Comment choisir son sac de voyage ?

Que l’on parte en petit week-end avec sa dulcinée, pour deux semaines de trekking dans la jungle ou un mois en immersion au Pérou, il est un accessoire dont on ne peut se passer : celui pour transporter ses affaires. La facilité, c’est évidemment de succomber aux sirènes des boutiques qui étalent leur marchandise sur le trottoir et affichent des prix défiant toute concurrence. A priori, c’est une mauvaise idée. On aurait tendance à conseiller d’investir dans cette pièce que l’on gardera assurément de nombreuses années. Mais, encore faut-il savoir ne pas tomber dans les pièges. De nombreux critères entrent en compte dans le choix de son bagage : type de voyage, durée, facilité de transport, etc. Voyons donc comment choisir le bagage idéal:

Lexique

ABS (acrylonitrile butadiène styrène) : matière plastique ayant des qualités anti-choc notamment utilisée pour la fabrication des valises rigides… et des briques Lego.
Anse : poignée pour porter des objets / petite baie en bord de mer.
Cadenas : objet qui permettant de verrouiller une porte, de boucler une chaîne ou une valise composé d’un boîtier dans lequel se trouve un mécanisme de serrure et d’un anneau métallique qui peut être ouvert ou fermé / objet célèbre pour avoir orné un célèbre pont parisien. Les gens y accrochaient jusqu’en 2015 un cadenas symbolisant leur amour.
Cabine : espace regroupant les passagers dans un avion / petit édifice clos conçu pour l’essayage de vêtements
Polycarbonate : matière plastique de la classe des polymères ayant des attributs de transparence et de résistance aux chocs. Il est ainsi utilisé pour de nombreux objets de la vie de tous les jours : verres optiques, CDs, vitres de phares autos, casques de motos, valises et boucliers anti-émeutes.
Roulette : roue de taille restreinte / jeu de hasard dans lequel le joueur mise sur un ou plusieurs numéros, une couleur

Quel sac choisir ?

Il parait naturel que l’on va déterminer le format de bagage à emporter avec soi selon le type du voyage dans lequel on prévoit de partir, et vice-versa. Ainsi, plutôt que lister les différentes possibilités pour un séjour (car nous ne sommes pas un site de spécialisé dans le voyage), nous allons prendre les bagages un par un et les rattacher à des catégories tout en vous assistant sur le point clés témoignant de leur qualité, et par conséquent de leur durabilité.

Sac Faguo Comme un camion

Sac week-end Faguo x Comme un Camion : 92€ (110€)

Dur ou souple ?
A priori la plupart des gens a tendance à penser que les modèles durs, généralement des valises à coque rigide, seront de meilleure qualité que leurs consoeurs. On pourrait presque penser que c’est une vérité, mais elle n’est pas absolue. De ça vont dépendre de nombreux paramètres : en quelle matière est-il fait, quelle est la gamme de prix de mon bagage et surtout quel va en être l’usage. De ce point, on peut les reclasser en deux catégories : les bagages roulants et ceux que l’on porte à la main ou sur le dos.

Les bagages roulants

Le choix d’un tel type de bagage se fait principalement lorsqu’on a un poids important d’affaires à transporter ; du matériel professionnel, des affaires pour un voyage plutôt long (une semaine) ; lorsqu’on n’a pas besoin de mobilité durant son séjour et qu’on peut le laisser dans un endroit clos et fermé (comme une chambre d’hôtel, par exemple), ou tout simplement si l’on n’a pas envie de le porter. On peut en trouver sous diverses formes et dans diverses tailles :

La valise rigide

Il y a plusieurs choses à savoir sur la valise rigide et sa comparaison naturelle avec celle en tissu. Tout d’abord, et la plus évidente, lui est apposée une coque de forme rectangulaire de part et d’autres lui conférant des attributs de protection inimitables des autres types de bagages. La plupart de ces revêtements sont réalisés soit en Polycarbonate (PC), soit en ABS. La première est la technologie la plus ancienne. Inventée dans les années 50, cela reste la référence en matière de valise rigide. Ceci car c’est encore la matière la plus résistante que l’on ait trouvé à ce jour, la plus souple, d’ou sa propension à absorber les chocs et la plus légère décemment commercialisable. Légèrement plus lourd et moins résistant, l’ABS est une matière rigide utilisée pour faire les Lego, voire des embarcations nautiques de petite taille. Nous vous recommandons donc le Polycarbonate. Il est important de savoir que toutes les valises rigides n’en sont pas faites à 100%. Au plus le pourcentage sera élevé dans sa composition, au plus la valise sera légère et résistante.

rimowa printemps été 2015

Valise en polycarbonate Rimowa : 560€

L’inconvénient principal de ce type de valise sera que l’on ne pourra la remplir que dans la limite de son espace disponible alors qu’un modèle en tissu pourra être légèrement extensible face à la puissance de votre bras (ou de vos fesses – la fameuse technique de s’asseoir sur la valise pour la fermer). Enfin, sachez que la taille souhaitée fera varier le prix de la valise (+20% entre un modèle cabine et XXL) et que les gammes produits de qualité supérieures embarquent d’autres technologies (aluminium, polypropylène, etc.), ce qui justifie une résistance supérieure, un poids moindre et des tarifs plus élevés.

Quelques marques :
Delsey (à partir de 100€)
Samsonite (à partir de 150€)
Tumi (à partir de 350€)
Rimowa (à partir de 400€)

La valise souple

La valise souple est généralement faite en tissu (nylon, polyester) et présente comme avantage principal sa légèreté. En effet, bien que les matériaux composant les modèles rigides aient eu tendance à s’alléger ces dernières années, ils n’atteignent toujours pas les niveaux de valises en tissu. Egalement, la valise souple permet des possibilités de rangement supérieures, étant souvent munie d’un nombre variable de poches et pouvant se «farcir comme une dinde». Elle s’adapte donc mieux à l’entassement au vu de sa souplesse.

tumi ss15

Valise souple en nylon ballistique Tumi : 535€ (665€)

Par rapport à une valise en coque, il est évident qu’un modèle en tissu offrira un niveau de protection moindre, notamment pour le transport des objets lourds et fragiles. Donc à priori, il faudra user de subterfuges pour optimiser leur sécurité (comme la bonne vieille technique de l’enroulage dans la serviette). Autre inconvénient, une valise en tissu sera moins hermétique, le tissu absorbant plus facilement le liquide qu’une coque. Pour finir, le grand débat concerne la durabilité. Généralement, on prône une usure plus lente aux modèles en tissu et les coques sont souvent victimes de fentes. Je n’ai personnellement jamais eu ce problème alors que mes valises en tissu se sont souvent trouées. A leur décharge, ce n’était jamais des modèles très haut de gamme. On aurait donc tendance à préconiser les valises souples pour un usage cabine.

Quelques marques :
Samsonite (de 100€ à 400€)
Delsey (de 100€ à 400€)
Victorinox (de 250€ à 400€)
Tumi (de 500€ à plus de 1000€)

Le sac trolley

Parfait compromis hybride entre modularité, légèreté et facilité de transport, le sac trolley est en fait un sac muni de roulettes. Son avantage principal réside dans le fait qu’on peut le porter à la main plus aisément qu’une valise. Son tissu est généralement plus souple qu’une valise et donc on peut y entasser ses affaires plus facilement. Encore plus léger que tout autre type de bagage, c’est également celui qui offre le moins de protection pour ses affaires.

north face longhaul

Sac à roulettes The North Face : 211,08€

Quelques marques :
Tekmi (de 50€ à 100€)
Eastpak (de 100€ à 165€)
Samsonite (de 100€ à 250€)
Delsey (de 80€ à 260€)

Les bagages portés

Par définition, on classera dans cette catégorie tous les accessoires de voyages qui n’offriront que la possibilité de les porter. Si de nombreux croisements ont été réalisés ces dernières années, dans la plupart des cas, les sacs n’ont pas de roues mais possèdent deux anses pour les porter à la main, une large bandoulière pour porter à l’épaule et se ferment via un zip. Ils sont souples et permettent d’entasser ses affaires (la technique du : pousser/fermer, attention à ne pas se coincer les doigts). On les trouve dans diverses matières textiles : coton enduit, nylon, cuir, etc. et le prix des modèles varie souvent en fonction de la qualité de ces dernières et du lieu de fabrication des sacs. Généralement, on utilise un bagage porté dans des cas des séjours courts, ou certains nécessitant le port permanent de ses affaires (voyages d’affaires, randonnée, trek, backpacking).

Le sac week-end

Le format week-end a été spécialement étudié pour emporter avec soi le strict nécessaire pour passer un séjour de deux jours. Certains privilégient des modèles sportifs en nylon, ils sont certes pas chers mais pas vraiment solides pour encaisser plusieurs week-ends de voyages et se déchireront rapidement. Le mieux est alors d’opter pour un modèle en cuir ou comportant des renforts en cuir. Premièrement, ce sera plus élégant, car la notion de style est devenue indissociable du sac week-end, tant on le considère aujourd’hui comme un véritable accessoire de mode. Dans un deuxième temps, il sera plus solide et résistant aux agressions extérieures.

sac leon flam 48h

Sac en coton et cuir Leon Flam : 430€

Le sac week-end est, de part son format, comparable avec les valises cabines. Leur contenance est similaire, seulement ils présentent des avantages divers. La valise est souvent plus maniable, mieux protégée et moins encombrante car elle roule (une marche de 10 minutes, et on garde le bourdonnement dans l’oreille toute la journée). Pour le sac, il y a également une affaire de style et c’est un des plus beaux objets de maroquinerie. Il est également plus modulable et se case dans tous les recoins d’un compartiment cabine d’avion, de train ou dans un coffre de voiture. Le choix de fainéant pratique, c’est la valise, et celui du style, c’est donc le sac.

Quelques marques :

Eastpak (de 40€ à 120€)
Le Tanneur (de 250€ à 395€)
Sandqvist (de 169€ à 400€)
Ateliers Auguste (de 390€ à 490€)
Leon Flam (de 430€ à 600€)
Tumi (de 295€ à 895€)
Louis Vuitton (de 1000€ à 3000€)

Le sac à dos

Si autrefois le sac à dos avait l’image de ce sac que seuls les baroudeurs emportaient, il est redevenu au fur et à mesure du temps un des accessoires préférés de tous types de voyageurs. Il est souvent synonyme de praticité car il laisse les mains libre et que son poids est réparti sur les deux épaules en même temps. Puis ses variations de tailles ont considérablement augmenté avec des modèles excédant parfois les 80l de contenance. On le préfère également souvent pour ses multiples possibilités de rangement avec de nombreuses poches pour les modèles de type randonnée. La diversité des modèles et le fait qu’il soit devenu un accessoire de mode offriront de nombreuses possibilités de style (randonnée, alpinisme, minimaliste) et de matières (cuir, nylon, coton) pour les modèles destinés à des séjours courts. Pour le cas de voyages plus longs (excédant une semaine), le choix ne sera pas très vaste et il faudra se tourner vers des marques de spécialistes.

lowe alpine cerro torre

Sac à dos Lowe Alpine : 236,72€

Quelques marques :
Décathlon (de 40€ à 140€)
Sandqvist (de 119€ à 200€)
Epperson Moutaineering (de 150€ à 260€)
Master Piece (de 150€ à 300€)
Arc’teryx (de 180€ à 360€)

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles