Comment séduire une femme ? (rappel des fondamentaux)

« Il faut toujours se rappeler les fondamentaux, ou bien ce sont les fondamentaux qui se rappellent à vous ». C’est probablement la phrase qui me vient le plus spontanément à l’écoute de vos mésaventures dans mes séances de phone coaching. Aussi, et parce que nombre d’entre vous ne sont pas si familiers de Spikeseduction et plus largement des forums et courants de discussions tous dédiés à répondre à une seule question : “ comment séduire ? -, nous allons aujourd’hui reprendre l’essentiel, la base de la base. Avant de discuter de femmes et de séduction, assurez-vous que votre interlocuteur a compris et intégré les 5 principes suivantes, ou bien vous vous apprêteriez à labourer la mer.

Valerie Van Der Graaf Wildfox-10

I – Ne mettez pas les femmes sur un piédestal

Elle a peut-être les yeux de Bambi, le décolleté aussi plongeant qu’un plongeoir olympique, et les jambes plus longues que l’échelle de votre père dans le jardin, elle n’est qu’un être humain, trop humain, qui se ronge les ongles, qui peut mentir, manipuler, et qui fait pipi caca. Quelque soit votre inclination à projeter sur elle toutes les qualités que vous souhaitez trouver chez la femme de vos rêves (ce que Stendhal appelait la cristallisation dans son traité « De l’amour »), ne la traitez jamais comme une princesse, à fortiori lorsqu’elle ne vous a pas prouvé qu’elle en était une.

II – Ne soyez pas trop gentil

Quand vous aurez compris ça, vous aurez (presque) tout compris. La gentillesse (ou plutôt l’excès de gentillesse) est le love-killer, et le plus gros sujet d’hypocrisie féminine. Soyez gentleman, mais n’incarnez jamais, jamais « Mister Nice Guy ». Si vous ne me croyez pas, observez vos copines, et surtout lesquels des hommes de leur entourage les attirent le plus. Réponse : ceux qui semblent le moins s’intéresser à elles, qui sont imprévisibles, et ce faisant qui échappent à leur maîtrise.

III – Apprenez à vous taire

« Je vous ai tout dit, sauf les détails », disait Pierre Costals à Solange dans Les Jeunes Filles. La croyance populaire veut que le niveau d’intérêt de la fille monte lorsque l’homme épanche son âme et lui fait tout partager, jusqu’au bonbon qu’il a volé à la boulangerie au CP et au complexe d’infériorité qu’il ressent en présence de sa petite sœur, aujourd’hui devenue dentiste alors qu’il est prof. Faux, et dangeureux. A long terme, ce genre de confessions trop intimes sépare, inexorablement. Gardez votre jardin secret, rien ne vous oblige à vous vider en elle comme un arrosoir à souvenirs.

IV – Apprenez à dire non

Croyez-le ou non, mais il arrivera vite, le moment où, dans les débuts de la relation, la fille va vous tester. Rendez-vous reportés et/ou annulés tester votre compliance, caprices sur le choix du film ou de vos amis, malentendus subis ou provoqués au sujet de ses ex, etc. Si vous avez tort, reconnaissez-le, et présentez vos excuses (une seule fois). Mais si vous n’avez rien fait de mal, maintenez votre position, et attendez que l’orage passe, ce n’est que du bluff. Montrez que vous savez dire non quand il faut, et vous marquerez des points qui comptent triple, bien plus qu’avec des bouquets de fleurs et des invits au resto à tout bout de champ.

IV – Apprenez à quitter

The moment of truth. Elle doit savoir que si elle dépasse les bornes (comportement, intégrité, etc), vous allez partir, effacer son numéro de téléphone, et ne jamais vous retourner. Si vous transigez avec cette règle, si elle sait que vous ne partirez pas (ou que vous reviendrez), vous êtes déjà cuit. Vous ne le savez simplement pas encore.

Communiqué : Iriez-vous confier la gestion de vos comptes à votre charcutier ? L’entretien de votre voiture à votre couturière ? L’éducation de vos enfants au premier vendeur qui passe ? Alors pourquoi prenez-vous des conseils amoureux / de séduction / de look auprès de n’importe qui ? www.spikeseduction.com, demandez à ceux qui savent. Satisfait ou remboursé. Que risquez-vous ?

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles