Montre William L. 1985 : Test & Avis

On s’intéresse aujourd’hui à une toute jeune marque de montres William L. 1985 qui mène actuellement une campagne de financement sur Kickstarter rencontrant un beau succès ! A quelques jours de la fin de l’opération, son créateur, Guillaume Laidet, a réussi à réunir plus de 100,000€ sur les 39,600€ initialement souhaités. Nous l’avons rencontré lors d’un passage sur Paris la semaine dernière, on vous propose de découvrir ensemble les raisons d’un tel engouement autour de ses montres

Montre William L 1985 look

La marque

Originaire de Charente, Guillaume Laidet a fait ses études à Nice puis Paris, et imaginait travailler un jour dans les vins et spiritueux. Mais l’histoire a voulu qu’il décroche son premier contrat chez Zenith et qu’il continue par la suite dans le milieu de l’horlogerie chez Jaeger-LeCoultre.

Son idylle avec les montres se poursuit le jour où il retrouve un ancien chronographe des années 50 de son grand-père. Un modèle sans signature comme en proposaient souvent les manufactures Suisses à une époque. Les marques pouvaient ainsi les personnaliser en apposant leur logo. Cette montre qu’il fit restaurer rencontra un tel succès auprès de ses amis, qu’il décida un jour de s’en inspirer pour se lancer à son tour dans l’aventure de la création horlogère.

Son idée de départ fut de proposer une montre abordable, que ses amis pourraient s’offrir mais inspirée de ce chronographe ancien. Il fait réaliser ses premiers prototypes à Shenzhen (en Chine), où les prix sont les plus compétitifs et qui possède aussi un réel savoir-faire pour travailler depuis longtemps avec de nombreuses marques de montres ces dernières années (2/3 des montres dans le monde sont produites là-bas, la plupart des autres à Honk-Kong).

Et pour financer son projet, il a lancé sa campagne sur Kickstarter, qui devait lui permettre à l’origine d’atteindre un volume de 400 montres pour lancer sa première production. Cet objectif est aujourd’hui dépassé et il a profité de cet engouement pour développer deux modèles automatiques proposés également dans le cadre de ce lancement.

Montre William L 1985 presentation

Fiche technique

Le design est inspiré d’un chronographe des années 1950. Le boitier en plaqué or rose a un diamètre de 40mm. Le fond du cadran est blanc et il intègre une échelle télémétrique ainsi qu’un tachymètre, des index appliqués à la main et des aiguilles dauphine super luminova. La glace est un verre saphir super résistant avec un traitement antireflet et antirayures. La montre est équipée d’un mouvement Quartz Miyota (made in Japan). Elle est résistante à l’eau jusqu’à 50 mètres et elle est montée sur un bracelet en cuir marron avec un système « easy bar » qui permet de manière simple et rapide de changer le bracelet pour passer notamment sur un Nato.

  • Cadran : blanc
  • Diamètre : 40 mm
  • Verre saphir bombé traité anti reflet
  • Boite : acier inoxydable 316L plaqué or rose
  • Bracelet : cuir véritable marron avec système easy bar et Nato en nylon additionnel
  • Aiguilles : dauphine avec super lumina
  • Fonctions : chronographe avec échelle télémétrique, tachymètre, date, petite seconde
  • Mouvement : Japan Miyota 6S21
  • Etanchéité : 5 ATM (50 mètres)

Montre William L 1985 arriere

Test

Je précise que la montre qui illustre ce test n’est pas neuve, il s’agit d’un modèle qui a été manipulé par plusieurs personnes et qui comporte donc quelques marques. Elle est fournie dans un étui en cuir dans lequel on trouve un bracelet Nato et un outil pour la pose et le démontage de bracelets. Il n’est pas nécessaire pour le bracelet en cuir qui est équipé d’un système « easy bar » permettant de le retirer simplement avec les doigts. Il sera utile par contre pour mettre en place les pompes sur lesquelles viennent ensuite se fixer le bracelet Nato. L’étui permet donc de partir en voyage en ayant ses deux bracelets avec soi (voire une montre de rechange pendant que l’une est au poignet).

Montre William L 1985 boitier

Montre William L 1985 boitier ouvert

Au niveau de la boucle, on peut voir le W de la marque gravé sur l’acier qui a par ailleurs un excellent rendu. Ce qui se confirme en examinant le boitier et les poussoirs : l’aspect du plaqué or rose est vraiment de qualité. Une bonne impression renforcée par la présence d’un verre saphir bombé que l’on ne trouve jamais sur une montre dans cette gamme de prix.

Montre William L 1985 boucle

Montre William L 1985 changement

Le cadran blanc est tout aussi surprenant avec ses deux compteurs (minutes, secondes), son échelle télémétrique, son tachymètre et son guichet date. On a vraiment l’impression d’être en face d’un chronographe traditionnel. Les détails sont soignés : des appliques posées à la main aux aiguilles dauphines avec super luminova qui permettent ainsi de voir l’heure la nuit tombée.

Montre William L 1985 remontoir

Montre William L 1985

Avis

S’inspirer d’une montre ancienne pour réaliser une montre abordable, sur le papier, on aurait pu craindre que cela aboutisse à une reproduction un peu « cheap ». Hors ce n’est vraiment pas le cas, il s’agit d’une réinterprétation moderne, très soignée, une montre pour laquelle son créateur a vraiment voulu proposer ce qui se fait de mieux dans la limite d’un budget à respecter. Si le style ancien vous plait mais que vous n’avez pas encore 500€ à consacrer à cet achat, on vous recommande vivement ce modèle !

Son succès est tel d’ailleurs que les 400 montres proposées initialement à 99€ ont toutes été commandées ! Sur les derniers jours de la campagne, il est à présent possible de commander son exemplaire à 129€ sachant qu’elles seront commercialisées l’année prochaine au prix de 149€. A titre informatif, les premières livraisons sont prévues en février 2016. Et sur la fin de la campagne, il est désormais possible de commander une version automatique à partir 299€.

william l 1985 logo
prix conseillé  
129€

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles