Sandales pour homme, la tendance de l’été ?

Alors que l’été a décidé de s’installer chez nous à grand coup de températures caniculaires, notre garde robe se doit de s’adapter. Ainsi le pull est remplacé par le t-shirt, le pantalon par le short et le parapluie par le panama. Mais qu’en est-il de nos souliers ? Si les espadrilles peuvent prendre la place des boots ou les tennis en toile celle des baskets en cuir, qu’en est il des sandales ? Est-ce une pièce qui se conçoit dans un dressing digne de ce nom, ou qui doit être définitivement laissée au touriste allemand le long des stations balnéaires de la côte d’azur ? C’est une question à laquelle nous allons tenter de répondre via ces quelques lignes.

sandales pour hommes

Histoire de la sandale

Lorsque l’on parle de l’histoire de la sandale, on peut se permettre de parler d’histoire avec un grand H, puisque que les premières formes de chaussures furent les sandales. Elles étaient fabriquées en cuir, en paille tressée, avec des lanières de feuilles de palmier ou de papyrus, voir de l’or pour les pharaons. Oui, les sandales pouvaient être clinquantes. Durant l’empire romain, elle seront d’ailleurs un signe de rang, puisqu’elles différencieront les citoyens des esclaves. Les sandales au Moyen-âge sont surtout représentées par les moines franciscains qui les chaussent en signe de mépris des biens temporels, c’est dire tout le crédit porté aux accessoires à cet époque. Dès lors, la sandale va faire des allers-retour dans les dressing féminins, mais ne va pas réellement revenir dans le coeur des hommes. Non pas qu’elle va disparaitre, simplement qu’elle va se faire discrète, et qu’on lui attribuera exclusivement une image associée aux baignades estivales. Mais aujourd’hui on observe un retour de l’objet, à la fois dans les lookbook ou les streetstyles. Elle se revendique polyvalente et confortable, mais que penser de cette résurgence ?

300 spartiates

Le retour de la sandale ?

Je crois que la première fois que j’ai eu l’occasion de constater ce come-back, ce fut via un lookbook de la marque D.TT.K. Une marque de streetwear haut de gamme créé par un collectif japonais. J’avoue qu’à ce moment précis, ma réaction fut assez mitigée et que ma réflexion de l’instant a du être : “Ah ces japonais !”. Toutefois mois après mois, j’ai du constater l’apparition succincte de la sandale dans les visuels de mes marques préférées : Maison Kitsune, ACNE, Margiela … Tout le monde montrait ses doigts de pied, et ça commençait à ressembler a une vraie tendance. Puis est venue la tendance Normcore. Si, rappelez-vous, un courant ou le leitmotiv fut : “Mec, je fais pas du tout attention a ce que je porte”. Cette tendance, le temps qu’elle a duré, a permis de démocratiser partiellement la sandale au sein d’une tenue. En tout cas une tenue autre que celle du touriste allemand. Force est de constater qu’aujourd’hui la sandale a dépassé la vague Normcore pour s’imposer par elle même. Que ce soit dans les loobook de marques grand public ou dans les catalogues de boutiques telles qu’Asos ou Urbanoutfitters. Ainsi que l’on adhère ou pas, les créateurs ont pris d’assaut l’accessoire, pour en faire un objet résolument «in».

Lookbook zara sandales

Look-homme-paris

Les sandales de Proust

Lorsque l’on se penche un peu plus près sur les modèles qui font leur grand retour, on peut pointer deux caractéristiques majeures. D’un côté on voit pointer le caractère nostalgique des sandales, c’est notamment le cas des sandales en toile ou des méduses. Ces accessoires ont fréquemment accompagnés nos étés insouciants et c’est avec une douce mélancolie que l’on s’approprie à nouveau ces objets appartenants a notre enfance. Mais ce retour de la sandale est également souligné par le détournement de leur caractère orthopédique. Si l’entreprise Birkenstock revendiquait avant tout le caractère “médicinal” de ses produits, ils sont aujourd’hui perçus avant tout comme des accessoires de mode. Confort et nostalgie mise à part, toute tendance entraine avec elle son lot de bon et de mauvais côtés. Ainsi, voici dans le détail les do et don’t qui vous éviteront de passer du côté obscur de la sandale.

Les DO

Pour profiter au mieux de la réapparition des sandales sur le devant de la scène, il est nécessaire de choisir avec précaution les modèles qui feront l’objet d’un achat. Le style de sandale ayant fait la plus forte réapparition est la mule composée de lanières en cuir. En tête de gondole, la marque Birkenstock qui propose depuis 1897 son modèle phare, équipé d’une semelle ergonomique. Outre Birkenstock, vous pouvez choisir parmi un grand panel de mules, en variant les types de lanières et de fermetures. Mais encore une fois, privilégiez la simplicité. Les sandales avec des attaches en toile de type Teva font également leur grand retour et ont l’avantage de proposer des fixations solide, idéal pour les aventuriers ruraux et urbains. Enfin, pour les plus audacieux, vous pouvez tenter la spartiate en cuir. L’objectif est de ne pas trop charger la tenue, la spartiate étant à elle seule un accessoire particulièrement remarquable et remarqué, puisque dans l’imaginaire collectif, c’est avant tout une pièce du vestiaire féminin. Où sont passés les guerriers spartiates d’antan ?

birkenstock pour homme

Mules avec lanières en cuir

leva pour hommes

Sandales avec lanières en tissus

spartiates pour homme

Spartiates

Les DONT

Car oui, on observe un retour de la sandale, mais pas de toutes les sandales ! Oh grand dieu non ! Dans cette idée, on vous déconseillera fortement l’acquisition de sandales dites « sport ». C’est à dire des sandales, fréquemment en tissus, arborée de couleurs vives et de plastique rutilant, qui offrant au consommateur l’achat d’un nu-pied aux caractéristiques techniques. Si tu veux faire du sport, tu achètes des baskets, pas des sandales. En second lieu, on évitera au maximum les sandales dites « couvrantes ». C’est à dire des sandales que l’on peut enfiler comme des sabots et quii ne laissent pas du tout la lumière atteindre le dessus du pied. Ça s’appelle profiter des mauvais côtés sans les bons, c’est une mauvaise idée. Ensuite, malgré son apparition dans de nombreux magazines et sur les étagères des boutiques les plus côtées au monde, la « sandale de piscine » est toujours une pièce que l’on déconseille. Même être moniteur de piscine n’est pas considéré comme une excuse valable, c’est vous dire ! Nous finirons par la mythique sandale méduse en plastique, amie de vos sorties à la plage lorsque vous étiez enfant, celle vous a accompagné lors de vos premiers châteaux de sables. Mais il s’avère que vous avez grandi et que le constat est sans appel : c’est toujours ok de faire des châteaux de sable mais plus du tout de porter ce genre de sandales. Il est préférable de laisser le modèle en plastique à la gent féminine pour se diriger vers le cuir.

sandales sport

Sandales sport

sabots birkenstock

Sabots

 

sandales piscines

Sandales piscine ou “Slides”

sandales meduse

Sandales meduse en plastique

Pourquoi porter des sandales ?

Comme beaucoup, je ne suis pas forcément fan du pied, je trouve que c’est finalement une partie de l’anatomie assez disgracieuse et j’aimerais éviter que tout le monde m’exhibe ses orteils. Mais je dois avouer que la sandale telle qu’elle est conçue actuellement donne une autre dimension au nu-pied. Très minimaliste, souvent conçue à partir de matières nobles, elle parvient à faire oublier l’imaginaire disgracieux associé à sa représentation pour exprimer une certaine idée de l’élégance estivale. On peut ainsi se balader librement, la brise caressant notre voute plantaire, sans risquer le mauvais gout à chaque pas.

sandales teva

sandales teva

Comment porter des sandales ?

On peut, en premier lieu, conseiller d’être très prudent avec les shorts. Ce n’est pas une interdiction totale, mais l’association du short et de la sandale peut très vite avoir un effet « plagiste », qui n’est assurément pas l’effet recherché ici. Avec des sandales noires, on vous conseillera facilement un pantalon noir ou bleu légèrement retroussé. Ensemble que vous accompagnerez d’une chemise un peu ample ou d’un t-shirt uni. La clé ici c’est de contrebalancer le côté très relax des sandales avec un style casual mais sobre.

sandales cuir noir homme

Sandals-men-look

Notre sélection

Se retrouver parmi les nombreuses références proposées n’est pas chose aisée, voici donc une sélection qui vous aidera à trouver ce qui deviendra peut-être une des must-have de votre été.

sandales selection 2016

(1) Dr.Martens : 126,99€
(2) Aldo : 97,99€
(3) Birkenstock : 68.99€
(4) Teva : 29,40€
(5) Clarks : 70,00€

Quelles sont vos chaussures de l'été ?

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles