Le bon et le mauvais shoppeur

« – Le mauvais shoppeur, il voit une fringue qui lui plaît, bon, il prend sa carte bleue, il l’achète, et puis c’est tout.- Le bon shoppeur, il voit une fringue qui lui plaît, bon, il prend sa carte bleue, il l’achète, mais c’est un bon shoppeur ! »

Sachez ce qui vous va

Chasser, cueillir des champignons, ou faire du shopping pour se vêtir, même combat : pour gagner du temps (et de l’argent), « connais-toi toi-même », comme disait l’autre. En passant une bonne partie de l’année dans les magasins pour préparer mes relookings, j’ai remarqué un point commun chez les gens les mieux habillés, ou plutôt deux : 1 – ils savent ce qui leur va, et surtout 2 – ils savent ce qui ne leur va pas.

80% des gens que vous croisez dans la rue pourraient améliorer leur apparence sans dépenser un centime de plus que d’habitude s’ils connaissaient mieux leur taille, leur morphologie, leur complexion, leur type de peau. Un exemple ? Les pantalons très serrés en bas, c’est bien lorsqu’on chausse du 42, beaucoup moins du 46

look rock slim

Sachez le trouver

Vous commencez à repérer ce genre de love-killers ? Bien, mais ce n’est pas tout, il reste à savoir où trouver ce qui vous va, et là, 2 solutions s’offrent à vous : vous pouvez aller faire un barbecue de carte bleue chez tous les grands couturiers de la place (sans garanties de réussite pour autant, les magasins travaillant dans l’intérêt de leur stock et de leur marge, pas du vôtre), ou bien vous pouvez découvrir les marques qui vous vont, à vous, à vos grands bras et à vos petits pieds. Les marques connues bien sûr, mais aussi les créateurs à porter avant tout le monde, pour être unique sans se ruiner.

Evidemment, tout ça demande du temps, de l’expérience et du coup d’œil. Dans mes ateliers relooking je vous apprends – entre autres – vers quelles marques vous orienter, quelles sont leurs caractéristiques, quels accessoires vous mettent intelligemment en valeur et lesquels vous desservent, en vous suggérant des remplaçants astucieux aux magasins qui vous crèvent le porte-monnaie. Vous ne verrez plus vieillir dans votre penderie des chemises trop larges, ou trop petites, ou qui ne vont avec rien, achetées sous l’impulsion d’un vendeur ou d’une amie un peu trop insistants. Et qui plus est vous aurez un style, mais du style nous en reparlerons bientôt !

Retrouvez les conseils et les stages relooking et séduction de Spike, ainsi que toute son actualité sur www.spikeseduction.com

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles