Les bonnes habitudes pour conserver les dents blanches

Beauté le 22 novembre 2010 par Nina dite l'autostoppeuse

Je vous propose d’entamer aujourd’hui une série d’articles consacrés aux dents blanches. Avant de parler de blanchiment, ils nous a semblé bon de nous intéresser avant tout à la manière de conserver ses dents blanches le plus longtemps possible. En adoptant de bonnes habitudes et en utilisant les bons outils. Voici le premier chapitre !

Mis à part Dracula et les animateurs de télévision, tout le monde n’a pas un sourire éclatant qui donne mal aux yeux. Plusieurs choses peuvent ternir nos dents. Certains aliments comme le café, le thé, le vin rouge peuvent les tâcher. La plaque dentaire, elle, peut les endommager. A cela s’ajoute l’hérédité, car les dents sont comme la peau : selon les personnes, elles ont une couleur différente, et en plus elles vieillissent ! Pour garder de belles dents, il ne suffit pas de les brosser avec soin, il faut aussi savoir choisir ses aliments. Même si cela ne nécessite pas d’efforts énormes, une attention quotidienne s’impose !

Alors comment faire pour conserver tout l’éclat de notre émail ? Quelques conseils vous permettront de sourire sans appréhension. Allez dites « cheese » !

1 – Sucre et acidité : le mauvais mariage

L’érosion de l’émail est causée par un excès d’acidité. Cette acidité est, entre autres, générée par des bactéries présentes naturellement dans notre bouche. Elles se nourrissent de sucre, donc, logiquement, plus on mange de sucre, plus les bactéries produiront de l’acidité, et plus l’émail va se détériorer. Simple, non ?

2 – Les aliments à éviter

Ce sont les aliments dits « pigmentés », bien connus pour tâcher les dents : les fruits rouges, le café, le thé, le vin rouge, etc. Autres ennemis bien connus de la blancheur : la nicotine et certains médicaments.

Concernant la plaque dentaire, vos pires ennemis sont : les sodas. Ils ont ce double effet négatif – acidité, sucre –, et même les versions light sont problématiques car elles restent acides. Attention aussi aux boissons énergétiques des sportifs qui sont souvent très sucrées. Autre catégorie à problème, les aliments à texture collante (les barres chocolatés, gâteaux apéritifs, fruits secs…). Non seulement ils dissimulent votre masse abdominale derrière un coussinet de gras, mais en plus, ils collent aux dents : le sucre est donc plus longtemps en contact avec les bactéries productrices d’acidité. Ce qui est mal, si vous avez bien suivi.

3 – Les aliments protecteurs

A ce stade de la lecture, vous devez vous dire : merci bien, mais en gros, on ne doit pas manger tout ce qui est bon ! Et bien non ! Les matières grasses et les protéines contenues dans le fromage, par exemple, et les produits laitiers en général, agissent comme un « tampon » et permettent de protéger les dents de l’acidité. Et en plus, deuxième effet bénéfique : le calcium et le phosphore aident à prévenir l’érosion. 20 à 30g par jour suffisent.

L’eau (d’accord, c’est moins sympa que le fromage, on l’avoue) permet de garder une dentition blanche parce qu’elle évite le phénomène de « bouche sèche », donc d’attaques acides. Rincer sa bouche après un repas – ou après avoir bu un soda – permet de décoller les résidus adhérant à l’émail, et donc de lutter contre la formation de la plaque dentaire.

Les aliments qui forcent à bien mâcher (pomme, légumes crus…) sont très conseillés. La mastication aide à produire la salive, qui va nettoyer la bouche et maintenir un bon équilibre en termes d’acidité. Le chocolat, seul, n’est pas mauvais pour les dents car il fond rapidement dans la bouche et la matière grasse constitue un film protecteur sur l’émail.

Cependant, une alimentation saine et équilibrée ne peut pas prévenir totalement la détérioration de l’émail. Un brossage minutieux est impératif, au moins deux fois par jour, et surtout avant de se coucher (votre partenaire nous remerciera). A suivre : “les outils pour conserver les dents blanches“.

Mots-clefs :

  • Léo

    Cool cet article merci

  • Quentin

    Merci pour l’article.
    Petite remarque cependant, mon dentiste m’a dit que le café/thé jaunissait les dents à cause de la chaleur et non du produit en lui même, ce qui explique également le jaunissement avec la cigarette (qui chauffe beaucoup les dents).

    A confirmer. En même temps on va pas boite un café froid ;-)

  • Tinttin

    C’est pire qu’un régime !!!

  • jp

    Non quentin, la chaleur n’intervient pas ou presque, c’est dans les porosités de l’émail que pénètrent les colorants. T’as déjà vu une défense d’éléphant ? de près , l’état de surface n’est pas lisse du tout, notre émail est identique, si tu le regardes au microscope… et plus l’age avance et plus il est craquelé, poreux … C’est pour cela que mm avec un régime strict (que perso, je trouve débile : pas question de se priver d’un bon vieux vin rouge!) tu n’auras plus à 40 ans les dents blanches de tes 20 ans. bien à vous, jp le dentiste.

  • Marc Aurèle

    intéressant

  • rc0710

    une question que je me pose pour le café, est-ce seulement le vrai café ou bien les chicorées café etc tachent autant les dents?

  • III

    C’est marrant que vous ayez choisi tom cruise pour illustrer l’article, parce qu’à la base il était pas gâté niveau dentition…

  • Nicolas

    L’idéal est donc une bouteille de vin rouge, après un bon plateau de fromage pour se protéger les dents :-)

  • Romano Garagerocker

    Tu as tout compris !

  • Thibaut

    Recette de grand mère, 1 fois/ mois :
    Après le brossage mettre un peu de bicarbonate de sodium (en vente pour 3€ les 200g en pharmacie) avec de l’eau oxygénée. Résultats garantis grand-mère.

  • Yasu_o

    je cite “le calcium et le phosphore aident à prévenir l’érosion. 20 à 30g par jour suffisent.”

    Bon courage pour ingurgiter 20 à 30g de Calcium et de Phosphore par jour. Vous ne pouvez pas vérifier vos sources ? Demander à un nutritionniste ? Un diététicien ?

    Les besoins en calcium varient en fonction de l’âge, de la grossesse, de l’activité physique. En moyenne, c’est 1000mg de calcium/jour. Phosphore : 700 mg en moyenne.

    Alors avec de telles valeurs (celles citées) il faudrait manger 20 à 30 fois plus que les AJR… Paradoxe.

    Quand vous vous aventurez dans le domaine de la santé, vous avez également obligation de citer vos sources.

    Merci de la part des professionnels de santé.

Newsletter