Fashion week de Paris : quelles tendances pour l’Automne/Hiver 2016-2017 ?

Comme chaque année, la « semaine de la mode » masculine s’est déroulée fin janvier, du 20 au 24 janvier, pour nous présenter les collections Automne/Hiver 2016-2017. Nous avons une fois de plus réussi à nous faufiler à quelques défilés avec plus ou moins de facilité et d’acharnement. Durant 5 jours, nous avons pu voir des centaines et des centaines de pièces défiler sous nos yeux, ce qui a été l’occasion pour nous d’en connaître un peu plus sur les tendances à venir. Tendances que l’on retrouvera aussi bien dans les enseignes les plus prestigieuses que dans la grande distribution. Sans plus tarder, voici ce que nous avons pu repérer sur les catwalks parisiens lors de cette fashion week.

Les tendances de l’automne/hiver 2016-2017

Le zip

Sur les combinaisons, les polos, les pulls, les vestes… le zip s’invitent partout ! Cette saison, les créateurs ont boudé les classiques boutons pour orner leurs collections avec ce système de fermeture à glissières. Le zip apporte alors une touche d’originalité tantôt moderne tantôt sportswear.

zip fashion week paris homme

De gauche à droite : Strateas Carlucci, 22/4_Hommes, Etudes, Henrik Vibskov, Lanvin

zip fashion week

De gauche à droite : Officine Générale, Maison Margiela, Paul Smith, Sandro, Issey Miyake Men

Le vinyle

Vinyle. Nous devinons vos yeux écarquillés à la simple vue de ce mot et des photos ci-dessous. N’ayez crainte, ça va bien se passer. Le vinyle, qui a connu ses heures de gloire dans les années 60 surtout chez la femme, fait son grand retour. Aussi bien sur un pantalon que sur un manteau, cette matière plastique reflète particulièrement bien la lumière ce qui lui confère un aspect brillant. Pourquoi pas ! Personnellement nous ne sommes pas encore prêts…

Vinyle fashion week homme paris

De gauche à droite : Lanvin, Strateas Carlucci, Kenzo, Sandro, Songzio, Acné Studios

Retour vers les années 70 !

Bien qu’elle n’ait pas été pas conviée, la nostalgie s’est tout de même invitée au coeur des défilés. Retour vers les années 70 ! Le col roulé, les imprimés carreaux et cachemire, les couleurs dans des tons marron et moutarde, chemise ouverte et mèche sur le côté, une revisite contemporaine de la décennie. On aime particulièrement le style de la silhouette Paul Smith.

inspiration annee 70 fashion week paris homme

De gauche à droite : Kenzo, Maison Margiela, Paul Smith, Sandro, Acné Studios

Bleu ciel

Fini le monopole du bordeaux, du kaki et du camel pour l’automne/hiver et bonjour au bleu. Le bleu oui, mais ni marine ni canard ni céruléen, nous parlons ici d’un bleu ciel/layette. Cette couleur pastel vient adoucir la brutale virilité qui nous habite et apporte de la luminosité à des silhouettes automnales souvent tristes et ternes.

bleu ciel fashion week paris homme

De gauche à droite : Avoc, Issey Miyake Men, Ami, 22/4_Hommes, Officine Générale

Le métallisé

Les fans de tuning vont être ravis d’apprendre qu’ils pourront assortir avec style leurs vestes au gris métallisé de leur renault 25 gtx ! On mise sur tout ce qui brille, il faut que ça shine dans ton dressing. Les couleurs se métallisent pour rendre les vêtements légèrement brillants/satinés. Ami se la joue boule à facettes avec un manteau entièrement recouvert de sequins à strass. Gonflé !

tendance metal fashion week paris homme

De gauche à droite : Strateas Carlucci, Officine Générale, 22/4_Hommes, Maison Margiela, Ami

Le peignoir

Pour l’hiver prochain, le peignoir sera à l’honneur. Parez-vous d’un manteau long qu’il vous faut ceinturer façon peignoir pour obtenir un rendu à la fois chic et décontracté. Coup de coeur pour le modèle vert profond que propose Henrik Vibskov.

peignoir fashion week paris homme

De gauche à droite : Avoc, 22/4_Hommes, Henrik Vibskov, Maison Mihara Yasuhiro, Lanvin

Le foulard

S’il n’y en avait qu’un à retenir, ça serait celui là. Le foulard sera votre nouveau meilleur ami pour l’hiver prochain. Certes, il ne sera pas aussi chaud qu’une bonne écharpe mais il sera surement plus élégant. Façon scout chez Acné ou cowboy chez Songzio, il est discret et à pois chez Officine Générale. A vous de choisir.

tendance foulard fashion week homme paris

Acné Studios, Officine Générale, Lanvin, Songzio, Issey Miyake Men

Le bomber

Bien que la doudoune et le duffle-coat ne soient pas en reste, cette saison, c’est le bomber qui a la préférence des créateurs ! Plusieurs Maisons ont alors intégré cette pièce d’origine militaire dans leurs collections. Esprit armée pour Strateas Carlucci, casual chic pour Issey Miyake et sportswear chez Margiela.

bomber fashion week homme paris

De gauche à droite : Ami, 22/4_Hommes, Maison Margiela, Strateas Carlucci, Issey Miyake Men

Les couleurs franches

Que serait la fashion week sans son lot d’excentricités et de couleurs qui vous explosent en pleine face ! Le roi du cercle chromatique qu’est Paul Smith a tenté une association flashy de corail et vert aussi surprenante que réussie, Issey Miyake a lui préféré un imprimé original et Etudes a osé le bon vieux cuir orange vintage.

couleur fashion week paris homme

De gauche à droite : Paul Smith, Kenzo, Etudes, Henrik Vibskov, Issey Miyake Men

L’effet matelassé

Il se pourrait que la veste de chasse et/ou d’équitation en ait inspiré plus d’un puisque nous avons constaté la tendance de l’effet matelassé. Nos manteaux passent en 3 dimension pour apporter plus de reliefs à nos looks. Quasi invisible chez Etudes et Officine Générale, 22/4_Hommes joue la surenchère du matelassage.

tendance matelasse fashion week paris homme

De gauche à droite : Etudes, 22/4_Hommes, Henrik Vibskov, Officine Générale

Les manches XXL

Non vous ne rêvez pas, les manches deviennent outrageusement longues ! Nous avons remarqué chez certains la folie de laisser pendre ces dernières, suffisamment pour dissimuler nos mains. Certes, c’est peut-être joli le temps d’un défilé mais beaucoup moins pratique pour aller chercher son café latte noisette au Starbucks du coin !

manches xxl paris fashion week homme

De gauche à droite : Ami, Strateas Carlucci, Maison Margiela, Etudes, Thom Browne

Ce que nous avons aussi retenu…

– le col roulé
– le carreau à gogo
– le short et même le cycliste
– le sportswear et le sport à l’honneur
– l’effet effiloché, vieilli, abîmé
– la fourrure
– les écussons/patchworks/broderies
– l’incontournable esprit militaire
– la doudoune et le duffle-coat
– la cagoule et les collants masculins
– les look androgynes

Compte-rendu des défilés et présentations

AVOC – 20.01.16

Pour son premier défilé dans le calendrier officiel de la fashion week, la marque parisienne Avoc nous a dévoilé une collection à son image à savoir une approche unisexe du vestiaire masculin avec des références à l’art et à la culture populaire. On a ainsi pu apercevoir Dark Vador défiler ! Sinon, on y a vu des pièces casual aux coupes plutôt classiques, pas mal de chemises et de longs manteaux. Simple et efficace. On vous laisse en juger par vous même.

avoc fashion week paris

Crédit photo : Avoc

 

STRATEAS CARLUCCI – 20.01.16

C’est l’ambassade d’Australie à Paris qui a accueilli le défilé de la jeune marque Strateas Carlucci. Le duo formé par Peter et Mario-Luca s’est amusé aussi bien dans les coupes que dans les matières. Ainsi, on retrouve des pièces exagérément oversize, des matières scintillantes, gaufrées, effilochées, du vinyle, de la broderie sur des cols roulés transparents et même sur des collants. La rayure et les couleurs sombres dominent tout comme l’esprit militaire et sportswear.

strateas carlucci paris fashion week

Crédit photo : Strateas Carlucci

 

ISSEY MIYAKE MEN – 21.01.16

La poésie d’Issey Miyake n’aura jamais fini de nous émerveiller. Pour accueillir la collection inspirée de la Mongolie et du nomadisme, la Galerie Haute du Palais de Tokyo a pris des airs de désert l’espace d’un instant. Des silhouettes sportives, urbaines, travaillées, avec beaucoup de mailles chaudes conçues en crin de cheval ou encore en laine mohair, des motifs originaux mouchetés ou encore «fer à cheval», le tout dans des teintes assez colorées.

issey miyake men fashion week paris

Crédit photo : Frédérique Dumoulin

MAISON MARGIELA – 22.01.16

La Maison Margiela, guidée par John Galliano, nous a reçu rue Saint-Pétersbourg dans un vieil entrepôt pour nous présenter sa nouvelle collection. Cette saison, les looks élégants en costume croisés et longs manteaux côtoient des looks beaucoup plus sportswear. En effet, on retrouve des pantalons de joggings, des cyclistes, des combinaisons de plongée ou encore de lutteurs. Sportif chic. A noter les revisites du duffle-coat selon la team Galliano.

maison margiela fashion week paris

Crédit photo : Maison Margiela

SANDRO – 22.01.16

sandro paris fashion week

Crédit photo : Sandro

C’est une fois de plus au Palais de Tokyo que s’est déroulée la présentation de la collection Sandro. Pas de grandes surprises mais jamais de mauvaises non plus ! Les silhouettes d’Ilan Chetrite sont épurées, les coupes franches et ajustées. Le moutarde, l’ocre et le crème viennent égayer le tout et contrastent avec le blanc noir et gris. Les pantalons se portent soit courts avec un ourlet généreux à la cheville et des chaussures à larges semelles soit ils cassent sur une paires de boots. Le carreau et l’imprimé chaînes sont les seules excentricités de la collection.

MAISON MIHARA YASUHIRO – 22.01.16

La Maison Mihara Yasuhiro a occupé le temps d’un défilé la salle Melpomène de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Le japonais aime les patchworks et joue avec puisqu’il les appose sur plusieurs pièces. Les silhouettes sont chargées et les vêtements volontairement rafistolés ou usés, troués, élimés. Les proportions sont retravaillées sur certains looks pour afficher caractère et originalité.

maison mihara yasuhiro paris fashion week

Crédit photo : Maison Mihara Yasuhiro

 

22/4_HOMMES_Femmes – 22.01.16

C’est dans les sous-sols du Palais de Tokyo, au Yoyo, que nous avons pu apprécier le défilé 22/4_Homme_Femmes. Cette collection a clairement été conçue autour de deux thèmes : l’esprit anglais et le sport, chic et décontracté. On peut donc voir le motif à carreaux Prince de Galles sur plusieurs silhouettes, des zips quasi omniprésents et beaucoup de pièces matelassés. Quand aux couleurs, on est sur une dominante de noir et de vert.

22 4 hommes femmes paris fashion week

Crédit photo : 22/4_Hommes_Femmes

 

KENZO – 23.01.16

Kenzo nous a accueilli au Paris Event Center avec une chorale de pas moins de 200 personnes qui a littéralement envahi le catwalk pour une réinterprétation de Rythm Nation de Janet JacksonC’est près de 50 silhouettes qui ont défilé sous le signe du Japon, de la musique et des années 90. Beaucoup d’imprimés originaux, de carreaux, de motifs psychédéliques. Les mailles se colorent de rouge et de rose et le reste de la collection dans des teintes éclatantes allant du moutarde au bordeaux en passant par le blanc. Côté accessoires, le collier ras de cou à motif pâquerettes ne nous a pas emballé contrairement aux sacs à dos cartables.

kenzo paris fashion week

Crédit photo : Kenzo

 

ACNE STUDIOS – 23.01.16

La marque conceptuelle Acnés Studios a présenté sa collection dans une galerie d’art du quai Voltaire. Les mannequins ont défilé dans un décor cubique portant des pièces aux coupes simples, nettes et ajustées inspirées des années 40 et du folklore suédois. Les vestes présentent un double boutonnage, les mailles n’ont pas forcement de manches et les pantalons sont parfois en vinyle. Une collection aux tons doux beaucoup plus accessible stylistiquement parlant à ce que propose habituellement la marque depuis quelques saisons.

acne studios paris fashion week

Crédit photo : Acnés Studios

 

SONGZIO – 23.01.16

Retour rue Saint-Pétersbourg où Songzio a plongé le bâtiment, une ancienne cantine SNCF, dans la pénombre à l’image de sa collection. Les créations du coréen sont toutes de noir vêtues et seul quelques rares touches de rouge et de vert viennent colorer l’ensemble. Les silhouettes sont élégantes, les volumes maîtrisés et les coupes avant-gardistes . Chez Songzio le pantalon est de plus en plus large et les cagoules recouvrent les épaules.

songzio paris fashion week

Crédit photo : Songzio

 

ETUDES – 23.01.16

C’est non loin de la place de la République, place Jacques-Bonsergent, que s’est tenu le défilé Etudes. Le fil conducteur de cette collection est sans aucun doute l’esprit militaire. Entre les motifs camouflages, le kaki, les pantalons multi-poches et les combinaisons parachute, tout rappelle l’univers de l’armée. Parmi tout ça, en contraste, on retrouve des silhouettes élégantes, des costumes rayés, des cuirs et un orange flashy présent sur plusieurs pièces.

etudes paris fashion week

Crédit photo : Etudes

 

HENRIK VIBSKOV – 23.01.16

C’est à la Maison de la Chimie que nous avons découvert l’univers et le travail d’Henrik Vibskov. C’est autour d’un parterre de marionnettes en bois bougeant au rythme de la musique que les mannequins ont déambulé tels des pantins. Des créations graphiques qui se jouent des coupes et des volumes. Les doudounes sont XXL, les gilets et les manteaux longs, les pantalons courts. Une jolie découverte.

henrik-vibskov-paris-fashion-week

Crédit photo : Henrik Vibskov

 

AMI – 23.01.16

On ne présente plus Ami ni son créateur Alexandre Mattiussi qui a plongé une salle du Palais de Tokyo dans une ambiance matinale, comme à la campagne aux aurores. Les codes de la marque parisienne sont respectés avec de longs manteaux camel ou encore les pantalons carottes qui cassent sur des sneakers blanches. L’imprimé floral a laissé place aux carreaux et aux matières satinées. Des looks décontractés et chic voire bling-bling comme avec ce pantalon à strass.

ami paris fashion week

Crédit photo : Ami

 

OFFICINE GENERALE – 24.01.16

Officine Générale nous a donné rendez-vous dans le bijou architectural qu’est l’espace Niemeyer au siège du parti communiste. Comme à son habitude, la marque nous propose sa vision du chic au masculin avec des silhouettes simples et épurées sans excentricités aucunes. Costumes, pantalons à pinces, manteaux longs, cabans, bombers, mailles… des pièces que tous les hommes peuvent porter dans une palette de couleur allant du marine au noir en passant par un vert olive, du gris et du marron. Qui a dit qu’on ne pouvait pas s’habiller avec ce que l’on voyait durant la fashion week ?

officine generale paris fashion week

Crédit photo : Officine Générale

 

LANVIN – 24.01.16

Le dimanche matin c’est toujours un peu difficile mais tout le monde se lève pour Lanvin. Lucas Ossendrijver, directeur artistique des créations de la Maison, propose une ambiance intimiste et trouve une fois de plus le bon mélange entre l’élégance et la décontraction, le caractère et la nonchalance. Chez Lanvin, les pantalons sont larges et fluides, les chemises ouvertes, et le code couleur sensiblement le même ; bordeaux, gris, noir, marine. On y trouve des combinaisons, des manteaux fourrure, des vestes aviateur fourrées, des sacs à bandoulières et des tenues toujours ceinturées. Rien à dire.

lanvin paris fashion week

Crédit photo : Lanvin

 

PAUL SMITH – 24.01.16

Sortez vos lunettes ça risque de vous piquer un peu les yeux ! S’il y avait un adjectif pour qualifier les créations de Paul Smith ça serait surement «colorées».  Le désigner anglais, au style un poil déjanté, adore les couleurs et plus c’est flashy plus il aime. La bourse du commerce a donc été inondée de silhouettes lumineuses et vintage inspirées des années 60-70. Quant aux motif, il y a du carreau, de la rayure, du cachemire et même du dinosaure.

paul smith paris fashion week

Crédit photo : Paul Smith

 

THOM BROWNE – 24.01.16

Cette année, c’est l’américain Thom Browne qui a clôturé cette fashion week. Pour finir ces 5 jours d’activité intense, le styliste nous a préparé une mise en scène dont lui seul a le secret. Il a travaillé cette collection en triptyque en nous montrant l’usure et les dégâts causés par le temps qui passe sur nos vêtements. Ainsi, les mannequins aux visages cachés par des chapeaux melon, arboraient une seule et même tenue à 3 stades différents : impeccablement neuve, légèrement abîmée puis totalement effilochée. Une collection sombre aux matières nobles comme la laine, le mohair et même la fourrure.

thom browne paris fashion week

Crédit photo : Thom Browne

 

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles