mm, d’ou ma surprise a la vue de ce modèle. Au final, la montre s’avère « prendre mon poignet » plutôt bien malgré mes craintes sur sa taille. Ce qui est appréciable, c’est qu’en plus de sa légèreté, la marque a choisi ce boîtier dont on nomme la forme « coussin », ajoutant un effet de masse au tout. Et ce n’est pas négatif de dire cela, qui voudrait d’une plongeuse toute fine ? Le plus plaisant reste le coloris dont les touches oranges facilitent la lecture du cadran et lui confèrent un côté masculin, rétro et original. Aussi, le système de remplacement du bracelet est très simple et se fait via des tirettes, ainsi on peut changer le look de sa montre pour quelque chose de plus élégant si l’on opte pour la maille milanaise, le cuir, ou opter pour un style plus sportif avec le bracelet en silicone. C’est simple, je ne la quitte plus !

William L. 1985 Bracelets
montre William L. 1985 plongée automatique

Avis

Après un lancement à succès et des premiers modèles réussis, William L. 1985 signe la une bien belle nouveauté avec cette Automatic Vintage Diver 70’s style proposée au tarif de 349€. Niveau mouvement, il n’y a rien à dire avec le Miyota 8215 qui a fait ses preuves en matière de plongeuses et équipe des montres allant jusqu’à un prix deux fois plus élevé. Concernant les finitions, William L. 1985 confirme ce que ses débuts prometteurs annonçaient, tout est parfait tant dans le choix des couleurs que celui des matières pour un résultat vraiment harmonieux. Enfin, un conseil pour ceux qui souhaiteraient un look encore plus authentique et la possibilité de plonger avec leur montre, William L. 1985 propose sur son site un choix de bracelet qu’il est aisé de changer grâce à un système de loquets. Dans cette optique, le bracelet en silicone semble taillé pour cette montre de plongée ! Mention testé & approuvé.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest8
william l 1985 logo
prix conseillé  
349€

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles