Faut-il poser un patin sous ses chaussures ?

Notre dernier sujet concernait les conseils de base pour prendre soin de ses chaussures neuves. On vous propose aujourd’hui d’aborder la question des patins. Un sujet qui anime bon nombre de discussions entre amateurs de chaussures. Le patin étant pour certains un élément de confort mais pour ses détracteurs jugé inélégant et potentiellement source d’usure prématurée de la chaussure (car empêcherait la semelle d’usure de respirer). Pour vous aider à faire votre choix, nous vous proposons de passer en revue les principales interrogations suscitées pour le patin.

Pourquoi poser un patin ?

Lorsque les chaussures sont neuves, la semelle d’usure est lisse. Si on prend la décision de poser un patin, c’est avant tout pour éviter de glisser. Le patin rend la semelle antidérapante. Le deuxième intérêt est que le patin va permettre de protéger la semelle de l’humidité et d’une usure prématurée.

Dans quel cas ?

Si vous possédez encore peu de paire de chaussures et que vous êtes mené à porter souvent les mêmes, la pose d’un patin est un choix judicieux. Si vous venez d’acheter des chaussures en prévision d’un événement tel qu’un mariage, et que vous ne voulez pas courir alors le risque de glisser sur le perron de la Mairie, faites poser un patin ;-) Si vous vous déplacez en deux roues : pour éviter que les pieds glissent et pour protéger vos semelles des reposes-pieds et de l’humidité. Si vous êtes du genre costaud : si vous pesez 120 kilos vous userez plus rapidement vos semelles qu’une personne qui en fait 60 donc autant les protéger. A contrario, si vous avez la chance d’avoir plusieurs souliers dans votre penderie et donc de pouvoir alterner les ports, la pose d’un patin est alors moins nécessaire.

Quand le poser ?

Pour poser un patin, la semelle doit être en bon état. Notamment pour que la colle adhère mieux. Il faudra donc le faire dès l’achat ou dans les semaines suivantes, sachant que l’avis des cordonniers diverge sur ce point : certains préfèrent travailler sur une semelle neuve alors que d’autres préfèrent attendre que la semelle se tasse un peu et prenne ainsi sa forme définitive. Le mieux alors est de demander à votre cordonnier préféré à quel moment il souhaite que vous lui emmenez vos chaussures.

Patins chaussures couleurs

Quel patin poser ?

Il faut éviter les patins en plastique et privilégier ceux en caoutchouc naturel. Le patin en plastique retient l’humidité (transpiration, pluie) des chaussures et des semelles alors que la gomme végétale permet aux chaussures de continuer à “respirer”. Sachez par ailleurs qu’un patin n’est pas forcément de couleur noir. Il existe plusieurs teintes de marron, camel, beige… On peut même faire le choix d’un patin de couleur vive telle qu’un bleu ou un rouge pour faire un rappel par exemple avec la doublure de son costume ou sa pochette !

Comment ?

Si certains jugent le patin inesthétique, c’est surtout parce que le travail a été mal fait. Un bon cordonnier utilise une carde pour créer des microsillons sur la semelle afin que l’encollage prenne mieux. Il utilise une colle de type néoprène destinée à la cordonnerie (et non à la maroquinerie) qui pénètre mieux le cuir. Il respecte un temps de séchage d’environ 20 minutes et passe les chaussures dans une presse pour expulser l’air contenu entre la semelle et le patin. Il taille ensuite le patin afin de réduire son épaisseur. Il est ensuite biseauté au niveau de la cambrure et sur les côtés. Avant la pose le patin fait 1,8 millimètres d’épaisseur. Une fois en place il ne fait plus qu’un millimètre. Si il est bien posé, il est donc quasiment invisible. Selon votre souhait, votre cordonnier peut également encastrer un fer à l’avant de la chaussure, pour protéger la trépointe à cet endroit et éviter ainsi qu’elle se ratatine.

Quel prix ?

Ce travail a évidemment un prix et celui-ci est un bon indicateur. Comptez au moins 20€ pour une bonne pose de patin. PS : j’espère que ça présente bien avec Marie.

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles