Comment choisir son rasoir electrique ?

Noël est souvent l’occasion d’offrir ou de se faire offrir un rasoir électrique. Mais comment le choisir ? Pas facile. J’ai fini par résumer ce choix en 3 questions essentielles : à quelle fréquence allez-vous l’utiliser, dans quelles conditions et quel confort souhaitez-vous ?

Fréquence d’utilisation

Plus on projette d’utiliser fréquemment son rasoir électrique (tous les 3 jours, 2 jours, quotidiennement), plus il faudra privilégier l’efficacité de celui-ci en observant les points suivants :

  • Type de coupe
  • Techniques mises en œuvre

Pour ce qui est du type de coupe, on trouve 2 “grands principes” : celui du bloc avec des couteaux oscillants (CF “Braun”) et celui du système à 3 têtes rotatives (CF “Philips”).

On ne peux pas dire qu’il y en ai un meilleur que l’autre, chacun présente des avantages. J’ai tendance à résumer cela à “un combat” entre la puissance et l’agilité. Et l’efficacité est aussi grandement liée aux techniques utilisées ensuite pour un même principe.

techniques-braun

Les techniques mises en œuvre, ce sont ces termes barbares qui visent à améliorer la manière de couper le poil et la flexibilité du système. Chez Braun : on parle de “Pulsonic”, de “Poweb Comb”, de “SensoFlex”. “Pulsonic” est par exemple un système de vibration (CF mon test du “Braun Pulsonic“)

techniques-philips

Chez Philips : on fait appel au “Super Lift & Cut”, “Soft Touch”, “Flex & Pivot Action”. La technique du “Lift & Cut” désigne un système à 2 lames dont la première soulève le poil et la deuxième le coupe (CF mon test du “Philips Arcitec“).

La combinaison de ces techniques permet au rasoir de gagner en efficacité est d’atteindre ce qu’on peut appeler le “but ultime” : parvenir à se raser de près et vite. En 2 minutes, c’est possible ? Je crois bien, faudrait que je chronomètre !

Lieu de rasage

Abordons la deuxième question : où pensez-vous utiliser ce rasoir ? Je pense surtout ici à l’option “voyages”. Si vous pensez voyager avec votre rasoir, prenez bien en compte les points suivants :

  • Autonomie
  • Mode de recharge
  • Housse de transport
  • Encombrement

L’autonomie d’un rasoir électrique est généralement comprise entre 30 minutes et 1h. Ce qui conviendra très bien pour partir un week-end ou une petite semaine. Si vous partez plus longtemps, vous aurez besoin de le recharger : assurez-vous de la possibilité de pouvoir le recharger directement avec son cordon afin de n’apporter que cela et non l’éventuel socle. A prendre en compte également : un encombrement réduit et la livraison d’une housse de transport.

Confort d’utilisation

Enfin, pour plus de confort, prenez en compte les points suivants :

  • Étanchéité
  • Station de lavage
  • Indications lumineuses

On va commencer par une évidence : si vous souhaitez utiliser votre rasoir sous la douche, prenez un modèle étanche. Et si vous devez l’utiliser souvent, pour vous faciliter l’entretien, l’option station de lavage est appréciable.

braun-pulsonic

Voyez également si le rasoir est équipé de témoins lumineux pour indiquer le niveau de charge de la batterie ou si il indique uniquement lorsque le rasoir doit être rechargé. Les plus perfectionnés proposent également (comme illustré ci-dessus) un niveau indiquant lorsque le rasoir doit être nettoyé.

philips-nivea

Au niveau du confort, je finirai sur un “cas à part” : si vous avez la peau sèche / sensible, regardez du côté des “rasoirs hydratants” proposés par Philips (en partenariat avec Nivea) : la gamme “Cool Skin” (voir notre test) est de plus abordable.

Et le prix ?

Et oui, me diriez-vous : et le prix dans tout ça ? Et bien j’ai encore du boulot (et cet article est déjà suffisamment long) mais je prépare un tableau comparatif de tous les modèles de rasoirs électriques de 30 à 330€ ! Publication ? ASAP :)

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles