Y voir clair sur les points noirs

Les «condoms» on connait, les «commères» aussi, mais qui connaît les «comédons» ? Pas grand monde puisque loin d’être une capote qui parle, c’est le nom scientifique de ce qu’on appelle vulgairement «points noirs». Et un excellent moyen de faire 40 points au scrabble ! Ces points noirs apparaissent souvent à l’adolescence et partent alors d’eux même. Quand on en chope à l’âge adulte, là, il ne faut pas patienter mais agir. Commeuncamion.com vous explique comment.

Tout d’abord pensez à bien surveiller votre peau car un point noir qu’on aura laissé se développer est un ami qui vous sera fidèle à vie. Mais qui sont-ils à propos ? Il s’agit en fait d’une sorte particulière mais inoffensive de virus. Ce dernier va profiter d’une peau au pH élevée pour s’installer dans votre peau (et non pas juste sur, comme le font les boutons). Il va alors s’entourer peu à peu de sébum qui le rendra noir au fil des années. En amont, pensez donc à utiliser un gel ou un lait nettoyant. En vente partout, ils vont rendre votre peau plus douce et chasser bactéries et autres champignons dont ne vous débarrasse pas toujours un savon au pH neutre.

C’est trop tard ? Vous êtes envahis ? Premier conseil : ne triturez pas vos points noirs sous peine de garder une marque à vie. Préférez plutôt les bandes adhésives vendues dans le commerce. Il suffit de les déposer sur la zone de guerre et de les y laisser le temps que le sébum s’imprègne. Pas plus de 2 mn en général. Enlevez la bande d’un geste énergique et hop, votre peau respire de nouveau. Si vous souhaitez le faire vous même, c’est possible mais pas garanti : humidifiez vous la peau, prenez un mouchoir en papier, si possible désinfecté, et allez y doucement, sans violence ni précipitation. Répétez l’opération quatre ou cinq fois pour avoir le même résultat qu’une bandelette. Cette dernière technique, nettement moins coûteuse, étant réservé au cas assez peu grave. Dans le cas contraire : bandelettes à tous les étages.

Avec cette peau de bébé, fraîche comme la rosée, vous allez faire un malheur sur les plages cet été !

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles