Chemise La Comédie Humaine

On a testé le 13 septembre 2012 par Joe dit le "démonte-pneu"

Je reviens aujourd’hui sur la marque La Comédie Humaine lancée en mai dernier. Son nom fait évidemment référence à l’œuvre d’Honoré de Balzac. On connait tous l’écrivain mais ce que l’on sait moins c’est que l’homme était un dandy et qu’il a notamment été journaliste pour la revue “La Mode”. En 1830, il a même rédigé son “Traité de la vie élégante”. La marque lui rend hommage notamment en rééditant cet essai. Et à son image, elle propose une première collection élégante et raffinée avec comme pièce phare une chemise à col amovible. Chaque pièce est faite en France, à la main, et nécessite une heure et demie de travail.

Alors c’est comment ?

Lorsqu’on découvre le packaging de la chemise en forme de livre on comprend tout de suite que La Comédie Humaine n’est pas là pour rigoler : ça va être du sérieux ! Tous les détails sont extrêmement soignés de l’emballage de la chemise dans du papier de soie jusqu’aux boutons de rechange présentés dans une petite enveloppe cachetée à l’ancienne. La chemise a par défaut un col mao sur lequel on peut venir fixer le col de son choix par un système de 5 boutons. Le tout est parfaitement invisible. Une très bonne idée remise au goût du jour puisque cela permet de changer de style de col mais aussi de le remplacer lorsque celui-ci est usé (s’agissant de la partie qui s’abime le plus vite dans une chemise).

La qualité

Alors là c’est carrément du grand art ! Sortez votre manuel de la parfaite petite chemise page 6 : boutons fins en nacre véritable, couture 7 points au cm (ce qui se fait de mieux), col avec baleines (pour un parfait maintien), poignets avec double boutonnière (permettant de refermer le poignet avec le bouton en nacre ou avec ses propres boutons de manchette), coton double retors de grande qualité… Vous pouvez relire notre sujet sur Qu’est ce qu’une bonne chemise, tout est présent ici !

Le style

Le deuxième bouton en partant du haut a été décalé pour plus d’élégance lorsque le col est ouvert. C’est subtil mais ça a beaucoup plus d’allure ainsi. Le cintrage est sans pinces, le poignet plus étroit que sur une chemise classique, la longueur a été pensée de manière à ce que la chemise ne soit pas trop longue pour être portée hors du pantalon, ni trop court pour ne pas en ressortir lorsqu’on la rentre. Et les pans avant et arrière sont légèrement arrondis. Au final la chemise réussie le challenge d’être ajustée tout en restant confortable, une sensation que je n’avais connu jusque là qu’en sur-mesure. Et comme vous pouvez le voir en images, on se sent plutôt bien dedans ;-)

On achète ?

Si vous avez envie de vous offrir une belle chemise de rentrée et que vous avez un peu d’argent de côté, foncez ! Elle coûte relativement cher mais vous en aurez pour votre argent et le principe du col interchangeable offre pas mal de possibilités. Notamment comme dit plus haut celle de changer de col lorsque celui-ci est abimé (merci la barbe de 3 jours) sans pour autant avoir à acheter une nouvelle chemise ! Si vous avez un cadeau à faire à un ami, notez aussi : très bonne idée ;-) Sachez que le chemise présentée dans ce test est le modèle Rastignac en gris (j’avais envie de changer) mais elle existe également en blanc et en bleue. Et il existe une quinzaine de cols différents.

prix proposé   178€

sur La Comédie Humaine

Plus d'infos sur la marque

accueil marques

La Comédie Humaine

Voir la fiche concernant La Comédie Humaine avec ses origines, les points de vente, nos autres sujets, son classement et les marques similaires.

 
 
 
 
Voir la rubrique Chemises
  • El Barto

    Mais elle est livrée avec un seul ou plusieurs cols ? Il faut acheter les autres ? Une idée de Steve Jobs ? ;-)

  • Joe dit le “démonte-pneu”

    La chemise est livrée avec un col classic. Donc tu as déjà 2 options : col classic ou col mao (celui sur lequel est monté le col classic)

  • http://www.commeuncamion.com Traz dit “le Doc”

    Changer le col lorsqu’il est usé est une bonne idée. Mais il faut penser à laver le col de rechange en même temps que la chemise, pour qu’il ne dépare pas, les lavage répétés ayant tendance à décolorer et à ternir les tissus. L’idéal, le col étant facilement changeable, étant d’alterner deux cols lors des ports. L’usure est ainsi régulière, mais 2 fois plus lente.

  • Cyb

    La musique que j’écoutais + le gif de Joe m’a fait beaucoup rire haha
    Sinon ça fait toujours plaisir aux yeux des chemises comme ça :)

  • Joe dit le “démonte-pneu”

    @Cyb : c’était quoi comme musique ? La prochaine fois faut que je fasse ça tiens : gif + la bande son qui va avec ;)

  • Cyb

    Arf… J’ai oublié ! :/

Newsletter