Article 23 : origines

Il y a quelque temps, j’avais eu un gros coup de cœur pour une chemise mais, comme le modèle était en fin de collection, elle n’était plus disponible en magasin, donc il n’y avait aucun intérêt à vous en parler ! Sauf que, non seulement je viens de retrouver cette même chemise mais que, en plus, elle fait l’objet d’une vente privée ! D’où l’occasion de vous la faire découvrir en moins cher et toujours éthique bien sur ! Il s’agit du modèle “Weller” de chez Article 23.

chemise weller art.23

Niveau look : j’adore la dualité du noir et du blanc et l’effet « bretelles » sur une coupe ajustée, ça donne un petit coté dandy chic ! Niveau qualité : cette chemise est en satin de coton, une technique de tissage très dense qui donne de la souplesse au tissu, un rendu légèrement brillant et également un toucher très doux.

Vous aimez aussi ? Vous voulez en découvrir plus ? Alors RDV tout de suite sur www.ventes-responsables.com pour devenir membre et, dès demain matin 7 heures, vous aurez accès à la vente ! Au-delà de ma chemise coup de cœur (merci de me laisser au moins une taille M !), n’hésitez pas à découvrir les autres modèles de Article 23 et dans les semaines qui suivent les autres ventes de produits bio, équitables ou écolos sur ce même site.

article-23

Quelques lignes sur Article 23 :

Art.23 fait référence à l’Article 23 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen selon lequel « Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine ». Dès son lancement en 2006 par la Compagnie du Commerce Equitable (entreprise de l’économie sociale et solidaire qui initie des partenariats en faveur d’un commerce équitable et d’un développement durable en trouvant de nouvelles filières d’importation et de distribution), la marque art. 23 s’est engagée pour une mode :

  • Respectueuse de l’environnement

Toutes les collections sont réalisées en coton biologique et matières naturelles. Parce que sa production n’utilise ni pesticides, ni insecticides, le coton biologique réduit de façon conséquente la pollution, le gaspillage d’eau ainsi que les problèmes de santé des producteurs, de leur entourage et de ceux qui le portent. Art. 23 opte aussi pour la soie « non violente ». Késako ? Et bien il s’agit d’un processus de production « écofriendly » qui consiste a attendre que la papillon ai pris son envol pour récupérer le fil de soie afin d’éviter l’étape qui consiste à ébouillanter les cocons pour l’extraction du fil de soie (oui, je sais, c’est assez étonnant… moi non plus je ne connaissais pas cette pratique !)

  • Respectueuse de l’homme

Les ateliers en Inde répondent aux critères économiques et sociaux du commerce équitable. En accord avec ces principes, 200 jeunes femmes indiennes handicapées ou en situations précaires et qui vivaient avant sous le seuil de pauvreté sont employées, formées, nourries et logées pour réaliser les pièces des collections.

weller_nightL’objectif d’art. 23 étant de rompre avec l’image « baba cool » des vêtements éthiques et de faire une marque urbaine alliant simplicité et caractère, c’est Adam Love, styliste anglais ayant déjà collaboré avec Karl Lagerfeld et Antik Batik, qui a dessiné les 1ères collections et qui se consacre maintenant aux collections hommes. Le résultat est là : du bio, du classique avec du style et des lignes travaillées pour une silhouette tantôt casual, tantôt chic !

En vente sur : www.ventes-responsables.com

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles