La mode des années 30

On entame aujourd’hui notre grande saga de l’été consacrée à la mode à travers les époques. Première partie : les années 30 ! Elles débutent dans un contexte assez difficile. Les conséquences de la crise de 1929 se propagent en Europe et vont se faire ressentir sur toute la décennie qui va suivre. Comme un prélude à toutes les décennies qui suivront, la mode au cours de ces années sera fortement influencée par la musique et le cinéma qui commence à voir ses acteurs devenir des “stars”. Par ailleurs, on peut parler dans un sens plus large de la période qui va de 1930 jusqu’à la fin de la 2ème guerre mondiale. Période après laquelle le monde sera en phase de réveil économique et lors de laquelle les pays se tourneront vers d’autres industries que celles liées à la guerre. Il nous parait important en guise d’introduction de détailler (dans la limite de nos compétences) quelques dates clés qui ont marquées les années 30.

Quelques dates clés

  • Entre 1931 et 1933, les famines en URSS et en Chine font près de 10 millions de morts.
  • Dans le même temps, le 30 janvier 1933, Hitler devient Chancelier de l’Allemagne, en Russie, Staline élimine tous ses opposants, en Espagne Franco prend le pouvoir alors le fascisme est déjà à son plus haut en Italie.
  • Par ailleurs, cette période conclue la prohibition sur la vente d’alcool aux Etats-Unis en 1933, alors qu’elle avait commencé 14 ans plus tôt, mettant à mal les mafieux ayant fait fortune en contournant la loi, dont le célèbre Al Capone.
  • 1936 : l’apparition des premiers congés payés va influencer le style des gens, à la recherche de tenues décontractées pour profiter de leur temps de repos.
  • 1937 : Picasso peint Guernica sur commande du gouvernement espagnol

Personnages marquants

1 - Cary Grant - Gary Cooper - Fred Astaire - Duke Ellington

(1) Cary Grant [1904-1986] : acteur américain d’origine britannique. C’est lui qui a inspiré le personnage de “James Bond” à Ian Fleming.
(2) Gary Cooper [1901-1961] : acteur américain ayant joué dans “L’Extravagant Mr.Deeds” en 1936, qui lui valu sa première nomination aux Oscars.
(3) Fred Astaire [1899-1987] : danseur, compositeur, acteur et chanteur américain. Il est considéré comme l’un des plus importants contributeurs à la technique des comédies musicales.
(4) Duke Ellington [1899-1974] : pianiste, compositeur et chef d’orchestre de jazz américain, il est l’un des personnalités noires les plus célèbres du 20ème siècle.

2 - Jean Gabin - Al Capone - Bonnie & Clyde - Clark Gable

(5) Jean Gabin[1904-1976] : acteur français, il a joué dans 95 films dans sa carrière dont des dizaines de grands classiques du cinéma français.
(6) Al Capone [1899-1947] : surnommé “Scarface” à l’époque dans les médias, il est le plus célèbre gangster américain du 20e siècle.
(7) Bonnie Parker [1910-1934] et Clyde Barrow [1909-1934] : criminels américains spécialisés dans les attaques à mains armées de banques. Leur influence dans la culture populaire est devenue immense au fil des années.
(8) Clark Gable [1901-1960] : acteur américain, il est considéré comme la plus grande star au box-office dans les débuts du cinéma parlant.

3b - Greta Garbo - Bette Davis - Ginger Rogers - Marlène Dietrich

(9) Greta Garbo [1905-1990] : actrice suédoise surnommée “La Divine”, star du cinéma muet dans les années 20, elle devint icone d’Hollywood dans les années 30. Elle mis fin à sa carrière à l’aube des années 40, au sommet de sa gloire.
(10) Bette Davis  [1908-1989] : actrice américaine, autrefois surnommée la “Reine d’Hollywood”, c’est l’une des actrices les plus nommées aux Oscars (10 fois)
(11) Ginger Rogers [1911-1995] : actrice et danseuse américaine, avec Fred Astaire, ils formèrent un des duos mythiques du cinéma dans près de 10 films
(12) Marlène Dietrich [1901-1990] : actrice et chanteuse allemande, naturalisée américaine, elle a été nommée 9ème plus grande légende du cinéma par l’American Institute Film

Sans oublier : Humphrey Bogart, Katharine Hepburn, Danielle Darrieux, Lauren Bacall…

Cinéma

Une multitude de films sortis au cours des années 1930 furent reconnus par la suite comme de grands classiques, voire des chef-d’oeuvre de l’histoire du cinéma. Car ils ont avant tout marqué la culture populaire et considérablement influencé cet art. Sans toutefois trop vastement les détailler, nous avons souhaité citer 10 films.

1 - Frankenstein - King Kong - Les Misérables - L'impératrice Rouge - Becky Sharp

(1) Frankenstein de James Whale [1931] : il s’agit de la seconde adaptation du roman de Mary Shelley, mais c’est LE film qui fit connaitre l’histoire au grand public. Au vu de son succès, 2 suites sont sorties plus tard (1935 et 1939). Notez que par abus de langage, “Frankenstein” resté comme le nom pour désigner la créature, alors qu’en réalité il s’agit du nom du professeur qu’il l’a créée (La créature n’ayant à vrai dire pas de nom).
(2) King Kong de Merian C. Copper et Ernest Schoedsack [1933] : c’est la première fois que “La Bête” apparaît à l’écran. L’histoire serait inspirée de faits réels, en effet, en 1925 dans un village asiatique, un gorille géant s’échappa et enleva une femme en détruisant toutes les habitations.
(3) Les Misérables de Raymond Bernard [1934] : adaptation de l’oeuvre de Victor Hugo en 3 films (4h30 qui en ont fait une des versions de référence).
(4) L’impératrice Rouge de Joseph Von Sternberg [1935] : mettant en scène Marlène Dietrich, le film fut un échec commercial et critique à sa sortie, il est pourtant aujourd’hui classé parmi les chef-d’oeuvre du cinéma.
(5) Becky Sharp de Rouben Mamoulian [1935] : il s’agit du premier film sorti en couleur !

2 - César - Les Temps Modernes - Blanche Neige et les sept nains - Le Magicien Oz - Autant en emporte le vent

(6) César de Marcel Pagnol [1936] : il s’agit du dernier volet de la Trilogie Marseillaise (après Marius en 1928 et Fanny en 1931), à la différence des deux premiers films, celui-ci n’est pas une adaptation d’une pièce de théâtre mais a été écrit directement pour l’écran.
(7) Les Temps Modernes  de Charlie Chaplin [1936] : c’est le dernier film muet dans lequel Chaplin joua.
(8) Blanche-Neige et les Sept Nains de David Hand [1937] : c’est le premier long métrage d’animation produit par les studios Disney, ainsi que le premier long métrage d’animation de l’histoire en couleur !
(9) Le Magicien d’Oz de Victor Fleming [1939] : il a été élu meilleur film fantastique de l’histoire du cinéma par l’American Institute Film et est le film le plus visionnée au monde.
(10) Autant En Emporte Le Vent de Victor Fleming [1939] : avec plus de 3 milliards de dollars de recette, le film est considéré comme le plus gros succès de l’histoire du cinéma. Pour 13 nominations, le film remporta 8 Oscars l’années suivante.

Le style et la mode des années 30

“La mode domine les provinciales, mais les parisiennes dominent la mode”. Cette citation de Jean-Jacques Rousseau est parfaite pour introduire le fait que la mode de par son histoire est française, plus précisément parisienne. Déjà dans les années 20, plusieurs maisons de couture existent à Paris, parmi lesquelles Jeanne Paquin ou Coco Chanel qui les premières conçoivent le défilé comme une performance artistique, incluant danse, musique et décor en plus de leurs créations vestimentaires. Etant déjà reconnue au début des années 30, Coco Chanel (oui, toujours elle) conclut un partenariat avec la télévision pour habiller les vedettes d’United Artists. Plus tard, l’année 1934 voit en quelque sorte la naissance de la photographie de mode avec Christian Bérard et Man Ray qui sont les premiers à illustrer les colonnes féminines de Vogue.

Coco Chanel (1883-1971)

Coco Chanel (1883-1971)

Couverture Vogue année 1930 (gauche) - Première couverture Vogue avec photo (mars 1934 - à droite)

Couverture Vogue année 1930 (gauche) – Première couverture Vogue avec photo (mars 1934 – à droite)

Au fur et à mesure qu’on se rapproche de la fin de la décennie, et donc de la guerre, l’industrie de la mode décroît car on commence à faire face à des pénuries de textile. Les têtes sont également occupées par bien plus important… Quand les maisons de couture ne ferment pas, d’autres trouvent des parades pour continuer à créer… système D quoi ! Jusqu’alors, plusieurs tendances et plusieurs pièces clés se détachaient comme essentielles à la mode des années 1930 (évidemment, nous n’abordons ici que le côté masculin) :

Costumes

Du aux restrictions inhérentes à la crise de 1929, puis à l’économie de guerre par la suite, les costumes de l’époque étaient proposés dans des coupes plus proches du corps si l’on compare aux années précédentes. Ces années pour le moins austères virent les couleurs s’assombrir, à tel point qu’un brin d’extravagance était considéré comme “de mauvais gout”. Ainsi, le gris, le marron, le beige voire le bleu clair étaient préférables. Les vestes se présentaient souvent avec des boutonnières croisées et des épaules exagérément larges faits de laine, de flanelle ou en lin. Cette coupe si particulière est communément appelée “drape cut”. Par dessus venait la plupart du temps un manteau long.

costumes-hommes

mens boys sweaters shirts ads 1937

En général, le costume était 3-pièces avec un gilet, et les pantalons à pinces se portaient avec un large ourlet au bas. Si des boutons faisaient office de fermeture sur les pantalons formels jusqu’à cette date, la fermeture éclair inventée en 1925 par le jeaner Lee et alors réservée aux vêtements de travail (des jeans quoi !) se vit inclure pour éviter l’exposition inopinée des parties intimes due au manque d’un bouton. Elle fut aussi présentée comme une alternative moins coûteuse.

braguette Lee

Sous-vêtements et vêtements de bain

Durant les années 1930, les sous-vêtements étaient un débardeur que l’on portait avec un caleçon. Les hommes portaient même des combinaisons longues durant l’hiver bien que ce n’était plus la mode. Durant ces années, les caleçons virent l’apparition d’une innovation qui changea le cours de l’histoire du sous-vêtement : la taille élastique. C’est Everlast qui l’inventa dès 1925 pour les shorts des boxeurs, ce fut repris ensuite pour les sous-vêtements.

complete mens outfit 1933

Les maillots de bain profitèrent également de ce changement. Parallèlement, les premiers congés payés donnant accès à une plus grande partie de la population au luxe de la baignade et à la fréquentation des plages, les hommes vont commencèrent à faire trempette torse-nu. Avoir la peau halé, effet de mode contemporain commença alors à susciter un intérêt.

Chaussures

A cette époque, les hommes portaient des chaussures en cuir noir, marron ou cognac. Si les chaussures à bout fleuri étaient déjà populaires, le mocassin apparut comme la grande tendance de cette décennie. Les ouvriers quand à eux portaient des bottes.

bi-ton brogues
bass mocassins

Chapeaux, coiffure

La norme des années 30 était que les hommes comme les femmes portent un chapeau. Le feutre était la matière la plus répandue avec la paille et se portait sous forme d’un trilby ou d’un “homburg”. Les hommes les plus romantiques portaient des canotiers.

humpfrey bogart gangster

Au niveau des cheveux, les hommes avaient une coupe courte sur les côtés et au niveau de la nuque, laissant plus de volume sur le haut pour se coiffer en arrière avec le plus souvent de la gomina qui permettait de conserver une coupe impeccable losqu’on otait son chapeau. Car oui, c’est dans ces années que la Gomina apparut ! Plus précisément, en 1928, d’une entreprise anglaise nommée la Birmingham County Chemical. Elle fut plus tard appréciée des aviateurs qui pouvaient après des heures de vol, leur casque sur la tête, conserver leurs cheveux coiffés.

coiffures-hommes-années30

Au niveau de la pilosité faciale, la barbe si répandue de nos jours était intolérable. Quand à la moustache, elle qui était si prisée jusqu’alors commenca à disparaitre peu à peu, même si un bon nombre d’homme la portait encore.

Accessoires

L’accessoire majeur des années 1930 était incontestablement le mouchoir. Il était en soie et le portait dans la veste de son costume. Malgré la crise, cela restait un moyen d’égayer sa tenue. Les gants en cuir ainsi que le parapluie faisaient également partie de la panoplie de l’homme distingué. Dans ces années, les lunettes de soleil étaient considérées comme un moyen de cacher son identité. Ainsi, on les appelait communément “cheaters” (tricheuses).

fred astaire

La playlist

  • Traz dit le Doc

    On peut préciser qu’à l’époque les hommes ne portaient pas de ceinture, mais des bretelles pour maintenir leur pantalon; un pantalon qui montait d’ailleurs bien plus haut qu’aujourd’hui, au dessus des hanches.

  • Djoik

    J’aurais adoré vivre à cette période ! Les hommes étaient des vrais gentlemans !

  • Nickta

    C’est sympa, c’est frais, ça change. Bravo C1C.
    Et le coup des playlists Spotify est vraiment agréable! (Même si je sais que ça doit vous prendre un sacré temps !)

  • Valentin

    Très intéressant comme article ! Je l’ai lu de bout en bout !

    Si vous voulez voir à quoi ressemble la mode des années 20, regardez la série télévisée “Boardwalk Empire”, c’est un feu d’artifice de beaux vêtements.

    A toute et merci pour l’article ;) !

    Valentin

  • Joe dit le demonte-pneu

    On a du écouter des morceaux des années 30 pendant tout le week-end pour ça ;-)

  • Olivier

    Super article ! C’est vraiment intéressant de se replonger dans une époque comme ça

  • l’artisan de la ceinture

    Merci pour cette précision, et à quand situer vous la généralisation de l’utilisation de la ceinture pour l’homme?

  • arthur

    aux alentours des années 50

  • Traz dit le Doc

    La généralisation de l’utilisation de la ceinture date des années 50, au retour de la seconde guerre mondiale, habitués aux uniformes de l’armée qui étaient désormais dotés de ceintures.

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles

cuc-popup__header

S’abonner à la newsletter

Looks, Adresses shopping, conseils séduction, idées de sorties…