Courir en été : conseils et équipement

Pour ceux qui courent toute l’année, courir en été c’est souvent l’occasion de changer de cadre. Mais aussi de changer de rythme. Et puis il y a tous ceux qui profitent de l’été pour se remettre un peu au sport. Ce sujet alternant conseils et recommandations en terme d’équipement s’adresse aux deux types de pratiquants.

Faites vous plaisir

En été faites vous plaisir et profitez du paysage. Faites des courses lentes de 35-45 minutes en restant dans votre couloir de confort entre 140 et 160 pulsations. C’est le rythme auquel vous pouvez discuter avec quelqu’un en courant. Soyez en accord avec vos 3 piliers émotion-respiration-muscle : émotionnellement vous êtes bien, vos muscles sont détendus, n’allez pas à l’encontre de cet équilibre. Ne cherchez pas la performance l’été, indirectement vous vous rechargez pour l’hiver. Alors courez lorsque vous avez envie et dites vous que rester sur un transat c’est important aussi.

Courir sur la plage

Le matin ou en fin de journée, vous pouvez profiter de la plage et des températures plus clémentes pour courir. Faites vous plaisir là encore. Quelques recommandations néanmoins : mettez des chaussures pour éviter de vous blesser, ne courrez pas trop vite car sur le sable on se fatigue plus et on peut développer plus facilement une tendinite et faites des aller et retour sur la même plage pour équilibrer car à moins d’être à marée basse les plages sont légèrement inclinées.

Short et t-shirt Nike Gyakusou
Porte gourde Raidlight 800-45°

Alimentation et hydratation

En été, l’alimentation est plus légère naturellement. On aura donc tendance à bruler plus de graisse qu’on en prend. Attention par contre aux carences en légumes vapeur qui contiennent des oligo-éléments, des sels minéraux et des vitamines et en féculents. Si vous effectuez des courses longues (supérieures à 1 heure), il peut être judicieux de prendre des barres de sucre avec vous. Pour reprendre des forces rapidement, cassez la barre en petits bouts que vous mélangez à la salive pour une assimilation directe par l’organisme. Si vous courez 35-45 minutes, l’alimentation en course n’est pas forcément nécessaire alors prenez votre barre que si vous en avez vraiment besoin ! De même pour l’hydratation. Sinon une boire avant et après suffit.

Casquette mesh Odlo
Lunettes Uvex

Équipement

  • Casquette
  • Lunettes
  • T-shirt technique
  • Récipients en ceinture / sac à dos / Monogourde
  • Short plutôt que lycra
  • Chaussettes
  • Baskets un peu plus légères

Courir torse nu ?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, vous n’aurez pas moins chaud en courant torse nu, bien au contraire ! Il faut laisser les vêtements aspirer la transpiration pour rester au frais. Et pour cela rien ne vaut un vêtement technique qui va permettre d’aspirer et évacuer la transpiration. Evitez les t-shirts en coton qui en transpirant vont se remplir d’eau.

Irritations ?

Pour éviter les irritations à l’intérieur des cuisses il peut être judicieux de mettre de la vaseline pour limiter les frottements en course. Certains coureurs en mettent également sous les aisselles et sur les tétons pour les mêmes raisons. Si vous courez sur la plage, avec le sable évitez par contre :) Vous pouvez sinon courir avec des sous-vêtements techniques plus respirant et sans coutures ou faire le choix de courir sans sous-vêtement avec un lycra à même la peau. Et si malgré ces conseils vous avez des irritations, il vous reste plus qu’à appliquer une crème anti-irritations après course.

Chaussettes Compressport
Baskes Nike Elite Zoom Gyakusou
Merci à Christophe Pinna, champion de France, d’Europe et du monde de karaté et coach sportif que j’ai interviewé il y a quelques jours et dont les conseils m’ont permis de rédiger cet article. Vous trouverez tous nos sujets concernant la course à pied dans la rubrique running du site.

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles